Histoires inspirantes

22 octobre 2021

Elle adopte un jeune garçon, mais sa mère biologique réapparaît : histoire du jour

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Un petit garçon est abandonné par sa mère qui pense qu'il l'empêche d'avoir une belle vie, mais il trouve un vrai foyer auprès de la concierge de l'orphelinat.

Avec le recul, Peter a divisé sa vie entre les années Mère et les années post-Mère. Les années Mère étaient mouvementées, effrayantes, il vivait dans différentes maisons. Avec différents "oncles", différents coins où se réfugier.

Les maisons et les oncles pouvaient différer, mais maman était toujours la même. Toujours irritée contre lui, même si elle tournait son sourire ensoleillé vers chaque étranger, toujours dure même si elle avait la voix la plus douce - et pourtant Peter pleurait quand elle l'abandonnait.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Peter ne se souvient pas encore très bien de certaines choses, après tout, il n'avait que cinq ans, mais il se souvient de la visite d'une grande femme brune dans le luxueux appartement de son dernier "oncle" à Miami, en Floride.

Chargement...

Annonces

La femme a longuement parlé à maman, lui a demandé si Peter était scolarisé à domicile, et si oui, est-ce que maman l'avait enregistré comme tel. Maman a souri de son plus beau sourire et a parlé à la femme avec sa voix douce et la femme est partie.

Le lendemain, maman a sorti Peter du lit tôt, a jeté quelques-unes de ses affaires dans un vieux sac à dos, et lui a dit de se dépêcher de se brosser les dents et de s'habiller. Vingt minutes plus tard, Peter était attaché à l'arrière de la décapotable de maman.

Pendant qu'elle conduisait, maman a parlé à Peter. "Espèce de petit con, une fois de plus tu fous ma vie en l'air ! Juan m'a dit qu'il ne peut pas se permettre d'avoir les services sociaux qui frappent à sa porte, alors on doit y aller !"

Chargement...

Annonces

"Aller où, maman ?" demanda Peter. "Où allons-nous ?"

"Tu peux aller en enfer !" s'est exclamée maman, "Moi ? Je vais à Las Vegas !"

Chargement...

Annonces

Deux jours plus tard, maman s'est arrêtée devant un grand immeuble et a traîné Peter dehors. Elle parla longuement à une femme au visage aigre dans un bureau, et bien que Peter ne pouvait pas comprendre la plupart de ce qui était dit, il vit que la femme semblait choquée.

La mère s'est tournée vers Peter. "Eh bien, ça y est, petit, tu es tout seul."

Chargement...

Annonces

"Maman ?" a chuchoté Peter, effrayé. "Maman, que se passe-t-il ?"

"Je pars, et tu vas rester ici et peut-être que quelqu'un t'adoptera. J'ai signé les papiers." dit maman.

"S'il te plaît, maman!" Peter était fou de peur. "S'il te plaît, maman, ne me laisse pas !" Il se jette sur maman et enroule ses petits bras minces autour de ses jambes.

D'un coup sec, elle l'a repoussé. "Sale gosse ingrat. J'aurais pu te jeter sur une aire de repos ! J'ai fait de mon mieux pour toi, maintenant je vais faire de mon mieux pour moi !"

Chargement...

Annonces

Maman est sortie et Peter a sangloté, crié son nom, essayé de la suivre. Mais la femme au visage aigre le retenait, et ses bras étaient étonnamment doux.

Au bout d'un moment, les bras qui l'emprisonnaient sont devenus une étreinte réconfortante et Peter s'est endormi. Quand il s'est réveillé, il était dans une pièce avec deux lits et un autre garçon. "Hé," dit le garçon, "Je suis Fatso."

Peter a vu que Fatso était bien nommé. Même s'il faisait la taille de Peter, il devait peser le double. "Hé", dit Peter. "Qu'est-ce qui se passe maintenant ?"

L'autre garçon haussa les épaules. "Si tu es mignon et chanceux, quelqu'un pourra t'adopter. Sinon, tu resteras ici jusqu'à ce que tu deviennes adulte."

Chargement...

Annonces

Peter s'est rapidement adapté au rythme de l'institution. Ce n'était pas si mal. Il y avait toujours de la nourriture à la même heure, il y avait des cours à l'école voisine, et même si certains des enfants étaient méchants, ils ont découvert que Peter n'était pas amusant à brutaliser.

Chargement...

Annonces

Quand quelqu'un s'en prenait à lui, Peter faisait ce qu'il faisait quand maman se déchaînait : il se blottissait dans une petite pièce et se fermait au monde. Après que cela se soit produit plusieurs fois, la femme au visage aigre a demandé à un médecin de parler à Peter plusieurs fois.

Un cœur aimant peut guérir les blessures les plus profondes.

Peter détestait le Docteur. Il avait trop de dents et une drôle d'odeur, et il insistait pour que Peter joue avec ses jouets boiteux. Peter s'est juste assis là et a ignoré le docteur. Il a ignoré tout le monde jusqu'à ce qu'il rencontre Nadine.

