Shutterstock
La source: Shutterstock

Une pauvre femme achète une commode cassée au marché aux puces et une vieille enveloppe avec une photo à l'intérieur en est tombée - Histoire du jour

Nkongo Odile Carine
08 mai 2022
13:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Sarah venait de vivre un divorce difficile et était dans l'obligation de repartir de zéro. Elle a acheté des meubles dans des brocantes et des vide-greniers pour les installer dans son nouvel appartement, mais l'un d'eux, en particulier, était différent. Une vieille enveloppe contenant d’étranges photos était cachée entre les tiroirs, et elles semblaient avoir un rapport avec l’histoire de la femme.

Annonces

Sarah s'est brusquement réveillée de son profond sommeil, à la vue du plancher de sa chambre, dans son nouvel appartement. Elle dormait sur un vieux matelas posé à même le sol et ne possédait pas grand-chose d'autre.

Après un divorce difficile, son ex-mari avait tout pris, parce qu'il avait un meilleur avocat et plus d'argent. À 44 ans, elle s'est retrouvée seule, et sans rien. Elle n'avait aucune autre famille au monde, car elle était orpheline depuis son plus jeune âge.

Heureusement, elle a pu utiliser ses maigres économies pour louer un petit appartement dans le New Jersey et a trouvé un nouvel emploi de femme de ménage dans un lycée. Ce n'était pas grand-chose, mais elle avait fait confiance, à tort, à son ex-mari pour qu'il prenne soin d'elle, et il l'a quittée pour une autre femme plus jeune et selon lui plus jolie.

Annonces

Parfois, elle n'arrivait toujours pas à y croire. Mais cette épreuve lui a donné la liberté de faire des choses indépendamment, et elle ne se débrouillait pas trop mal. Le propriétaire connaissait des endroits où les gens vendaient des meubles d'occasion bon marché, et s’est mise à économiser lentement, pour meubler son nouvel espace.

Attendez un instant, s'il vous plaît, a dit Sarah en regardant dans l'enveloppe. Connaissez-vous ces personnes ?" Elle lui a montré la photo de la jeune fille et de sa mère.

C'était un processus lent, mais à la fin, elle se pourrait être fière de son parcours, et personne ne pourrait jamais lui retirer à nouveau sa dignité.

Annonces

***

"Monsieur Crinkle ! J'ai quelques économies maintenant, et je vais aller au marché aux puces", a dit Sarah à son propriétaire avec un sourire éclatant.

"C'est super. Mais fais attention. Négocie toujours le prix. N'accepte jamais le premier chiffre qu'ils te proposent. Les gens là-bas aiment les clients qui marchandent et connaissent la valeur de l'argent. Ils vous respecteront pour cela", a répondu monsieur Crinkle, en levant les yeux de son presse-papiers.

Il inspectait le bâtiment pour une raison, mais Sarah n'a pas trouvé nécessaire de lui demander ce qu’il faisait exactement.

Annonces

Sarah a parcouru le marché aux puces. | Source : Pexels

"Merci, monsieur Crinkle. C'est ce que je vais faire !"

Sarah est arrivée au marché aux puces et a commencé à parcourir les lieux. Rien ne semblait vraiment lui plaire, et beaucoup d'objets étaient assez endommagés. Mais elle s'est arrêtée chez les vendeurs et a demandé autour d'elle, où elle pouvait trouver de vieux meubles.

Annonces

Finalement, elle a atteint un vieil homme qui avait une commode à côté de son stand. "Combien pour ça, monsieur ?", a-t-elle demandé, en essayant de ne pas paraître trop enthousiaste.

Le meuble avait l'air horrible, mais il n'était pas cassé. Il avait seulement besoin d'un peu de tendresse, d'amour, de soin et d'une nouvelle couche de peinture.  

Le vieil homme l'a regardée en pinçant les lèvres. "Hmmm, je le vends pour 100 dollars", a-t-il répondu.

