Getty Images
La source: Getty Images

Jean-Pierre Coffe a trouvé sa femme faire une tragédie avec leur enfant, après quoi il a trouvé l'amour avec un homme

Pauline Nadege Eyebe
24 janv. 2022
09:40
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Restaurateur connu, Jean-Pierre Coffe est mort le 29 mars 2016 après une vie remplie de grandes joies, mais aussi de terribles drames. Et s'il y a un drame qui a particulièrement marqué le cuisinier, c'est bien la mort de son fils.

Annonces

La vie de Jean-Pierre Coffe n'a pas été un long fleuve tranquille, loin de là. Le célèbre cuisiner a vécu un horrible drame qui a complètement changé sa vie. Lui qui était attiré par les femmes auparavant, était finalement tombé amoureux d'un homme. Retour sur la vie du restaurateur.

LA MORT DE SON FILS, QUE S'EST-IL PASSÉ ?

Jean-Pierre Coffe a écrit de nombreux livres sur la cuisine, le jardinage et bien d'autres sujets. Mais, s'il y a bien un sujet qu'il a souvent évité d'aborder, c'est bien celui de sa vie privée. Pourtant, il a fait une exception en écrivant son autobiographie intitulée "Une Vie de Coffe" parue aux éditions Stock.

Annonces

Jean-Pierre Coffe | photo : Getty Images

En s'attelant à cet ouvrage, il voulait lui-même raconter son histoire. Son but était de montrer au public que le fait d'être une célébrité n'empêche pas la survenue des drames. La preuve, le cuisinier a eu une fille qui est morte à l'âge de 37 ans. Elle avait été emportée par un cancer. Il avait lui-même eu un accident de voiture qui l'avait laissé gravement blessé.

Annonces

Mais s'il y a bien un événement qui avait laissé une marque indélébile dans sa vie, c'est bien la perte de son fils. Un enfant qu'il n'a jamais connu, qu'il n'a pas vu naître. À l'époque, Jean-Pierre Coffe venait de faire ses adieux à ses rêves de comédien et il envisageait passer le reste de ses jours avec une jeune femme dont il était tombé amoureux.

Âgé d'une vingtaine d'années, il était ravi à l'idée de fonder sa propre famille. Lorsque sa compagne était tombée enceinte, il était fou de joie. La jeune femme en revanche n'avait pas eu l'air ravie et Jean-Pierre Coffe en était bouleversé. Elle avait totalement rejeté l'enfant qu'elle attendait et il n'a jamais su pourquoi.

Annonces

Jean-Pierre Coffe | photo : Getty Images

Rentré chez lui à l'improviste, il avait trouvé sa femme dans la salle de bain. Elle était assise sur le bidet et elle baignait dans une mare de sang et près d'elle, son fils gisait, mort. Sur le moment, il avait pensé qu'elle avait fait une fausse-couche jusqu'à ce qu'il trouve le matériel qu'utilisaient les spécialistes de l'avortement à l'époque où l'IVG était illégal.

Annonces

Cet événement avait détruit son mariage. Il s'était plongé dans le travail, enchaînant les relations avec des femmes dont il n'aimait pas. Il n'a plus jamais cherché à avoir un autre enfant, il avait le cœur brisé.

CHANGEMENT D'ORIENTATION

Après avoir perdu son enfant d'une manière aussi horrible, Jean-Pierre Coffe n'espérait plus trouver l'âme sœur. Pendant un moment, il a mené une vie assez dissolue multipliant les expériences sexuelles avec les femmes, mais aussi avec les hommes allant même jusqu'à fréquenter des "boîtes à garçons".

Sa bisexualité, il l'assumait ouvertement et entièrement. Sa rencontre avec Christophe Dolbeau avait marqué un véritable tournant dans sa vie. Il était irrépressiblement tombé amoureux de ce dernier. Il était content d'avoir trouvé celui avec qui partager sa vie. Loin de prôner le mariage gay, son seul objectif était de vivre pleinement son amour.

Annonces

Jean-Pierre Coffe | photo : Getty Images

Lire aussi : "Il a peur de mourir" : la souffrance de Claude Sempère avant son décès, la maladie qui l'a emporté

Annonces

Sa rencontre avec son dernier compagnon avait changé sa vision de la vie. Lui, qui était un homme brisé, avait retrouvé le chemin de l'amour. Invité dans l'émission "Des clics et des clacs" d'Europe I, Jean-Pierre Coffe avait confié son désir de convoler en justes noces, mais son vœu ne s'est jamais réalisé.

IL EST MORT DANS LES BRAS DE SON COMPAGNON

Jean-Pierre Coffe a été le chroniqueur gastronomique le plus célèbre de son époque. Sa disparition en mars 2016 a marqué les esprits. Connu pour ses coups de gueule et son franc-parler, il était devenu un personnage incontournable du PAF. Le cuisinier qui était âgé de 78 ans, souffrait de la maladie de Parkinson. Dans une interview, son compagnon avait relaté les derniers moments du cuisinier.

Annonces

La dernière journée de Jean-Pierre Coffe s'était très bien passée, il avait reçu des amis proches et avait passé une belle journée. Après le départ des invités, le chroniqueur se sentait lasse. Laissant son compagnon au salon, il était monté dans la chambre du couple pour se reposer.

Jean-Pierre Coffe | photo : Getty Images

Annonces

Aux environs de 23 h, il avait demandé à son compagnon de venir le voir et lui avait dit qu'il n'allait pas bien. Inquiet, ce dernier avait appelé les secours. Malheureusement, au moment de leur arrivée 15 minutes plus tard, Jean-Pierre Coffe n'était plus là. Il était mort dans les bras de son compagnon.

Christophe Dolbeau en est certain, Jean-Pierre Coffe est mort comme il l'aurait souhaité. Il n'était pas devenu grabataire, il avait simplement succombé à une crise cardiaque. Et même s'il en est heureux, pour Christophe, c'était beaucoup trop tôt. Il n'était pas prêt à perdre son amoureux.

Les obsèques du cuisinier avaient eu lieu dans la plus stricte intimité comme il l'avait souhaité de son vivant. Seuls les membres de sa famille étaient présents. De même, conformément à ses vœux, l'annonce de son décès avait eu lieu après ses funérailles.

Annonces

SON DERNIER PARTENAIRE VEND SES AFFAIRES

Jean-Pierre Coffe | photo : Getty Images

Christophe Dolbeau et Jean-Pierre Coffe ont vécu une belle idylle qui a duré 12 ans. Mais après la mort du cuisinier, Christophe avait été obligé de prendre une décision déchirante. Il avait mis en vente certaines affaires de son compagnon, notamment près de 2000 livres traitant de la cuisine.

Annonces

Il s'était dit que garder autant d'ouvrages, c'était faire preuve d'égoïsme et cela n'honorait pas la mémoire de son défunt compagnon. À travers cette vente, il espérait pouvoir aider des jeunes cuisiniers à atteindre leurs objectifs. Les acquéreurs avaient même eu la surprise de constater que certains de ces livres comportaient des annotations faites par le célèbre cuisinier.

Lire aussi : Le grand amour de Jean-Claude Brialy, Bruno Finck, qui a vendu une partie de son héritage, est décédé à 59 ans

Il avait aussi fait une donation d'environ 1000 livres aux bibliothèques et médiathèques entourant la ville de Lanneray. Un endroit spécial pour Jean-Pierre Coffe. C'est d'ailleurs dans cette ville que le chroniqueur et critique gastronomique avait rendu son dernier souffle.

Annonces

Jean-Pierre Coffe | photo : Getty Images

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces