Linda de Suza, qui n’a pas parlé à son fils pendant 20 ans, vit avec 400 euros par mois et ne peut pas toucher de retraite

Eteme Severine Celestine
10 déc. 2021
16:10
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Annonces

Après avoir eu une brillante carrière, Linda de Suza vit désormais dans une incroyable précarité. Sa situation financière est tellement difficile qu’elle arrive à peine se nourrir. Mais comment cette icône de la musique a bien pu en arriver là ?

Au sommet de sa gloire dans les années 80-90, cet artiste accompli a vendu des millions de disques et de livres. Vous l’aurez vite compris, elle avait amassé une grande fortune, qui devait lui permettre de vivre confortablement durant des années. Mais il se trouve qu’elle est complètement ruinée au point de vivre avec 400 euros de retraite.

L’interprète des célèbres tubes ʺLa Valise en cartonʺ et ʺTiroli-tirolaʺ, a lancé un véritable cri de détresse dans les médias. Elle a été victime d’une manœuvre pour laquelle elle a longtemps cherché à obtenir justice. Les explications.

Annonces

Linda de Suza au Pavillon Gabriel le 2 décembre 2015 à Paris, France. | Photo : Getty Images

ELLE A ÉTÉ PRIVÉE DE SA PENSION : ELLE EST EN FAILLITE

Linda de Suza est l’un des noms qu’on ne peut dissocier de la culture française. Sa biographie intitulée ʺLa valise en cartonʺ a connu un succès phénoménal et s’est vendu à des millions d’exemplaires. De même, elle a écoulé des millions de disques en France et dans le monde. Aussi incroyable que cela puisse l’être, l’artiste a totalement fait faillite.

Annonces

C’est dans un mélange de colère et de déception qu’elle s’était confiée à RTL. D’après ses explications, elle est arrivée en France en 1970. Après avoir travaillé comme femme de chambre jusqu'en 1978, elle a commencé sa carrière d’artiste. Ceci justifie son incompréhension face au traitement qu’elle a subi :

 "Les flics et les rensei­gne­ments géné­raux me disent que je suis entrée en France en 1979, en me donnant un nouveau numéro de séjour, et puis en disant que je suis profes­sion libé­rale. Donc voilà, il n'y a pas de cotisations".

C’est avec dépit qu’elle a ajouté :

"Je n'ai rien. Je ne possède rien. J'ai vendu des millions de livres, des millions de disques. Et je n'ai rien. Je n'ai même pas de quoi ache­ter à manger pour mon chien".

Annonces

La chanteuse Linda de Suza se produit lors de l'émission de télévision française "Vivement Dimanche" au Pavillon Gabriel le 2 décembre 2015 à Paris, France. | Photo : Getty Images

En 2010, le Journal du Dimanche s’était approché du directeur de la Caisse de retraite des artistes. Ce dernier avait reconnu que Linda de Suza a été victime d’abus :

Annonces

"Ses différents employeurs - éditeurs, producteurs, directeurs de salles - ont souvent omis de déclarer ses activités, alors qu'elle a généré un chiffre d'affaires colossal".

ELLE A ACCUSÉ SON FILS DE LUI AVOIR VOLÉ SON ARGENT

La chanteuse portugaise a un fils unique prénommé João. Malheureusement, leurs relations ont presque toujours été tendues à tel point qu’ils ne se sont pas parlés durant plusieurs années. D’après João, sa mère n’est pas étrangère à cette situation. En 2015, il était interrogé par France Dimanche, sur leurs rapports. Il a ainsi répondu :                                                                                                                                                      

Annonces

"Je n'ai plus aucun contact avec ma mère. La dernière fois qu'on s'est parlé au téléphone, elle m'a accusé, en hurlant, de lui avoir volé son argent".

 Pour lui, sa mère est une spécialiste des ʺpétages de plombʺ sans raison valable.