Sarah se pinça les lèvres à son tour, et a pris un air pensif. "C'est un prix très élevé, monsieur. Pouvez-vous faire mieux ?"

Annonces

"90 $ ?", a proposé l'homme.

"Que diriez-vous de 65 dollars ? Je vais devoir dépenser au moins 20 $ de plus pour le réparer. Ça va être du travail", a rétorqué Sarah, et l'homme lui a souri.

"Hmmm. Je ne sais pas", a pensé l'homme, appréciant clairement cette façon de marchander. "Il est encore en bon état. Que diriez-vous de 80 dollars ?"

Sarah a marchandé avec le vendeur. | Source : Pexels

Annonces

"75 $ et vous m'aiderez à le ramener à la maison", a proposé Sarah, et l'homme lui a souri.

"Marché conclu. Vous habitez dans le coin, jeune fille ?", a-t-il demandé, la bouche toujours souriante.

Sarah a hoché la tête et il a dit qu'il lui apporterait la commode plus tard dans la journée. Elle l'a remercié et a continué son chemin.

Le meuble devait être parfait pour sa maison, et elle pourrait même l'utiliser comme comptoir pendant qu'elle économisait pour une vraie table de cuisine. De plus, elle pourrait enfin ranger certains de ses vêtements, qui étaient toujours dans des cartons dans l'appartement.

Annonces

***

"Merci, monsieur", a dit Sarah en disant au revoir à l'homme du marché aux puces, qui partait avec son camion, pour livrer son achat. Il a même apporté le meuble à son appartement, bien qu’il n’était pas si lourd.

"Vous pouvez m'appeler monsieur Hans. Tout le monde le fait. Merci, mademoiselle. Revenez m'acheter des produits", a-t-il dit avant de partir.

Sur le chemin du retour du marché aux puces, Sarah s'est arrêtée dans une quincaillerie pour acheter de la peinture et tout ce dont elle avait besoin pour donner un nouveau look à cette commode. Elle a ouvert la fenêtre de son appartement et s'est mise au travail.

Annonces

Il y avait quelque chose de caché dans la commode. | Source : Pexels

Tout d'abord, elle a décidé de poncer certaines zones qui avaient probablement été endommagées avec le temps. Mais ce n'était pas un gros problème.

Annonces

Elle l'a nettoyé parce que quelqu'un avait aussi dessiné de nombreux gribouillis dessus, ce qui suggérait qu'il avait appartenu à une famille. D'une certaine manière ou d’une autre, cette idée lui a donné de l'espoir.

Mais quelque chose l'a fait arrêter son travail. L'un des tiroirs ne s'ouvrait pas rapidement. Il était coincé comme si quelque chose se trouvait entre lui et les étagères.

Sarah s'est agenouillée et a regardé sous le tiroir, repérant une enveloppe bien calée à l'intérieur. Elle a saisi la poignée du tiroir avec force, a tiré, faisant tomber l'enveloppe.

"Oh, cet homme doit avoir oublié qu'ils ont caché quelque chose à l'intérieur. J'irai demain le lui rendre", s'est dit Sarah en tenant l'enveloppe dans ses mains. Mais la curiosité a pris le dessus et elle a décidé de l'ouvrir.

Annonces

Heureusement, il n'était pas scellé et elle a pu en extraire facilement le contenu. Plusieurs photographies en sont sorties, et Sarah s'est assise sur le sol pour les admirer. Pour une raison quelconque, elle aimait les souvenirs des gens, surtout s'il s'agissait de vacances en famille, et ces images montraient précisément cela.

Une femme était avec sa fille, mais en regardant attentivement la photo, elle a remarqué quelque chose d'étrange.

Sarah s'est renseignée auprès des vendeurs du marché pour savoir où se trouvait M. Hans. | Source : Pexels

Annonces

La petite fille sur la photo lui ressemblait exactement quand elle était petite. C'était plus qu'une simple coïncidence. Ce devait être elle, car elle avait une tache de naissance sur la tête qui rendait une partie de ses cheveux entièrement blonde. Elle l'a toujours recouverte de teinture à l'âge adulte, car celle-ci contrastait avec ses cheveux bruns.

