Célébrités

22 octobre 2021

Véronique Genest : la maladie de son fils unique, Sam, qui a réussi à perdre 60 kilos

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Véronique Genest, 65 ans, aurait-elle des problèmes financiers ? Ces dernières années, la comédienne française a traversé de nombreuses difficultés, entre la mort de son frère et la maladie de son fils.

Invitée sur le plateau de "L'Instant De Luxe" en fin septembre 2021, Véronique Genest avait fait savoir qu’elle fait face à des problèmes financiers. Est-ce réel ou voudrait-elle simplement vivre au-dessus de ses moyens ? AmoMama vous explique tout.

QUI EST VÉRONIQUE GENEST ?

Véronique Genest, née Véronique Combouilhaud, voit le jour le 26 juin 1956 à Meaux. Elle est la fille de Colette Chavaroc et de Xavier Combouilhaud, et a un frère prénommé Olivier. Alors qu’elle n’a que dix ans, son papa décède malheureusement, ce qui chamboule complètement leur vie.

Annonces

Annonces

Quelques années plus tard, la maman de Véronique fonde un nouveau foyer, et elle accueille ainsi deux demi-frères, Nicolas et Frédéric. Très jeune, Véronique avait déjà une passion pour la comédie, et avait rejoint la Compagnie de la Table ronde, une troupe de théâtre de son lycée.

Une fois qu’elle a eu 18 ans, Véronique s’est installée à Paris, et a accumulé de petits boulots pour joindre les deux bouts. Parallèlement, la jeune femme suivait des cours d'art dramatique afin de poursuivre son rêve : celui de devenir actrice.

Ayant occupé différents postes au Palais des Arts, Véronique croise pas mal d’artistes. Au début des années 80, elle se lance dans les publicités, et a la possibilité d’apparaître dans le film "La Banquière". En 1981, Maurice Cazeneuve choisit Véronique pour jouer dans "Zola", dans la peau de l’héroïne Nana. Cette mini-série a fait de bonnes audiences, et a ainsi permis de dévoiler la jeune actrice.

Annonces

Annonces

Une fois sa carrière lancée, Véronique enchaîne des rôles auprès des plus grands de l’industrie, et ne s’éloigne pas pour autant des planches. Sur le plan privé, la comédienne épouse Meyer Bokobza en 1992. De cette union est né Sam, en 1996.

QUI EST MEYER BOKOBZA, SON MARI ?

Véronique Genest et Meyer Bokobza vivent le parfait amour depuis 1989, et c’est en 1992 qu’ils se passent la bague au doigt. Lorsqu’elle le rencontre, il est un homme divorcé et papa de deux enfants.

Dans une interview accordée à Nous Deux en 2014, la comédienne confiait qu’elle a fait la rencontre de l’amour de sa vie juste quelques jours avant le tournage du premier épisode de "Julie Lescaut" (série qui a boosté sa carrière).

Annonces

Véronique Genest et son mari Meyer Bokobza assistent à la 100e représentation de la pièce "Toc Toc". | Photo : Getty Images

Et si les deux ont un "mauvais caractère", Véronique Genest et Meyer Bokobza parviennent quand même à se supporter, et leur amour de plus de trente ans en est la preuve. L’actrice avait également dévoilé ses secrets pour que son couple soit toujours aussi fort après toutes ces années.

Annonces

"La relation avec un homme évolue, si on veut qu'elle dure, cela exige des concessions, beaucoup d'amour",

a-t-elle confié.

Véronique Genest et Meyer Bokobza à Paris, France le 04 juin 2007. | Photo : Getty Images

Annonces

Le couple a eu un fils, Sam, né le 27 juillet 1996. Véronique et Meyer ont éduqué leur fils d'une manière "peu orthodoxe". L’actrice faisait savoir qu’elle admire les mamans qui punissent leurs enfants, car elle en a toujours été incapable, de même que son mari.

Meyer Bokobza avait déjà deux enfants avant de rencontrer sa dulcinée, Adam et Jennifer. Cette dernière est d’ailleurs comédienne, tout comme sa belle-mère.

LA MALADIE DE SON SEUL ENFANT

Véronique a une crainte énorme pour la maladie, surtout lorsqu’elle touche l’un de ses proches. C’est ainsi que l’actrice a vécu "la trouille au ventre" à cause des problèmes de santé de son fils Sam, qui a soufflé sur sa 25e bougie en juillet 2021.

Annonces

Plan de profil souriant de Véronique GENEST les yeux fermés, menton posé contre la poitrine de son fils Sam BOKOBZA 12 ans l'embrassant sur le front, dans son appartement parisien. | Photo : Getty Images

L’actrice décrit son fils comme étant un être extraordinairement généreux, qui se fout pas mal de ce que les autres peuvent bien penser, et qui n’a jamais été attiré par la vie de débauche. Toutefois, son adolescence n’a pas été des plus simples. S’il est vrai que ses parents ne se sont pas vraiment penchés sur les détails de sa maladie, Sam aurait eu de sérieux problèmes de santé entre 2014 et 2015. Mais heureusement, il se porte mieux.

