Des médecins ont dit à un homme qu'il ne pourrait jamais avoir d'enfants après 170 séances de chimiothéraphie : ils avaient tort

Tsiry Rakotomalala
26 nov. 2021
12:20
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Un homme a dû faire face à une longue et difficile bataille contre le cancer lorsque les médecins lui ont annoncé une nouvelle dévastatrice : la chimiothérapie le rendait stérile. Cependant, ils avaient tort. 

Annonces

Jonathan Jones présentait des troubles du comportement depuis son plus jeune âge. À l'âge de 17 ans, les médecins ont enfin découvert la cause de ses problèmes. Il avait une tumeur cancéreuse au cerveau. 

L'homme d'affaires de Solihull, West Mids en Angleterre, a parcouru un long chemin depuis le diagnostic initial. Ce mois-ci, l'homme de 32 ans a partagé sa joie d'avoir prouvé que les médecins avaient tort. 

Après des années de chimio, on a dit à un homme qu'il ne pourrait pas avoir d'enfants, mais il a prouvé aux médecins qu'ils avaient tort avec la naissance de son fils | Photo : Twitter/DailyMirror

Annonces

NE PAS POUVOIR AVOIR D'ENFANTS

Après plus de 170 séances de chimiothérapie, les professionnels de la santé ont dit à Jones qu'il ne pourrait jamais avoir d'enfants. Ils ont également déclaré qu'il devrait très probablement compter sur la chimiothérapie pour le reste de sa vie.   

En plus de ces craintes, Jones a également eu du mal à trouver un partenaire. Il a partagé que de nombreuses personnes étaient rebutées après qu'il leur ait parlé de son parcours de cancer. Cependant, en 2019, il a rencontré quelqu'un qui a vu au-delà de sa santé

Annonces

UN SUR UN MILLION

Jones a fait la connaissance d'une entraîneuse personnelle, Danielle, dans un bar de Birmingham. Elle a dit qu'elle était attirée par lui à cause de ses luttes et voulait en savoir plus sur lui. 

Danielle a déclaré :

"Quand il m'a parlé de sa tumeur au cerveau, il pensait que je serais rebutée... J'ai juste pensé 'Quel type incroyable'. C'était tout pour moi. Il est juste un sur un million."

Annonces

LE COUPLE A DÛ RELEVER DES DÉFIS 

Le couple a dû faire face à quelques défis de son côté. Danielle est tombée enceinte mais a fait une fausse couche au bout de cinq mois. Les deux parents étaient dévastés et ont commencé à envisager une FIV. Cependant, cela n'a pas été nécessaire. 

Six mois plus tard, Danielle était à nouveau enceinte, également sans intervention médicale. Cette année, leur bébé miracle est né sans aucune complication. Jones a exprimé : "Mon fils JJ est une bénédiction, un miracle absolu."  

Annonces

LE PÈRE ESPÈRE INSPIRER LES AUTRES 

Le fier père espère que d'autres personnes qui ont des craintes et des doutes seront encouragées par son histoire. Il a ajouté : "Je pense que mon histoire inspirera d'autres personnes à rester fortes et pleines d'espoir." Le couple espère également avoir un autre enfant l'année prochaine.   

Jones est un excellent exemple. En plus de participer à des oeuvres de charité, il a lancé une ligne de vêtements appelée "No Brainer". Une grande partie des recettes est reversée à l'association caritative contre les tumeurs cérébrales.

Annonces

LA RÉACTION DES INTERNAUTES

Jones n'a pas laissé un diagnostic médical d'infertilité contrôler ou définir sa vie. Il a exprimé : "Avec JJ et Danielle, ma vie, à part la chimio, est parfaite." Son histoire a ému les internautes, et beaucoup étaient heureux d'apprendre que sa famille s'agrandissait.

Les gens ont dit qu'ils étaient fiers de lui, et un internaute a écrit : "Continue, Jon & reste fort". Sur sa page Facebook, Jones a remercié tout le monde pour leur soutien et a dit aux gens que même s'il y a des jours difficiles, les défis ne font que vous rendre plus fort. 

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News

Annonces

Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AmoMama.fr sont fournis à titre informatif. Le AmoMama.fr ne saurait être tenu responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.