PENDANT 20 ANS, ELLE N'A PAS COMMUNIQUÉ AVEC SON FILS

La chanteuse et son fils ont passé presque 20 ans sans se parler. C’est une situation qui était pénible à vivre pour l’un comme pour l’autre. En 2012, c’est dans les colonnes du magazine France Dimanche qu’il avait lancé un cri détresse :

ʺMaman, je t'aime ! Tu me manques !ʺ.

Annonces

Linda de Suza et son fils lors d'une représentation de la comédie musicale 'La Valise en carton' le 29 septembre 1986, France. | Photo : Getty Images Linda de Suza et son fils lors d'une représentation de la comédie musicale 'La Valise en carton' le 29 septembre 1986, France. | Photo : Getty Images

Deux ans plus tard, ils se sont retrouvés à Lisbonne (Portugal), et Linda de Suza s’était confiée au même magazine :

Annonces

ʺÊtre éloignée de lui, ça m’a détruite (...) Nous n’étions pas fâchés. C’est juste qu’on nous a montés l’un contre l’autre pour une sombre histoire de gros sous. En fait, je crois qu’on s’est tous les deux fait avoir par la “mafia”… Oui, je dis bien la “mafia !”.

SON EX A VOLÉ TOUT SON ARGENT

Pour revenir à sa situation financière, la chanteuse connaît l’origine de sa faillite. D’après elle, il ne fait aucun doute que son ex-compagnon est la source de ses malheurs. Comme dit plus haut, elle s’est produite sur scène durant des années sans pour autant être déclarée. Pour elle, l’homme responsable de cette situation surprenante n'est nul autre que son ancien compagnon.

Annonces

ʺIl couchait avec moi pour le pognonʺ,

avait-elle lâché au sujet de Raymond.

Elle a également révélé des faits selon lesquels ce monsieur faisait tout pour détourner son attention des questions d’argent. Il aurait donc réussi à abuser de la chanteuse et à prendre toute sa fortune.

ELLE A ESSAYÉ DE SE SUICIDER

Même si la situation est difficile, la chanteuse n’abdique pas pour la chanteuse, car elle a déjà vu pire. Durant son adolescence, il lui est arrivé de penser à s’ôter la vie. En octobre 2019, elle en avait parlé à Anne Roumanoff sur le plateau de l’émission "Ça fait du bien".

Annonces

La chanteuse Linda de Suza | Photo : Getty Images

Il faut dire qu’elle a eu une enfance particulièrement difficile. Née au Portugal, elle est issue d’une famille de 8 enfants. Ils vivaient dans une grande précarité, ce qui fait qu’ils n’avaient pas toujours de quoi manger. À l’âge de 5 ans, elle a été placée en pension où elle a vécu jusqu’à son arrivée dans l’Hexagone.

Annonces

Quand elle avait 16 ans, elle a essayé de se suicider :

"Aujourd'hui, avec l'âge, avec le temps, je peux dire que tout ce que j'ai pu faire, c'était pour attirer l'attention. C'était juste pour ça",

a-t-elle expliqué.

Il s’agissait donc d’un moyen pour elle de se faire remarquer, surtout qu’elle était persuadée de mériter beaucoup plus que ce qu’elle n’avait à cette période. Le temps lui a finalement donné raison, et elle aurait vécu dans l’opulence si, comme elle dit, son ex-compagnon n’avait pas abusé d’elle.

SIRIMA : LA MORT DE LA CHANTEUSE, PROCHE DE JEAN-JACQUES GOLDMAN

Annonces

Jean-Jacques Goldman a déjà eu à faire face à la perte de plusieurs êtres qui lui étaient chers. L’une d’elle, Sirima, a été très proche de lui durant une bonne partie de sa carrière.

Jean-Jacques Goldman, Sirima - Là-bas | Photo : Yotube/Jean-Jacques Goldman

La jeune femme était sa partenaire de chant, et avait bel avenir devant elle. Malheureusement, elle a été assassinée en 1989. Retour sur son parcours dramatique.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces