Histoires inspirantes

24 novembre 2021

Un jeune garçon fait du porte à porte pour demander de la nourriture pour sa mère malade, un prêtre local suit sa trace : histoire du jour

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Bobby a commencé à mendier de la nourriture à Winterset, Iowa, mais personne ne savait où il vivait jusqu'à ce que le père Harris l'ait suivi aux frontières de la petite ville. Le prêtre a alors découvert ce qui se passait vraiment. 

Presque tout le monde à Winerset, Iowa, se connaissait. Le père Harris a grandi dans cette petite ville, et c'était une communauté très unie. C'est pourquoi il a trouvé étrange que certains de ses paroissiens parlaient d'un petit garçon dans le coin.

"Oui, mon Père. Un petit garçon nommé Bobby vient chez moi tous les deux jours pour demander de la nourriture. Il ne doit pas avoir plus de sept ou huit ans", lui a dit Mme Santiago après la messe du dimanche. "Pouvons-nous faire quelque chose pour l'aider ?"

Annonces

Un homme en ville a vu le petit garçon pleurer à l'arrêt de bus. | Source : Shutterstock

"Il vous demande seulement de la nourriture ?" a demandé le prêtre.

"Oui, je lui donne toujours un petit quelque chose. Il a dit que c'était pour sa maman malade qui ne pouvait plus travailler. Mais quand je lui ai demandé où il vivait, il a indiqué ''un endroit'' et a montré une direction au hasard. Je ne pense pas qu'il ait un domicile, mais je ne peux pas en être sûre", a précisé Mme Santiago.

Annonces

"Merci de m'avoir informé, Mme Santiago. Je vais demander autour de moi et voir si d'autres personnes en savent plus sur ce garçon", a assuré le père Harris à la femme âgée. Mais pratiquement tout le monde en ville a dit la même chose.

Un homme âgé, M. Jenkins, a dit qu'il avait vu le garçon assis à l'arrêt de bus en train de pleurer l'autre jour. Il a essayé de l'approcher, mais le gamin s'est enfui. Il ne devait pas être à l'aise avec les hommes, pensa le père Harris.

Le père Harris a perdu Bobby de vue jusqu'à ce qu'il aperçoive un chien aboyer près d'une hutte. | Source : Pexels

Annonces

Mais la plupart du temps, Bobby venait chez les gens, demandant de la nourriture, puis repartait immédiatement. Certaines personnes ont confirmé qu'il était terrifié dès que quelqu'un parlait de le suivre pour voir sa mère. Le père Harris a donc décidé d'agir.

Il a fini par repérer le petit garçon qui se promenait dans la ville avec un sac rempli de nourriture. L'enfant se dirigeait vers les frontières extérieures de Winterset, un terrain désert sans personne aux alentours. Maintenant, le prêtre était inquiet.

Winterset n'est peut-être pas la ville la plus froide d'Amérique, mais il peut faire très froid à cette époque de l'année. Le Père Harris a décidé de suivre le garçon aussi subtilement qu'il le pouvait. À un moment donné, il l'a perdu de vue et a presque perdu tout espoir de le retrouver cette nuit-là jusqu'à ce qu'un chien aboie.

Annonces

Le chien était juste à côté d'une petite cabane délabrée sur un terrain vague. Elle était entourée de neige et devait sûrement être très froide à l'intérieur. Bobby est sorti pour voir pourquoi le chien aboyait, et ses yeux ont écarquillé en voyant le Père Harris.

Une petite fille est sortie de la cabane. | Source : Pexels

Annonces

"Ne t'inquiète pas, Bobby. Je suis là pour t'aider. Les gens de la ville m'ont parlé de toi. Ta mère est-elle à l'intérieur ? Puis-je lui parler ?" Le père Harris l'a interrogé en se rapprochant.

"Pouvez-vous vraiment nous aider ?" se demanda Bobby innocemment. Après que le Père Harris ait assuré qu'il n'était là que pour aider, Bobby est retourné dans la cabane. Il en est ressorti presque immédiatement avec une petite fille qui ne devait pas avoir plus de quatre ans.

"C'est ta soeur, Bobby ?" se demanda le père Harris.

"Oui. Nous n'avons plus de maman. Maman est morte il y a quelque temps, et notre père a disparu bien avant. J'avais peur que des adultes méchants nous séparent. Nous avons couru ici avec Sparkie. Il nous a protégés. Les gens sont gentils ici", a révélé Bobby.