Nadine était la concierge, elle était grande et forte, avec des cheveux marron chocolat et une mèche blanche, comme un éclair. La raie blanche de Nadine commençait au bord d'une cicatrice sur son front.

Chargement...

Annonces

"Où as-tu eu ça ?" a demandé Peter. Nadine était la première adulte à qui Peter avait parlé depuis son arrivée au refuge. 

Chargement...

Annonces

"Quelque chose m'a frappé la tête", a dit Nadine joyeusement, "et m'a brouillé le cerveau, donc mes cheveux blanc ont commencé à pousser".

"Oh !" dit Peter. "Mais tu peux penser correctement ? Tu sais... Es-tu stupide ?"

Nadine a ri. "Non, chéri, je ne suis pas stupide. Et toi non plus ! Tu es un garçon intelligent. Pourquoi ne parles-tu pas aux professeurs et au médecin ? Ils essaieront de t'aider !"

Chargement...

Annonces

Peter a soupiré. "Si je les aime, ils me repousseront. C'est ce que font les gens. Comme maman et les oncles." Nadine était choquée. Elle s'est efforcée de parler à Peter tous les jours et a parlé de lui à la femme au visage aigre.

Un an après que Peter ait été laissé au refuge, Nadine a obtenu le statut de famille d'accueil et a pris Peter chez elle. Au début, Peter pensait que ce n'était qu'un déménagement temporaire de plus, et il a refusé de défaire sa valise.

Nadine ne l'a pas poussé, elle l'a simplement laissé faire ce qui le mettait à l'aise. Petit à petit, Peter a réalisé que Nadine n'allait pas s'en aller, jamais. C'était sa maison. Un jour, Nadine a trouvé la valise vide dans l'entrée.

Chargement...

Annonces

"Je ne pense pas que je vais en avoir besoin", dit Peter, et ce ne fut pas le cas. Peter appelait Nadine "Maman", jamais "Mère", et il l'aimait de tout son cœur. Peter devient un homme fort, gentil et aimant.

Chargement...

Annonces

Il est allé à l'université, a trouvé un bon emploi et a rencontré une fille qu'il voulait épouser, mais maman était le centre de sa vie. Un jour, Peter a reçu un appel téléphonique d'un hôpital local disant qu'une femme indigente l'avait inscrit comme parent le plus proche.

Peter se rend à l'hôpital et regarde la femme sur le lit. Pourrait-il s'agir de sa belle mère dorée ? Puis elle a ouvert les yeux et il a su que c'était elle. "Peter..." Elle croasse, "Mon petit garçon !"

Elle a essayé de sourire, mais elle n'avait presque plus de dents. "Peter, je suis si malade, et ils veulent me mettre dehors, ils ne savent pas à quel point je suis malade..."

Chargement...

Annonces

Peter l'a ignorée. Il a demandé au médecin : "Est-elle malade ?"

Chargement...

Annonces

Le médecin a dit : "Elle avait une pneumonie, mais elle est maintenant guérie. Elle souffre de malnutrition et de sevrage de ce qu'elle consommait. Si elle se nettoie et s'alimente correctement, elle devrait vivre jusqu'à un âge avancé."

"Viens, maman", lui dit froidement Peter, "prends tes affaires. Nous partons." Il conduisit la femme qui lui avait donné naissance dans sa voiture et l'aida à y entrer. Il est monté dans la voiture et a démarré.

"Où m'emmenez-vous ?" Mère a demandé avec méfiance. "Tu me jettes dans un refuge pour sans-abri ?"

"Non, Mère, je ne ferais jamais ça", dit Peter. "Je ne suis pas comme toi. Tu vois, ma vraie maman m'a élevé pour être un homme bien et un homme bien te ramènerait à la maison et prendrait soin de toi."

Chargement...

Annonces

Et c'est ce que Peter a fait. Il a soigné la femme qu'il appelait Mère, et lorsque quelques mois plus tard, elle a disparu en emportant quelques-uns de ses objets de valeur, il n'a pas été surpris. C'était sa nature.

Chargement...

Annonces

Ce qui importait, c'est que Pierre avait rendu sa maman fière et était devenu l'homme qu'elle avait toujours su qu'il serait.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Il n'y a pas d'obscurité si grande que nous ne puissions trouver la lumière. Pierre a vécu dans l'obscurité et la peur jusqu'à ce que Nadine lui montre qu'elle l'aimait et se souciait de lui.
  • Un cœur aimant peut guérir les blessures les plus profondes. L'amour et le dévouement de Nadine envers Pierre lui ont appris à aimer et à être aimé, et à être un homme heureux.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Chargement...

Annonces

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez peut-être celle d'une femme qui a abandonné son enfant pour de l’argent. Zoom sur cette histoire émouvante. 

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Chargement...
Chargement...

Annonces