logo
youtube.com/Fonds Arménien de France
La source: youtube.com/Fonds Arménien de France

Adriana Karembeu pensait à “voler un enfant” après “plusieurs fausses couches” : elle avait peur de perdre son enfant après une grossesse “miracle”

Tsiry Rakotomalala
15 juil. 2022
16:30
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Si Adriana Karembeu connaît un franc succès dans sa vie professionnelle, le mannequin est également une fière maman dans sa vie de tous les jours. La belle blonde est, en effet, tombée enceinte après plusieurs fausses-couches.

Annonces

La fille d’Adriana Karembeu se prénomme Nina et elle fait le grand bonheur de sa maman. Cette dernière revient de loin puisque après plusieurs fausses couches, l’animatrice a été complètement bouleversée. Malgré tout, elle n’a jamais perdu espoir. Et quand elle était tombée enceinte de son unique enfant, la belle blonde ne pouvait pas s’empêcher d’avoir peur.

DES FAUSSES COUCHES DOULOUREUSES

Actrice ainsi qu’animatrice, Adriana Karembeu n’est certainement plus à présenter. En plus de ces nombreux talents, la comédienne s’est aussi particularisée par sa grande beauté ; lui permettant de faire carrière dans le monde du mannequinat.

Annonces
Annonces

Cependant, malgré sa carrière florissante, Adriana Karembeu avait aussi connu des jours malheureux comme la plupart d'entre nous. Parmi les événements qui ont marqué sa vie, on peut compter ses fausses couches. En effet, avant d’avoir sa fille, la belle blonde a connu cette douloureuse étape.

Une période difficile qu’elle avait, d’ailleurs, évoquée pendant une interview chez Femme Actuelle.

“Je n'ai pas fait qu'une fausse couche, j'en ai fait plusieurs”,

a-t-elle déclaré.

Annonces

Des fausses couches qui semblent avoir un lien avec le fait qu’Adriana est tombée enceinte tardivement, à en croire ses révélations.

“Il y a des femmes qui tombent enceintes facilement, d'autres qui décident d'avoir un enfant plus tard et pour qui c'est moins facile”,

a-t-elle ajouté.

Annonces

Bien évidemment, la perte de ses bébés a marqué au fer rouge Adriana. Une période “horriblement compliquée, psychologiquement et physiquement”, d’après ses dires.

LA PEUR DE TOMBER ENCEINTE

Pour information, c’est en 2016 qu’Adriana Karembeu avait perdu son bébé. Ensuite, elle a deux FIV qui se sont soldées par un échec. Après ces drames, elle a commencé à voir sombre.

Annonces

D’autant plus que les probabilités d’avoir un enfant à son âge devenaient de plus en plus faibles. Les médecins affirment, en effet, que pour une femme de plus de 40 ans, la chance de tomber enceinte est entre 40 à 45 %.

Pourtant, Adriana Karembeu n’a voulu devenir maman qu’à la quarantaine. Pour quelle raison ? Parce que le top-modèle avait “peur d’être une mauvaise mère”.

Par conséquent, elle avait tout essayé pour que son plus grand rêve se réalise.

“Je pensais même à voler un enfant dans la rue”,

dit-elle.

Annonces
Annonces

Finalement, après ses nombreuses fausses couches, Adriana Karembeu a enfin pu tomber enceinte de son premier enfant. Traumatisée par son passé, elle n’a pas pu s’empêcher d’avoir quelques craintes durant sa grossesse.

“À cause de mon âge, j’ai eu peur de perdre mon bébé chaque jour, jusqu’au dernier. C’était une crainte très violente qui me prenait aux tripes”,

a-t-elle déclaré pendant une entrevue chez “Nous Deux”.

Annonces

Une crainte qui est désormais derrière l’actrice puisque tout s’est très bien passé. Elle a mis au monde son unique enfant en 2018 et aujourd’hui, elle est plus heureuse que jamais.

“Je savais que tomber enceinte après 40 ans, ce serait compliqué. Je priais juste que cela arrive (...) Je considère que tomber enceinte était un miracle”,

dit-elle.

