Albert de Monaco a "feint d'ignorer" les larmes de Charlene pendant un déjeuner "embarrassant"

Cathya Harena Raoelina
30 nov. 2021
15:21
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Depuis des années, l’histoire d’amour entre Albert de Monaco et sa femme ne cesse de faire à la une des journaux. Dernièrement, une source proche du couple s’est rappelée d’un repas en famille très embarrassant. On vous donne plus de détails à ce propos.

Annonces

Des bruits venant du Palais de Monaco sous-entendent depuis longtemps que la princesse Charlène serait malheureuse. Il y aurait même un moment où la jolie blonde aurait pleuré alors qu’elle était à un déjeuner aux côtés de son époux. Ce dernier aurait ignoré les larmes de sa femme.

"Je n'ai pas compris pourquoi elle ne s'est pas levée et n'a pas quitté la table”

Charlène Wittsock n’est-elle pas épanouie dans son mariage avec le prince de Monaco ? C’est en tout ce que de nombreuses personnes constatent et cela, depuis le jour du mariage des deux tourtereaux.

La princesse Charlene de Monaco et le prince Albert II de Monaco posent sur le balcon après la cérémonie de mariage civil le 1er juillet 2011 à Monaco, Monaco. | Photo : Getty Images

Annonces

Mais la principauté de Monaco n’est pas la seule à l’avoir remarqué puisque l’un des proches du couple pense aussi la même chose. Ce proche dont l’identité reste anonyme a même raconté à Daily Beast un moment malaisant de la princesse.

C’était pendant un déjeuner non daté. D’après le témoin, Charlène de Monaco pleurait à ce moment-là et son mari qui assistait à cette scène a “feint d’ignorer que son épouse sanglotait”. Un instant qui a bien évidemment beaucoup choqué la source.

“Je n'ai pas compris pourquoi elle ne s'est pas levée et n'a pas quitté la table”,

dit le témoin.

Annonces

Charlène Wittstock et le prince Albert II | Photo : Getty Images

Ce dernier a, par la suite, conclu que si elle n’a pas quitté le lieu où ils déjeunaient c’était parce qu'elle voulait que “sa tristesse se voit”.

Annonces

PAS LES PREMIÈRES LARMES

Les deux premiers jours du mois de juillet ne sont pas des dates comme les autres pour la famille monégasque. En effet, le 1er et le 2 juillet 2011, Albert et Charlène de Monaco se sont dit “oui” pour toujours. Et si ces jours devraient être un moment de joie pour la princesse, sa réaction durant la cérémonie restera dans les mémoires de nombreuses personnes.

En effet, pendant l’événement, la maman de Jacques et Gabriella a pleuré et des gens affirment que ce n’étaient pas des larmes de joie. Et pendant qu’elle les essuyait avec un mouchoir, son mari lui a lâché “Ne pleure pas, ne pleure pas” en murmurant.

Annonces
Annonces

Si ces mots d’Albert de Monaco envers sa femme étaient, selon certaines personnes, une confirmation de la présence de tension au sein du couple, il semble que ce n’était pas le cas. Au contraire, ces phrases du prince étaient tout simplement un geste de tendresse envers celle qu’il aime.

Deux ans après leur mariage, Charlène Wittstock est revenue à ce sujet pendant une interview au Times. Elle avait expliqué que ses émotions étaient “mêlées à cause des rumeurs” ce jour-là et c’est pour cette raison qu’elle n’a pas pu s’empêcher de pleurer.

Elle a, ensuite, ajouté que le fait de penser que tout le monde la voyait verser des larmes l’a encore plus fait sangloter.

Annonces
Annonces

Mais ces moments forts en émotion n'ont pas arrêté Charlène à profiter à fond de ses noces.

“Ce furent trois jours si merveilleux (...) C'était beau, c'était sentimental, on a montré le moment le plus intime que j'ai vécu”,

DES RUMEURS QUI COÛTENT CHER

Le mariage civil de Charlène et Albert de Monaco a été fêté dans la Salle du Trône. La veille même, une révélation de l’Express avait bouleversé la population de Monaco. D’après le magazine, la princesse avait l’intention de partir en Afrique du Sud pour fuir son union avec le père de ses enfants.

Annonces
Annonces

De leur côté, le Sunday Times avaient, eux aussi, publié un article sur ce mariage à cette époque. D’après eux, Charlène aurait menacé le fils de Grace Kelly de prendre la fuite après qu’elle a su l’existence de l’enfant illégitime du prince. Celui-ci aurait alors tout fait pour le convaincre à le marier, et cela jusqu’à même lui donner de l'argent.

En publiant que l’union entre Albert et son épouse était “arrangée”, le Sunday Times en a payé les conséquences. Le journal avait, en effet, été contraint de verser des dommages et intérêts aux deux tourtereaux un an plus tard.

Mais malgré le fait que la presse a reconnu ses torts, cela n’a pas arrêté la propagation de la rumeur. C’est pour cette raison que la principale concernée a tenu à s’expliquer auprès du Paris Match plus tard. 

Annonces
Annonces

Elle a déclaré qu’elle a bel et bien quitté le Rocher mais pour une tout autre chose : accompagner sa mère à Paris qui devait prendre les chaussures commandées pour le mariage.

La princesse ne s’est donc pas fuie comme bon nombre de personnes le pensent.

“J'ai répondu à mes amis qui s'inquiétaient et ne comprenaient pas : ‘Comment ça, j'ai fui? Mais pour aller où?’”,

avait-elle déclaré à propos de la rumeur.

Annonces

UN COUPLE EN DANGER ?

Mais alors qu’ils sont déjà sujets de nombreux “on-dits”, Charlène de Monaco et son mari en ont été victime d’une autre au début de l’année de 2021. La maman de Gabriella et Jacques s’est envolée dans son pays natal et y est restée pendant de long mois.

Bien qu’on avait expliqué qu’elle y était retenue à cause d’une infection de la sphère ORL, des gens ont dit que son absence dans le Palais était due à la tension entre elle et son époux. On avait même affirmé que le couple était au bord de la rupture.

Ce n’est que le 8 novembre 2021 que la belle blonde est retournée auprès des siens. Mais malgré ce retour, elle a répondu absente à la Fête nationale, relançant encore une fois les rumeurs concernant sa séparation avec le papa de leurs enfants.

Annonces
Annonces

En fait, si Charlène n’était pas présente à cette célébration, c’était à cause de sa santé. Son époux a révélé qu’elle est épuisée niveau physique et émotionnel et elle est actuellement dans un hôpital en dehors de Monaco.

Et pour éviter la propagation de nouveaux “on-dits”, Albert II a vite tenu à clarifier les choses. Selon ses dires, la fatigue de Charlène n’a “rien à voir” avec leur relation et n’est pas non plus “liée à la chirurgie plastique ou au travail du visage”. Ça c’est clair !

LA PRINCESSE A DEMANDÉ DE L'AIDE

Au cours de cette révélation avec People, Albert de Monaco a également dit que sa femme avait “besoin d’aide” à son retour dans le domicile familial.

Annonces
Annonces

Il a révélé qu’elle était “dépassée” et n’avait pas la force nécessaire à faire face à ses fonctions personnelles ni professionnelles.

Espérons que la princesse de Monaco sera très bientôt guérie de son mal-être.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Annonces