Elle a tourné l'image dans ses mains et a vu que quelqu'un avait écrit : "Jennifer et sa fille, Sarah. 1982."

C'était impossible. Sarah n'avait pas de famille. Elle n'avait aucun souvenir de ces vacances ou de cette femme qui était censée être sa mère. Mais c'était indubitablement elle sur l'image. C'était un miracle.

Annonces

Elle devait en savoir plus. Cet homme devait avoir toutes les réponses à ses nombreuses questions. Mais il était déjà trop tard pour retourner au marché aux puces.

Elle a remis les photos dans l'enveloppe et a fini de travailler sur la commode, la peignant et la laissant sécher toute la nuit.

Le lendemain, elle est retournée au marché aux puces, mais l'homme qui lui avait vendu la commode n'était pas là. Après avoir demandé à d'autres vendeurs, ils lui ont dit qu'il ne venait que quelques jours par semaine. Mais elle y est retournée plusieurs fois au cours des jours suivants, et il n'y était pas.

Elle a pris une profonde inspiration devant la maison de M. Hans. | Source : Pexels

Annonces

Sarah commençait à penser que l'homme était le fruit de son imagination, quand une vieille dame qui vendait des boucles d'oreilles lui a dit quelque chose. "monsieur Hans est malade depuis quelques jours. Je lui ai parlé hier. Pourquoi avez-vous besoin de lui ?"

"J'ai vraiment besoin de lui parler de quelque chose. Il m'a vendu une commode récemment, et j'ai trouvé quelque chose d'important à l'intérieur. Pouvez-vous me donner son adresse ?", a supplié Sarah, ne parvenant pas à cacher son désespoir.

"Bien sûr, il n'est pas loin", lui a répondu la vieille dame, qu'elle a remerciée chaleureusement pour cette faveur.

Annonces

Sarah a pris une profonde inspiration devant la maison de monsieur Hans et s'est dirigée vers la porte d'entrée. Elle n'avait aucune idée de ce qu'elle était sur le point de découvrir, mais elle était excitée à l'idée de retrouver sa famille.

"Bonjour". Monsieur Hans l'a accueillie à la porte. Il avait l'air encore un peu malade et s'est accroupi après l'avoir saluée.

"Bonjour, monsieur Hans. Je m'appelle Sarah. Je vous ai acheté une commode l'autre jour", a-t-elle répondu avec un sourire gêné.

"Bien sûr. Que puis-je faire pour vous, jeune fille ?", a-t-il dit, se demandant pourquoi Sarah était venue chez lui.

Annonces

Elle a choqué M. Hans. | Source : Pexels

"J'ai trouvé quelque chose logé entre les tiroirs de la commode. Une enveloppe. Il y avait un tas de photos de personnes. J'ai pensé qu'elles seraient importantes pour vous.", a commencé Sarah, et monsieur Hans a hoché la tête.

Annonces

"Oh mon Dieu, je ne peux pas croire que j'ai oublié ces photos", a commenté l'homme. Il a regardé l'enveloppe dans les mains de Sarah et a fait un geste pour la saisir. "Merci de l'avoir rapportée."

"Attendez une seconde, s'il vous plaît", a dit Sarah, en retenant l'enveloppe. "Vous connaissez ces gens ?" Elle lui a montré la photo de la petite fille et de sa mère.

"Oui, c'est ma nièce et sa fille", a révélé monsieur Hans, en prenant la photo et en la fixant attentivement.

"Que leur est-il arrivé ?"

"Comment savez-vous que quelque chose est arrivé ?"

Annonces

"Parce que je suis la fille sur l'image. Je suis Sarah. C'est moi", a-t-elle révélé, et les yeux de monsieur Hans se sont élargis.

"Quoi ?", a-t-il chuchoté. "C'est impossible."

