Célébrités

29 octobre 2021

La mère d'Alexia Daval émue par une photo de sa fille : accusée de "profiter de la situation"

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Un homme a été condamné à 25 ans de prison pour avoir tué sa femme et brûlé son corps dans une affaire qui a choqué la France.

Le corps partiellement brûlé d'Alexia Daval a été retrouvé dans un bois près de la ville de Gray (nord-est) en octobre 2017. Quatre ans après la découverte du corps, les parents de la jeune femme ont publié un livre, "Alexia, notre fille".

QU’EST-IL ARRIVÉ À ALEXIA DAVAL ?

Alexia Daval était une banquière de 29 ans. Son mari a signalé sa disparition en octobre 2017, affirmant qu'elle n'était pas rentrée d'une course. Son corps a été retrouvé deux jours plus tard, partiellement brûlé et recouvert de branches dans une forêt éloignée de son parcours de jogging habituel.

Annonces

Annonces

Sa mort a inspiré une marche de 10 000 personnes dans la ville de Gray. Des femmes ont également rendu hommage à la joggeuse en organisant des courses symboliques dans plusieurs villes de France. Après sa mort, Daval, le mari, est apparu en larmes lors de conférences de presse avec ses beaux-parents.

Mais trois mois plus tard, les procureurs ont annoncé qu'il avait avoué avoir tué sa femme. Il a d'abord nié avoir brûlé le corps, mais a admis en 2019 l'avoir fait l'année dernière. Il a changé son histoire plusieurs fois au cours de l'affaire.

Le 19 octobre 2021, lorsque le juge lui avait demandé s'il reconnaissait "être la seule personne impliquée dans la mort" de sa femme, il a répondu "oui".

Annonces

Annonces

L’ANNONCE DE LA DÉCOUVERTE DU CORPS À SON MARI

Des années après la mort d’Alexia Daval, Emmanuel Dupic, procureur en charge de l'enquête sur l’affaire de la jeune femme, est revenu sur les faits au moment de la découverte du corps d’Alexia, et sur la manière dont la nouvelle avait été annoncée à son époux.

Le cadavre de la jeune banquière a été découvert le 30 octobre 2017, dans une forêt non loin de Gray (Haute-Saône). Et comment annoncer au suspect numéro dans l’affaire, qui de surcroit est le mari de la victime, que le corps a été retrouvé ! C’est ce qu’a partagé Emmanuel Dupic.

Annonces

Le procureur commence par faire savoir que ce sont des cas assez rares, donc très difficiles de devoir annoncer au principal suspect de l’affaire que le corps a été retrouvé, et de devoir faire savoir à la famille de la victime qu’un corps carbonisé a été retrouvé, et qu’il s’agit bien de leur fille.

À plusieurs reprises, Jonathann Daval s’est montré éploré devant les caméras après la disparition de sa femme, et a également été "complètement affecté" à l’annonce de la découverte du corps.

"J'ai le souvenir de le voir pleurer. Donc, c'est quelque chose qui est très déstabilisant",

a relaté le magistrat.

Annonces

Annonces

La découverte du corps a été un moment très douloureux car elle éliminait toute possibilité de retrouver Alexia vivante, mais a également permis à faire avancer l’enquête. En effet, le corps était partiellement brûlé, et présentait de petites traces qui se rapprochaient de griffures, des traces sur le cou on dirait de la strangulation, et le visage tuméfié. Elle a donc reçu de nombreux coups sur le visage, et selon les professionnels du crime, le meurtrier connaissait bien la victime.

Le meurtre a été fait avec un tel acharnement, et l’enquête s’est donc encore plus recentrée sur la famille de la jeune femme. Finalement, en novembre 2020, Jonathann Daval a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle.

Annonces

SES BEAUX-PARENTS IMPLIQUÉS ?

Jonathann est l’homme responsable de la mort de sa femme, mais a-t-il agi seul ? Les histoires de Jonathann tenaient à peine, car les versions changeaient constamment. Toutefois, les enquêteurs ont pensé que c’est dû au fait d’avoir perdu son épouse, sans l’éloigner de la liste des suspects bien entendu.