Adriana Karembeu a également usé de ces traumatisantes expériences comme leçon pour les autres femmes ayant vécu la même situation qu’elle. L’animatrice n’hésite pas d’apporter son soutien à toutes celles qui essaient d’être maman.

Annonces
Annonces

La comédienne avoue notamment avoir de la compassion pour les femmes qui veulent devenir mère mais n’y arrivent pas. Elle leur conseille de “ne pas lâcher et d'aller jusqu’au bout”.

Et pour celles qui ne peuvent pas connaître ce bonheur, malgré leurs efforts, Adriana leur dit d’accepter les choses telles qu’elles sont et de “faire la paix”. Quant à celles qui sont encore dans la trentaine, l’actrice les conseille d’essayer de devenir maman dès maintenant pour éviter les complications plus tard.

Annonces

Notons que les grossesses à risque commencent à partir de 38 ans. Dès qu’on dépasse cet âge, les probabilités de retards de croissance intra-utérins ainsi que la prématurité sont très élevées.

Le bébé risquerait également d’être trisomique, tandis que la maman pourrait présenter un risque de fatigue et d’hypertension. Elle peut également être atteinte de diabète gestationnel, qui est visible vers la fin du 2e trimestre de grossesse.

Annonces

LA NAISSANCE DE SA FILLE

Quand Adriana Karembeu était enceinte de sa fille, celle-ci avait accepté de se confier sur cette expérience au cours de son passage dans “Sept à Huit”, en juillet 2018.

Pendant son entrevue, le mannequin ne pouvait pas arrêter de sourire en évoquant le bébé qui était encore dans son ventre à l’époque. Elle a même révélé avoir déjà eu des contacts avec sa fille à ce moment-là.

“Elle me donne des coups de pied dans les côtes. C’est trop marrant”,

dit-elle.

Annonces

Une sensation qu’avait “imaginée” la belle blonde “tant de fois”, d’après ses dires. Ces contacts lui permettaient également d’être rassurée, car quand son bébé ne bougeait pas, Adriana commençait à s’inquiéter.

Après de longs mois d’attente, Adriana Karembeu a enfin pu tenir son bébé dans les bras. Nina a vu le jour le 17 août 2018 et elle est le fruit de l’amour de l’actrice avec son chéri, Aram Ohanian. Ce dernier a épousé la comédienne en 2014.

Annonces

À 50 ans, Adriana est donc comblée de bonheur grâce à sa fille. Lors de son passage dans “50’ Inside”, le 18 juin 2022, la belle blonde ne pouvait pas contenir ses larmes en parlant de sa progéniture. Elle est consciente qu’il faudra vivre “chaque instant” passé aux côtés de la petite Nina.

D’autant plus que l’actrice a vécu une enfance compliquée à cause de son père qui lui donnait peu d’affection. Il est donc hors de question pour elle que son enfant vive la même chose. Elle n’oublie pas non plus de “vivre sa vie à sa façon”, même en étant mère de famille.

Annonces

Et pour celles et ceux qui se demandent si Adriana Karembeu voudrait avoir un autre enfant, il faut croire que ce n’est pas du tout le cas. En effet, elle calcule le temps et constate que si elle tombe enceinte d’un deuxième enfant, elle “ne pourrait pas l’accompagner dans sa vie”.

En tout cas, Adriana Karembeu est heureuse aux côtés de son unique fille désormais et c’est tout ce qui compte !

Lire aussi : Adriana Karembeu a attendu sa grossesse pendant 3 ans - Maintenant maman d'une fille, elle ne partage pas le lit de son mari

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

"Bébé conçu sous contraception" : Camille Santoro a pleuré pendant presque quatre mois en apprenant qu'elle était enceinte d'Alba

28 mars 2022

On a dit à Laetitia Casta qu'elle ne pouvait pas être une mère - Aujourd'hui, elle est l'heureuse maman de quatre enfants

01 juin 2022

Un couple adopte miraculeusement une fille après trois fausses couches et le jour de l'anniversaire de la disparition de leur enfant

14 juin 2022

"J'ai donné naissance à un petit corps sans vie" : Anais Delva, qui se prépare à l'accouchement, pleure sa fausse couche

02 juin 2022