"C'est vrai. C'est forcément le cas. Parce que j'ai la même tache de naissance qui fait que cette partie de mes cheveux devient jaune. Bien sûr, je la couvre maintenant, et j'ai aussi plusieurs cheveux gris. Mais si j'arrête de me teindre, vous pourriez la voir", a expliqué Sarah.

Plusieurs personnes ont commencé à arriver. | Source : Pexels

Annonces

Monsieur Hans lui a fait signe d'entrer et ils se sont assis. Il l'a regardé avec étonnement et a semblé s'émouvoir en parlant.

"Jennifer est morte dans un accident de voiture l'année où cette photo a été prise. Elle vivait à New York. Son frère, Simon, était censés ramener Sarah, toi, ici, mais elle s'est perdue à la gare de Grand Central. C'était un désastre", a expliqué monsieur Hans.

"La police n'a pas pu te localiser, et on nous a dit que tu avais peut-être été envoyée dans un orphelinat. Nous avons essayé de demander autour de nous, mais personne n'avait de réponses pour nous. Finalement, nous avons arrêté. Nous n'aurions pas dû nous arrêter."

Annonces

Sarah pleurait quand monsieur Hans a fini de parler. "Donc, vous êtes mon grand-oncle...

"Si vous êtes vraiment cette Sarah, oui", a-t-il répondu en étouffant le dernier mot.

"Et j'ai une autre famille ?"

"Oui ! Tu as une très grande famille qui a attendu des décennies, pour te revoir. Mon Dieu ! Comment est-ce possible ?", s'est-il demandé en regardant le ciel et en s'émerveillant de cette tournure des événements. "Je dois appeler Simon."

Monsieur Hans s'est levé et a passé quelques coups de fil. Après quelques minutes, plusieurs personnes ont commencé à arriver, et elles ont toutes salué Sarah avec des émotions diverses, d'abord des larmes, puis l'excitation qu'elle soit revenue.

Annonces

Enfin, Simon est arrivé et a jeté un long regard à Sarah, qui lui a timidement souri. "Tu te souviens de moi ?", lui a-t-il demandé.

Sa famille l'a aidée, et elle n'a plus jamais été seule. | Source : Pexels

Annonces

"Je suis désolée, non. Je ne me souviens de rien de mon enfance", a répondu Sarah en s'excusant.

"Ne t'inquiète pas. Nous allons changer ça", a répondu Simon en la prenant dans ses bras.

Ils ont discuté de sa vie, et lorsque sa famille a appris ce qui s'était passé et a été mise au courant de ses conditions de vie actuelles, ils se sont tous portés volontaires pour l'aider.

Ils l'ont aidée à trouver un meilleur appartement avec un loyer similaire, et ils lui ont donné toutes sortes de meubles. Monsieur Hans lui a même construit une toute nouvelle table de cuisine, pour qu'elle n'ait plus à s'asseoir par terre.

Annonces

Ils lui ont raconté des histoires sur sa mère, même s'ils ne savaient pas qui était son père. Mais Sarah se sentait bien. Ces personnes l'ont immédiatement intégrée à la famille et ne lui ont jamais rien demandé. Après quelques mois, elle a décidé d'arrêter de se teindre les cheveux et leur a montré sa tache de naissance.

C'était la seule confirmation dont ils avaient besoin, pour savoir qu'il s'agissait de la même Sarah que celle de la photo.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • On peut se relever de n'importe quoi. Après son divorce, Sarah s'est retrouvée sans rien et a dû repartir de zéro. Mais elle a décidé de persévérer dans cette épreuve.
  • N'abandonnez pas les personnes dans le besoin, surtout votre famille. Lorsque sa famille a appris sa situation, elle a uni ses forces pour l'aider.
Annonces

Lire aussi : 20 ans après le décès de sa fille qui venait de naître, un homme entend "papa, je t'ai enfin trouvé"

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Cette histoire est inspirée par l'histoire d'un de nos lecteurs et écrite par un rédacteur professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Annonces