Annonces

Bobby hésite encore à partir avec le Père Harris. | Source : Pexels

"Bien sûr, les gens sont gentils ici, Bobby. Tout le monde s'inquiète pour toi, et ils veulent t'aider", a a ajouté le père Harris, espérant instaurer une confiance avec les enfants. Il a également commencé à caresser Sparkie, un magnifique berger allemand.

Annonces

"Mais nous pouvons rester ici ensemble. Je veux trouver un emploi. Je peux m'occuper de ma sœur ", a insisté Bobby de sa voix aiguë, en désignant la cabane derrière eux.

Le père Harris soupira "Bobby, tu t'es déjà occupé de ta sœur. Mais tu as aussi besoin de quelqu'un pour s'occuper de toi. Il va faire trop froid à cette période de l'année. Tu as besoin d'un endroit convenable. Je te promets que personne ne te séparera jamais sœur", a juré le prêtre.

"Et Sparkie ?" demanda la petite fille, qui a parlé pour la première fois.

"Quel est ton nom ?" a demandé le père Harris.

Annonces

"Rosie."

Les enfants se sont endormis dans la buanderie de l'église. | Source : Unsplash

"Ok, Rosie. Je te promets aussi que Sparkie sera avec toi. Ne vous inquiétez pas. Il fait partie de votre famille aussi", a dit le prêtre pour les réconforter. "Maintenant, voulez-vous venir avec moi à l'église ? J'ai de la bonne nourriture chaude pour vous tous, y compris Sparkie."

Annonces

Bobby accepta car les nuits qu'ils avaient passées dans la cabane avaient été plutôt effrayantes. Il encouragea sa sœur, et ils suivirent le prêtre. Sparkie les a suivis sans hésiter. Il y avait une pièce de service et des couchettes supplémentaires disponibles à l'église. Le Père Harris avait tout préparé pour eux.

Ils ont mangé et se sont couchés, Sparkie s'étant pelotonnée sur le sol à côté de leurs lits. Le lendemain, le père Harris s'est renseigné et a estimé que la mère du garçon devait être morte depuis environ trois mois. Il a alors appelé le CPS pour voir s'il était possible de leur trouver un foyer.

L'assistante sociale a révélé que les autorités recherchaient les enfants depuis tout ce temps. Elle l'a remercié de les avoir trouvés et a envisagé de les placer immédiatement dans une famille d'accueil.

Annonces

Après avoir obtenu l'accord des services sociaux, les enfants ont emménagé chez les McCarthy. | Source : Pexels

Cependant, Mme Santiago lui a dit de dire à l'assistante sociale qu'un couple de la ville essayait d'avoir des enfants depuis longtemps. "Les McCarthy sont si gentils. Ils seraient des parents merveilleux, en plus je sais qu'ils aiment aussi les chiens", a insisté la femme âgée.

Annonces

Le père Harris en a parlé à l'assistante sociale, qui a donné son accord à condition que le couple remplisse des papiers, passe une inspection puis devient officiellement des parents d'accueil. Pendant ce temps, les enfants sont restés dans la pièce de service de l'église. Le père Harris et les religieuses se sont occupés d'eux.

Deux semaines après avoir été trouvés, Bobby et Rosie ont emménagé chez les McCarthy, qui ne pouvaient pas être plus reconnaissants envers le père Harris et Mme Santiago pour tout. Tout le monde en ville était heureux de les aider.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Ne fermez pas les yeux sur quelqu'un qui a besoin d'aide. La plupart des gens auraient pu ignorer le petit garçon qui est venu chez eux, mais les habitants de Winterset ont voulu l'aider.
  • Défendez votre famille. Le petit Bobby a tout fait pour nourrir et protéger sa sœur malgré le fait qu'il était encore un enfant.

Annonces

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer. 

Cette histoire est inspirée par l'histoire d'un de nos lecteurs et écrite par un rédacteur professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Pour plus d’histoire, n’oubliez pas de vous abonnez à AmoMma sur Google News !

Annonces

Cette histoire nous a été envoyée par un abonné. Tous les noms ont été changés pour protéger son identité et assurer son intimité. Si vous souhaitez partager votre histoire avec nous, veuillez nous envoyer un mail à info@amomama.com