Célébrités

09 novembre 2021

Le fils de Jean Marais laissé sans un sou a été retrouvé sans vie après des années de solitude

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Jean Marais était de son vivant un immense comédien au talent inné, mais aussi un grand scénariste, écrivain, peintre et potier. À sa mort, il a laissé son fils unique sans le moindre sous, lequel est mort plusieurs années dans la solitude.

Né à Cherbourg le 11 décembre 1913, il a connu une enfance assez difficile. C’est en 1933 qu’il a fait ses premiers pas au cinéma dans les films de Marcel L’Herbier. Il va faire plusieurs apparitions dans ʺLes parents terriblesʺ, ʺŒdipe Roiʺ, ʺLa Belle et la Bêteʺ, ʺFantômasʺ ou encore ʺPeau d’Âneʺ.

1937 est une année particulière pour lui, car il rencontrera Jean Cocteau avec qui il a entretenu une relation amoureuse. Fait étrange à cette époque, il n’a jamais caché son orientation sexuelle. Jean Marais est mort le 8 novembre 1998 (à Cannes) en laissant un fils du nom de Serge Marais.

Annonces

Le comédien Jean Marais. | Photo : Getty Images

UN GITAN ORPHELIN

Serge était gitant et sa vie n’a pas du tout été facile. Il a longtemps vécu sans l’affection d’un père. C’est en 1963, après avoir quitté son service militaire, qu’il apprend que Jean Marais, son géniteur, veut le reconnaître. Les choses se sont bien passées et Serge s’est installé dans la villa (à Marnes-la-Coquette) où vivaient son père et son amant, Jean Cocteau.

Annonces

D’après les aveux de Guy Balensi, un ami de Serge, il était très heureux d’avoir été reconnu par son père, mais ne s’en vantait pas pour autant. En allant s’installer chez lui, c’était comme une seconde vie qui commençait pour lui, et il comptait bien en profiter aux côtés de son père.

Jean Cocteau et Jean Marais à la plage à Pramousquier en 1938. l Source Getty Images

Annonces

Sur le côté professionnel, les choses étaient assez compliquées et il a connu beaucoup de difficultés. Vers la fin des années 1960, il s’est essayé à la chanson et au cinéma (dans les films de son père), mais sans succès. Voulant se relancer, il s’est tourné vers la restauration, mais l’accumulation des problèmes financiers vont le pousser à tout arrêter.

Si rien n’allait sur le plan professionnel, la situation s’est généralisée sur le plan personnel et familial. Malheureusement, les liens vont se rompre avec son père en 1973, quand ce dernier va s’installer à Vallauris.

DE QUOI EST MORT JEAN MARAIS À 84 ANS ?

Jean Marais a vécu les dernières années de sa vie dans le sud-est du pays. En proie à un œdème pulmonaire, il est officiellement mort d’une insuffisance cardiaque, tout comme son compagnon, 35 ans auparavant. Mais la cause exacte de son décès a longtemps été entourée d’un mystère avant d’être finalement dévoilée par Sandro Cassait.

Annonces

Portrait de Jean Marais. | Photo : Getty Images

Ce dernier a sorti une biographie du comédien intitulée "Jean Marais, une histoire vraie", publiée aux éditions Hachette en 2013. Il révèle alors que l’acteur souffrait d’un cancer de la moelle épinière diagnostiqué en 1988, quand il avait 75 ans. Il avait décidé de vivre avec sa maladie, de continuer à mener ses activités habituelles tout en pratiquant la natation afin de soulager sa douleur.

Annonces

Son état s’est progressivement dégradé jusqu’au fatidique jour où il a eu une attaque quand il devait jouer la pièce "La tempête" (de William Shakespeare). La représentation annulée, Jean Marais va être hospitalisé pour une double pleurésie. À sa sortie de l’hôpital, il retourne chez lui dans le sud du pays, et au printemps 1998, il va malheureusement faire une mauvaise chute qui va réduire ses capacités physiques. Il ne lui restait plus qu’à attendre paisiblement l’ange de la mort, car il se trouve qu’il n’en avait justement pas peur. Il avait confié à l’Express en 1997 :

"Rien ne me fait peur... Ni la mort, ni même l'infirmité (…) J'ai tellement eu de chance ! Si, à 20 ans, le bon Dieu m'avait proposé un marché au terme duquel, jusqu'à 70 ans, j'aurais tout : argent, gloire, amitiés, amours, suivis, après cet âge, d'une déchéance complète, j'aurais malgré cela signé, sans hésitation ! Alors, vous vous rendez compte, j'ai déjà quatorze ans de bénéfice !".

Annonces

Il a donc quitté ce monde, certes avec d’atroces douleurs dues à sa maladie, mais sans le moindre regret.

Jean Marais chez lui à Vallauris. | Photo : Getty Images

Annonces

SERGE NE TOUCHE RIEN APRÈS LA MORT DE SON PÈRE

Quelques années avant sa mort, Jean Marais a fait la connaissance d’un couple dont il s’est lié d’amitié : Joseph et Nicole Pasquali. Il était tellement proche d'eux qu’il leur offrait régulièrement des cadeaux de valeur, chose qui faisait beaucoup parler à cette époque et qui était difficile à vivre pour son fils.

"Serge a mal vécu cette période. Il a vu son père s'éloigner petit à petit. Lui qui avait besoin d'être aimé et entouré. Le coup de grâce a été son décès",

a

déclaré

Annonces

son ami.

Effectivement, à la mort du comédien, grande a été la surprise quand ses dernières volontés ont été rendues publiques. Serge apprenait avec stupéfaction que son père ne lui avait pas laissé le moindre sous, il avait désigné comme légataire universelle Nicole Pasquali.

POURQUOI S'EST-IL SUICIDÉ ?

Loin de se laisser abattre, Serge va engager une longue bataille judiciaire qu’il finira par gagner et il récupérera son héritage. Pouvant d’ores et déjà toucher ce qui lui revenait, ses proches pensaient alors que le pire était passé et qu’il se portait mieux, mais c’était loin d’être le cas. Il était miné par un autre mal profond : la solitude !

Annonces

D’après les confidences de son ami, Serge vivait tout seul dans un pavillon isolé, avec ses 4 chiens. Il n’avait qu’un souhait : rencontrer une femme avec qui il fonderait une famille. Hélas, il n’a jamais pu le réaliser. Ne pouvant supporter le poids de cet ennemi invisible qu’il combattait au quotidien, il a fini par se donner la mort. Dans un geste de détresse, il s’est suicidé en utilisant un fusil de chasse, en février 2012. Il avait alors 70 ans.

JACQUES VILLERET : SA FEMME ET SON FILS ADOPTIF SANS LE SOU À SON DÉCÈS

Jacques Villeret reste et demeure l’un des piliers de la comédie française. Bien qu’il ne soit plus de ce monde, son empreinte est toujours perceptible, tellement il était doué dans ce qu’il faisait.

Annonces

L'acteur Jacques Villeret. | Photo : Getty Images

La période qui a suivi sa mort a été assez trouble pour ses proches, particulièrement pour son épouse et son fils adoptif, qui se sont retrouvés sans le moindre sous. Comment cela se peut-il ? Que s’est-il passé exactement ? Les explications.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces