logo
Michele Spicer dans sa cabine de plage | Source : Instagram.com/michelespicer2022
Michele Spicer dans sa cabine de plage | Source : Instagram.com/michelespicer2022

Une ancienne enseignante de 60 ans, expulsée de sa cabine de plage de 18 000 dollars, lance une campagne de vengeance contre sa voisine

José Augustin
12 nov. 2023
09:00

Une femme de 60 ans, autrefois enseignante, a été choquée d'être expulsée de sa cabane de plage, le "havre des sirènes", la première expulsion de ce type dans la région depuis 25 ans. Une question brûlante demeure : quelles sont les circonstances mystérieuses qui ont conduit à cette expulsion inattendue ?

Annonces

Un mannequin de 60 ans, connu pour son style de vie glamour, a dû faire face à des conséquences juridiques après avoir prétendument violé une injonction dans le cadre d'un conflit de voisinage. Michele Spicer, qui avait attiré l'attention par son comportement dans sa cabine de plage, qu'elle appelait affectueusement son "havre de sirènes", s'est heurtée aux habitants de Goring-by-Sea, dans le West Sussex, au sud-est de l'Angleterre.

Annonces

Selon des sources locales, les voisins de Mme Spicer étaient de plus en plus frustrés par ce qu'ils considéraient comme un "comportement antisocial". Ils ont affirmé qu'elle garait de manière imprudente sa voiture de sport Mercedes décapotable et qu'elle diffusait de la musique forte à partir de la radio du véhicule, ce qui les a amenés à déposer des plaintes auprès du conseil municipal.

Annonces

Les tensions se sont aggravées lorsque Spicer était convaincue qu'un voisin en particulier a orchestré une manœuvre visant à la forcer à quitter sa chère retraite en bord de mer. Ce conflit a finalement abouti à une action en justice contre Spicer, qui a été condamnée à une peine de prison avec sursis et à une lourde facture.

Annonces

Sur un ton moqueur, elle a partagé une photo en bikini, raillant les prétendues tentatives de sa voisine d'intenter une action en justice contre elle.

Qu'est-ce qui a conduit à l'expulsion de cette femme ?

En 2021, la décision du conseil municipal de révoquer sa paisible retraite sur la plage a fait de Mme Spicer la première personne à être expulsée de force d'une cabane de plage dans la région en un quart de siècle. S'exprimant au sujet de cette épreuve, Spicer a affirmé :

"Je pense que c'est parce qu'ils sont jaloux de moi car je suis un mannequin et je suis très glamour dans ma voiture de sport."

Annonces

En représailles, Spicer s'est lancée dans ce qui a été décrit comme une "campagne de vengeance" contre une femme qui, en conséquence, a déménagé et changé d'emploi pour échapper à l'escalade du conflit.

Annonces

La voisine anonyme s'est donné beaucoup de mal pour éviter d'être repéré, enfilant un sweat à capuche et des lunettes de soleil même pour se rendre à l'épicerie du coin, comme l'a révélé la procédure devant la Haute Cour de Londres. Au cours de la procédure judiciaire, l'avocate de la victime, Kate Strange, a révélé l'ampleur du harcèlement subi par sa cliente.

Annonces

Il s'agissait notamment d'agressions verbales, de harcèlements persistants, d'intimidations, de photographies et d'enregistrements non autorisés, autant d'actes qui ont eu de graves répercussions sur la vie de la victime. L'avocate a souligné que les actions de Spicer avaient non seulement éloigné sa cliente de sa ville balnéaire bien-aimée, mais avaient aussi irrémédiablement "ruiné" sa vie.

Reconnue coupable d'avoir enfreint l'injonction

Malgré les 30 plaintes déposées contre elle, qui ont donné lieu à deux injonctions de protection de la communauté, Mme Spicer s'est montrée insensible aux tentatives de la justice de mettre un frein à son comportement, d'après les dossiers du tribunal. En juillet 2022, sa voisine, se sentant impuissante face au harcèlement continu, a demandé une injonction au tribunal pour restreindre les actions de Mme Spicer.

Annonces

L'ordonnance du tribunal, rendue pour lutter contre le harcèlement persistant de Mme Spicer, lui interdisait de s'approcher du front de mer près de son ancienne cabane, de contacter sa victime ou de communiquer avec elle, de se rendre au centre de remise en forme de celle-ci ou de se livrer à toute forme de harcèlement.

Annonces

Étonnamment, Spicer a fait fi de ces restrictions, persistant dans ses tactiques d'intimidation, obligeant l'avocate de sa victime, Mme Strange, à traduire Spicer devant un juge pour outrage à magistrat. En octobre 2023, l'affaire a été portée devant la Haute Cour de Londres, où le juge Richard Pearce a reconnu Spicer coupable d'avoir enfreint l'injonction.

La campagne de la femme sur les réseaux sociaux contre ses voisins

Par un étonnant retournement de situation, Mme Spicer, l'audacieuse mannequin qui avait déjà posé à l'extérieur du tribunal dans un bikini doré, a dû faire face à un résultat accablant quelques semaines seulement après avoir publié sur les réseaux sociaux des messages faisant étalage de son intelligence et tournant en dérision ses accusateurs.

Annonces

Sur les réseaux sociaux, elle a qualifié ses voisins de "planches épaisses", affirmant sa supériorité sur eux, et a même qualifié son ancienne voisine de "vautour". Elle a affirmé que les forces de l'ordre et les membres du conseil municipal l'enviaient, jugeant leur jalousie "flatteuse". Sur un ton moqueur, elle a partagé une photo en bikini, raillant les prétendues tentatives de sa voisine d'intenter une action en justice contre elle.

Annonces

Le comportement turbulent de Mme Spicer contrastait fortement avec l'acquisition de la cabine de plage, un achat important effectué pour 15 000 livres sterling (17 000 euros) après son divorce en 2020. La bataille juridique l'a conduite devant le juge Pearce de la Haute Cour, où l'avocate de sa victime, Strange, a plaidé avec passion pour la condamnation deS picer à une peine d'emprisonnement en raison de son mépris à l'égard d'une décision de justice.

Au cours de la procédure, Strange a souligné l'absence de remords de Spicer pour la détresse qu'elle a causée à sa victime. Elle a souligné les efforts incessants de Spicer pour punir la requérante et faire pression sur elle, l'obligeant à changer d'emploi et de domicile, et détériorant considérablement sa santé mentale. La victime avait été contrainte de déraciner toute sa vie dans une tentative désespérée d'échapper au harcèlement incessant de Spicer.

Les conséquences de ses actes

Lors d'une révélation en salle d'audience, Spicer a avoué avoir enfreint l'injonction en partageant du "contenu abusif" sur son compte Instagram, un fait exposé devant le juge. Au cours de la procédure, son avocat a fait valoir que Spicer éprouvait " beaucoup de remords " et a souligné qu'il n'y avait pas eu d'altercation physique entre Spicer et sa victime.

Annonces

Cependant, le juge Pearce a rapidement rejeté les demandes de Spicer, reconnaissant que la victime avait agi de façon appropriée en signalant son comportement antisocial au conseil municipal. Il a souligné les conséquences dévastatrices des actions de Spicer, notant que la perte de sa cabane de plage avait déclenché une campagne de vengeance.

Annonces

Cette campagne a contraint la victime à prendre des décisions extrêmes, l'amenant à vendre sa maison, à changer d'emploi et même à se déguiser pour effectuer des tâches banales telles que les courses. Le juge, reconnaissant l'état mental fragile de Spicer, a soigneusement pesé les circonstances.

Annonces

Malgré la gravité de ses actes, il a pris une décision en tenant compte d'un "équilibre très étroit". En conséquence, le juge Pearce a prononcé une peine de 24 semaines, avec un sursis de deux ans, et a en outre exigé que Mme Spicer prenne en charge les frais de justice de son voisin, pour un montant total estimé à 53 000 livres sterling (64 000 dollars).

Annonces
Annonces
Articles connexes

10 célébrités dont vous ignorez probablement qu'elles portent secrètement des perruques ou des extensions de cheveux - Photos

24 juin 2024

Morgan Fairchild a secrètement subi deux opérations de la hanche et perdu près de 13 kilos - Photos de sa transformation

30 mai 2024

Victoria Beckham a fêté ses 50 ans avec des béquilles et dans les bras de son mari – Pourquoi ne peut-elle pas marcher ?

16 mai 2024

Paul McCartney, 82 ans, et sa femme, 64 ans, en maillot de bain sur la plage : "L'âge n'est qu'un chiffre"

01 juillet 2024

Jill Duggar, la star de "19 Kids and Counting" a perdu son enfant - Sa vie après l'émission

08 mai 2024

7 célébrités qui n'ont pas assisté au Met Gala cette année – Les raisons révélées

22 mai 2024

Pourquoi les internautes disent que l'ex de Jennifer Lopez devrait être mis derrière les barreaux - Détails

10 juin 2024

Le fils de Priscilla Presley est devenu père de famille après s'être "attiré des ennuis" à cause de sa célèbre mère

07 juin 2024

Barbra Streisand a 82 ans : elle apprécie sa "vie" et le jardin avec son mari

16 mai 2024

La fille adoptive d'Eminem travaille dans un salon de coiffure malgré ses millions — Il l'a accompagnée jusqu'à l'autel

13 mai 2024

La princesse Catherine reprendra ses occupations publiques à une condition : Son porte-parole révèle les détails

23 mai 2024

5 jeunes stars de la télé qui ont grandi et qui sont devenues eux-mêmes des parents - Photos de famille

03 juillet 2024

6 célébrités inspirantes de plus de 50 ans qui n'ont pas peur de montrer leur corps en maillot de bain

09 mai 2024

Les deux petites-filles de Loretta Lynn : L'une a fait sensation dans l'émission "American Idol" et l'autre a dû relever un défi que la chanteuse "n'avait pas pu supporter"

15 mars 2024