Annonces

Jonathann avait tout d’abord accusé son beau-frère d’avoir tué Alexia par strangulation, et des mois plus tard, il implique ses beaux-parents. Tel que décrit par Le Parisien, le jeune homme est tout d’abord revenu sur ses aveux, et a ensuite accusé ses beaux-parents, ceux-là même qui l’ont soutenu et épaulé en cette période difficile.

Selon Jonathann, "ils savaient tout" sur la disparition de leur fille. En janvier 2018 lors de sa garde à vue, le jeune homme avait fait savoir qu’Alexia est décédée au domicile conjugal après une dispute. Mais durant l’audition, il a changé d’avis, précisant cette fois qu’Alexia est morte chez ses parents, plus tôt dans la soirée.

Annonces

Il explique qu’Alexia a fait une crise d’hystérie, et qu’il a tenté de la calmer mais elle n’arrêtait pas de se débattre, au point de le mordre et de le griffer. Ensuite, ses parents auraient essayé à leur tour de la calmer, et Jonathann dit avoir entendu des cris, et ensuite silence total. Grégory Gay, le frère d’Alexia, aurait commis le meurtre. Telle est l’histoire de Jonathan.

DE L’ARGENT SUR LE DOS DE LEUR FILLE ?

Après la condamnation de Jonathann Daval, Pierre et Isabelle Fouillot, les parents d’Alexandra, ont chacun demandé 150 000 euros au titre du préjudice moral. À cela viennent s’ajouter 60 000 euros au titre du préjudice matériel, et 5 000 euros de frais d’obsèques. Stéphanie Gay, la sœur de la victime, a également réclamé 100 000 euros.

Annonces

Après ces montants élevés, les parents de la victime ont publié le livre "Alexia, notre fille" pour rendre hommage à leur fille disparue. Ce livre retrace le parcours de la jeune femme, depuis sa rencontre avec son mari jusqu’à la vie de ses parents après son décès.

Annonces

Si certains ont apprécié ce geste d’hommage de la part de ses parents, de nombreux internautes ont vu cela d’un autre œil. En effet, Pierre et Isabelle ont sévèrement été critiqués, accusés de vouloir se faire de l’argent sur la mort de leur fille. La maman d'Alexia est d'ailleurs très affectée par tout ce qui se dit. Sur le plateau de "C à vous" le 29 octobre 2021, la maman de la victime a été touchée en revoyant une image de sa fille.

À QUI REVIENDRA LA MAISON DU COUPLE ?

Jonathann Daval et son épouse s’étaient offert une maison, et suite à tous les rebondissements qui ont eu lieu, la question de savoir à qui reviendra la maison s’est posée. Déjà, ce qu’il faut noter c’est que Jonathann n’a pas pu avoir les 50 % de son épouse pour le domicile, car ce pourcentage est revenu à Pierre et Isabelle.

Annonces

Annonces

Le mari a tout de même pu conserver ses 50 %, mais comment se fera le partage ? Deux cas sont envisageables. Tout d’abord, le patrimoine de Jonathann pourrait être saisi sous forme de fonds de garantie et provoquer la vente du bien afin d’indemniser les victimes. Dans ce cas, aucune des deux familles ne pourra entrer en possession de la maison.

La deuxième possibilité est que les parents d’Alexia requièrent “l’attribution préférentielle” du domicile en sortant “de l’indivision”. Dans ce cas, Pierre et Isabelle seront les nouveaux propriétaires et devront acheter la part de Jonathann. Cette part serait déduite de l’indemnité qu’il doit leur verser, soit 165 000 euros.

GESTE D'ISABELLE APRÈS LA CONFESSION DE JONATHANN DAVAL

Annonces

La mort d'Alexia Daval en 2017 continue à peiner ses parents, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot. Quatre ans après la disparition brutale de leur fille, les parents de la jeune femme racontent leur souffrance dans un livre.

Ne manquez plus rien en vous abonnant à AmoMama sur Google News !

Annonces

AmoMama.fr ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d’automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d’aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d’éviter que quiconque ne soit blessé. AmoMama.fr s’élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d’abus, d’inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d’abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.