Annonces

LA GROSSE PERTE DE POIDS DE SON FILS

En juin 2019, Véronique Genest annonçait avec joie qu’elle a perdu du poids. Quelques mois plus tard, c’était autour de son fils de perdre quelques kilos. Il faut dire qu’il n’a pas manqué de motivation, car sa maman était toujours présente pour le pousser à se débarrasser des quelques kilos de trop.

Après avoir perdu 36 kilos, Véronique Genest est devenue une tout autre personne, motivée et avec un moral boosté. Ses périodes de sport étaient très difficiles, mais elle y est arrivée, et c’est sans doute ce qui a poussé son fils Sam à en faire autant.

La comédienne Véronique GENEST et son fils Sam BOKOBZA lors de la projection en avant-première du dessin animé "La mouette et le chat". | Photo : Getty Images

Annonces

Sam n’avait pas une relation très saine avec les aliments. À moins de 25 ans, il faisait déjà 1,97 mètre et avait un peu trop de kilos. En voyant sa mère se mettre au régime et au sport, Sam lui avait proposé que si elle perdait 10 kilos, il se mettra également au régime et au sport. L’actrice l’a fait, et il a poussé le seuil à 20 kilos. Et lorsque Véronique a perdu ses 20 premiers kilos, son fils s’est également lancé.

Après quelques mois, des efforts et des sacrifices, Sam a perdu 60 kilos. C’est du moins le chiffre qu’il a donné lors d’une interview accordée en août 2021. Depuis, l’on ne sait pas s’il a poursuivi dans cette lancée et si son rêve de "devenir sec" et musclé a été atteint.

Annonces

VÉRONIQUE GENEST : SON FRÈRE MORT DU SIDA

Si Véronique Genest a autant eu peur lorsque son fils Sam était malade, c’est bien à cause du fait qu’elle ait perdu de son frère des suites de maladie. Il s’agit de son frère Olivier, de qui elle était très proche et qui est décédé après s’être battu contre le Sida.

Portraits de Véronique Genest sur la place des Lices à Saint-Tropez, France. | Photo : Getty Images

Annonces

Ils étaient tellement proches qu’ils avaient décidé d’ouvrir ensemble le restaurant Le Courrier du Sud, et Olivier avait d’ailleurs confié son homosexualité à sa sœur avant d’en parler aux autres membres de la famille.

Olivier avait à peu près 14 ans lorsqu’il dévoile son homosexualité à sa sœur, et bien évidemment, elle redoutait la réaction des parents car à cette époque, les choses étaient un peu plus compliquées.

Dans les années 1980, l’arrivée du Sida a accentué la peur au sein de la population, surtout que cette maladie touchait beaucoup plus la communauté gay. Selon les dires de Véronique, elle a su que cette maladie allait toucher son frère, et c’est ce qui est arrivé. D’ailleurs, dans une interview, l’actrice a confié que le Sida a emporté tous ses amis, tout comme son frère.

Annonces

Véronique Genest lors du Forum international Cinéma & Littérature 2005. | Photo : Getty Images

PROBLÈMES FINANCIERS DE VÉRONIQUE

Véronique Genest a eu droit à une carrière tellement brillante qu’il serait difficile de l’imaginer dans les problèmes financiers. Et pourtant, depuis le début de la pandémie, l’actrice avait expliqué que ses moyens financiers fondent comme de la neige sous le soleil.

Annonces

Mais est-ce la pandémie la cause ? En partie, mais Véronique Genest a également pas mal de charges. Si l’actrice confie qu’elle est peu dépensière sur les vêtements, elle révèle tout de même avoir de nombreuses charges qui épuisent ses revenus.

"J'ai des charges énormes... J'ai ma mère à charge dans un Ehpad, j'ai l'ex-femme de mon mari à charge. On a beaucoup de charges, on entretient les gens",

a-t-elle confié.

La comédienne Véronique Genest. | Photo : Getty Images

Annonces

Et lorsque Jordan de Luxe lui demande combien elle aurait besoin pour subvenir à ses besoins, elle répond :

"J'ai besoin d'au moins 10.000 euros par mois".

REGRETS DE VÉRONIQUE GENEST SUR "JULIE LESCAUT"

Véronique Genest à travers son rôle dans "Julie Lescaut", a marqué une génération entière de Français. Elle y incarnait la célèbre commissaire de police, Julie Lescaut.

Magnifique sourire de Véronique Genest. | Photo : Getty Images

Ne manquez plus rien en vous abonnant à AmoMama sur Google News !

Annonces