Célébrités

26 octobre 2021

La maison du père de 84 ans de Marie-Ange ("ADP) est squattée : "Ils ont changé les serrures"

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Marie-Ange, de "L’amour est dans le pré", traverse une situation bien triste. Sur le plateau de CNews le 26 octobre 2021, la jeune femme révèle que la maison de son père est squattée, une troisième fois en deux ans.

Ces deux derniers jours n’ont pas été évidents pour Marie-Ange. Non seulement elle a dû partir de "L’amour est dans le pré" dès le lendemain de son arrivée après que Jean-François l'Ariégeois soit tombé sous le charme de Mélanie, mais il y a également cette affaire avec son père de 84 ans. Ce n’est pas la grande forme pour Marie-Ange.

QUE S’EST-IL PASSÉ ?

Le 26 octobre 2021, Marie-Ange Dematis était en direct sur CNews pour expliquer ce que traverse sa famille depuis quelques jours. Son papa a 84 ans, et la maison de celui-ci, qui se trouve dans le quartier des Izards à Toulouse, est squattée pour la troisième fois en seulement deux ans.

Annonces

Annonces

La Toulousaine a essayé d’expliquer la situation, faisant savoir qu’ils ont été squattés le 19 octobre 2021 vers midi. Ce sont les voisins qui auraient prévenu son papa, et il a immédiatement appelé la police. Malheureusement, il n’a pas été possible de les déloger, et c’est désormais ce pourquoi la jeune femme se bat depuis des jours.

Le portail de son papa a été cassé, et de nombreux autres objets également. Ils sont allés jusqu’à changer les serrures, et il est devenu impossible pour la jeune femme et son père d’entrer dans la maison. Marie-Ange et son père ont donc été mis à la porte, surtout que ces personnes sont protégées par la loi.

En 2020, une affaire de squat avait lourdement été médiatisée par CNews, et Marie-Ange souhaite en faire autant, et a d’ailleurs fait appel aux autorités. Elle est d’autant plus furieuse car selon elle, c’est plus les personnes âgées qui sont attaquées.

Annonces

Annonces

"Mon père est le deuxième parce qu'il y a eu un premier victime, un monsieur âgé de 88 ans, à deux kilomètres",

a-t-elle confié.

La plus grande crainte de Marie-Ange c’est que son père ne retrouve pas sa maison, et que d’autres personnes traversent la même situation. "Il faut que les pouvoirs publics réagissent", dit-elle. La jeune femme demande à ce que le Premier ministre, le Procureur de la République, le Préfet, le Maire, et même le président de la République interviennent pour que les choses changent. Elle souhaite que les victimes soient entendues et que des lois soient instaurées pour les protéger.

UNE VENTE QUI POURRAIT ÊTRE ANNULÉE

Annonces

Depuis quatre ans, le papa de Marie-Ange essaye de vendre cette maison sans succès, et les choses se compliqueront encore plus avec ces squatteurs. La vente pourrait même être annulée si ces squatteurs ne quittent pas, et apparemment, il s’agirait de personnes violentes. Pour se sortir de cette situation, cette candidate a décidé de donner des témoignages auprès de plusieurs médias, et a même créé une page Facebook pour partager la situation de son père.

Maison abandonnée. | Photo : Shutterstock

Annonces

Encore heureux, il ne s’agit pas de la résidence principale de son papa, alors il n’y était pas lorsque ces personnes se sont introduites dans la maison.

QUE FAIRE FACE À DES SQUATTEURS ?

Le squat est un sujet qui suscite l'émotion, beaucoup affirmant que les squatters sont souvent des sans-abri qui s'installent légalement dans des propriétés vides qui ont été abandonnées. Mais les critiques affirment que personne n'a le droit d'emménager simplement dans une propriété qui n'est pas la sienne, et que souvent les maisons sont occupées de force après avoir été laissées vacantes par leurs propriétaires pendant une très courte période.

Annonces

Comme vous pouvez l'imaginer, la sécurité est essentielle. Les squatters ne peuvent pas entrer de force dans votre propriété - ils pourraient alors être arrêtés pour avoir causé des dommages criminels - mais il y a souvent des difficultés pratiques pour établir exactement comment ils sont entrés, et il peut être difficile de prouver qu'une serrure n'était pas déjà cassée s'ils prétendent le contraire.

Maison abandonnée. | Photo : Shutterstock

Annonces

L'une des premières mesures à prendre, si possible, est d'entrer en contact avec les squatters. Dans certains cas, vous pouvez obtenir des informations qui détermineront le meilleur moyen de les faire partir. Essayez de savoir quelles sont leurs intentions : sont-ils prêts à trouver un accord ou ont-ils l'intention de suivre une voie plus agressive ? Certains peuvent être relativement amicaux et accepter de partir une fois qu'une ordonnance du tribunal a été rendue.

Dans une certaine mesure, ce que vous déciderez de faire dépendra de la rapidité avec laquelle vous voulez récupérer votre propriété et de la présence éventuelle d'objets de valeur. Dans la plupart des cas, la coopération de la police est particulièrement importante à un stade précoce, même si elle ne peut pas forcer les squatters à partir : cela signifie qu'elle sera au courant de tout dommage causé et qu'elle sera prête à aider si la situation tourne mal.

Annonces

Maison abandonnée. | Photo : Shutterstock

COMMENT EMPÊCHER LES SQUATTEURS D’ENTRER ?

Si vous prévoyez de vous absenter d'une propriété pendant plusieurs semaines, vous devez en informer vos voisins afin qu'ils puissent faire office de chiens de garde. Les propriétaires de locaux commerciaux vides devraient envisager d'engager des agents de sécurité.

Annonces

Une autre option consiste à confier votre propriété à une société de gardiennage de propriétés qui s'occupent des maisons et des locaux commerciaux vides au nom des propriétaires. Ces sociétés recrutent des personnes qui souhaitent un style de vie flexible, inadapté à l'accession à la propriété ou à la location conventionnelle, pour vivre dans les propriétés, en payant un loyer symbolique.

Maison abandonnée. | Photo : Shutterstock

Annonces

S'il s'agit d'une propriété occupée ou sur le point de l'être, la loi s'applique et les squatters peuvent être coupables d'une infraction. Dans cette situation, la police peut être impliquée et, si nécessaire, arrêter les squatters. Vous devrez être en mesure de prouver à la police que vous êtes un "occupant résidentiel déplacé" ou un "occupant intentionnel protégé" de la propriété.

UNE FILLE FORCE SA MÈRE ADOPTIVE À TROUVER SA "VRAIE MÈRE"

Une jeune fille gâtée de 18 ans qui a été adoptée répète sans cesse à sa mère que sa "vraie" mère serait un meilleur parent, mais elle va avoir un choc.

Une adolescente boudeuse | Photo : Shutterstock

Ne manquez plus rien en vous abonnant à AmoMama sur Google News !

Annonces