Célébrités

22 novembre 2021

Gym Tonic : Véronique de Villèle, qui "aimerait mourir d'une crise cardiaque", a déjà rédigé son testament

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Avec son acolyte Davina Delor, Véronique de Villèle a fait vibrer les Français dans les années 80 dans son émission "Gym Tonic". Désormais âgée de 73 ans, l'ancienne star du petit écran a dévoilé ses dernières volontés.

Elles furent les sex-symbols des années 80. Davina Delor et Véronique de Villèle ont laissé une empreinte inaltérable dans l'univers de la télévision. Près de 40 ans après la création de l'émission culte, découvrez comment elles avaient vécu l'engouement du public.

VÉRONIQUE DE VILLÈLE AVAIT-ELLE UNE RELATION AVEC DAVINA ?

En 1982, un duo de femmes, Véronique de Villèle et Davina Delor, faisait leur apparition sur le petit écran. Tous les dimanches matin sur Antenne 2, elles retrouvaient leurs fans pour une séance de sport qui durait généralement une demi-heure. Le plus remarquable dans cette émission culte, c'étaient les costumes des deux femmes hauts en couleur.

Annonces

Véronique de Villèle et Davina Delor | photo : Getty Images

C'est un regard plein de nostalgie que Véronique de Villèle jette sur ce passé. L'ancienne star ne peut s'empêcher de sourire quand elle repense à tous ces hommes qui les suivaient partout, dormant même sur le capot de leur voiture.

Annonces

À l'époque déjà, les liens qui l'unissaient à son acolyte Davina Delor soulevaient des questions. Certaines personnes pensaient qu'elles avaient une relation secrète, ce que Véronique de Villèle trouve absolument grotesque et risible.

Elle est formelle, entre elles, il n'y avait rien d'autre qu'une belle amitié qui s'est distendue avec le temps. La raison de cet éloignement ? Leurs nouvelles occupations. Davina a élu domicile à Poitiers où elle a créé un monastère.

En devenant bouddhiste, Davina a trouvé la paix et la stabilité qui lui a cruellement manqué. Mais cette religion l'a quelque peu éloigné de son ancienne amie.

Annonces

"On est toujours amies, bien sûr, mais c'est très compliqué parce qu'elle vit dans un monastère. Elle a une vie qui est totalement l'inverse de la mienne donc ce n'est plus comme avant",

Véronique de Villèle | photo : Getty Images

Annonces

a déclaré Véronique de Villèle qui regrette son ancienne collaboratrice avec qui, elle s'entendait à la perfection. Elle repense toujours aux 4 années, durant lesquelles elles ont fait transpirer les Français devant le petit écran.

VÉRONIQUE DE VILLÈLE, PAS PRÊTE À PRENDRE SA RETRAITE, "AIMAIT MOURIR D'UNE CRISE CARDIAQUE"

À 73 ans, Véronique de Villèle pourrait être considérée comme une vieille dame, pourtant, elle n'est pas prête à baisser les armes et à prendre sa retraite. La septuagénaire pense que cette retraite ne pourra pas compenser tous ces frais.

Pour s'occuper, elle sillonne la France en dispensant des cours de gym tonique aux seniors. Cette envie de faire de longs os ne l'empêche pas d'être réaliste. Elle sait qu'elle devra mourir un jour comme tous les êtres humains.

Annonces

Son souhait lorsque le moment sera venu, c'est de partir après une crise cardiaque. Et pour que son vœu se réalise, elle se fie à la foi.

"Je fais des prières. Je suis croyante. Je souhaite avoir un truc, boom, on tombe et c'est terminé ",

a-t-elle dit. Autant dire que l'ancienne star du petit écran préférait plutôt mourir que de prendre une retraite bien méritée.

VÉRONIQUE DE VILLÈLE A DÉJÀ RÉDIGÉ SON TESTAMENT

Véronique et Davina, monitrices d'aérobic françaises, s'entraînent lors de leur émission télévisée Gym Tonic | photo : Getty Images

Annonces

L'ancienne partenaire de Davina Delor ne se contente pas d'évoquer la manière dont elle souhaite mourir, elle pense aussi à ce qui se passera après son décès, à ce que ses proches recevront d'elle quand elle ne sera plus là.

En ce sens, l'ancienne reine de la télévision avoue qu'elle a déjà pris ses dispositions. En effet, Véronique de Villèle a d'ores et déjà écrit son testament. D'un caractère fougueux, ses proches n'ont cependant pas intérêt à la chercher.

"Et de temps en temps, quand je suis énervée, je me mets sur mon ordinaire, je l'ouvre, et je change les données de ce que je vais donner à untel",

a-t-elle confié au détour d'un entretien qu'elle a accordé à Jordan de Luxe, l'animateur de Tele Star Play. Une manière pour elle de mettre ses ayants-droits en garde.

Annonces

QUE FAIT-ELLE DE NOS JOURS ?

Ayant connu le succès et la gloire dans les années 80 grâce à leur émission "Gym Tonic", Véronique de Villèle et Davina Delor ont décidé de tourner le dos à la célébrité en 1986, 4 ans après le début de leur émission d'aérobic. Les années ont passé depuis lors, mais l'amitié qui s'était créée entre elles pendant toutes ces années existent encore.

Annonces

Toutefois, leurs chemins s'étant séparés, elles se voient moins souvent qu'elles ne le voudraient. Si de son côté Davina Delor a choisi de mener une vie calme dans un monastère, sa collègue, quant à elle, continue à mener une vie mouvementée, ponctuée par la danse et les cours de gymnastique.

VÉRONIQUE DE VILLÈLE SE BAT POUR SAUVER LA VIE DES ENFANTS

Véronique de Villèle n'est pas seulement une femme d'action, c'est aussi une femme de cœur. Lorsqu'elle ne donne pas des cours d'aérobic aux personnes âgées, elle soutient des causes humanitaires. Et c'est aux enfants atteints de cancers et de leucémies qu'elle a souhaité s'engager.

Annonces

C'est après avoir vu son petit filleul se battre contre deux leucémies, qu'elle avait décidé de s'engager dans cette lutte. Aider ces tout-petits qui se battent au quotidien pour triompher de la maladie, c'est le credo de cette septuagénaire.

Et à ceux qui pensent que le cancer de l'enfant est trop effrayant, Véronique de Villèle enjoint de s'armer de courage afin que ces petits-êtres, qui souffrent, puissent avoir de l'espoir. Engagée bénévolement auprès de l'association Eva pour la vie, elle sollicite que le gouvernement mette en place un fonds spécial pour la recherche sur les cancers infantiles ainsi que pour venir en aide aux familles.

Véronique de Villèle, Mireille Darc et Davina Delor en 1984 | photo : Getty Images

Annonces

Ce fonds ne manquerait pas de susciter de l'espoir pour ces familles qui sont souvent plongées dans la détresse, au bord du gouffre. Cet espoir qu'elle tente aussi d'insuffler aux malades d'Alzheimer.

En effet, elle est membre du comité d'honneur de la Fondation de recherche pour cette maladie insidieuse.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News

Annonces