Le directeur d'une garderie donne de la drogue aux enfants, puis va bronzer au soleil et à la salle de sport

Une propriétaire de garderie a été condamnée à plus de 21 ans de prison pour avoir drogué des enfants avec de la mélatonine et les avoir laissés seuls pendant qu'elle allait bronzer et à la gym.

AmoMama vous fait part de cette histoire rapportée par Ayoye Monde.

Près d'une douzaine de parents ont témoigné contre Neatherlin, 32 ans, qui était propriétaire de la garderie Little Giggles.

Une famille a déclaré que leur fille avait subi une lésion cérébrale, compatible avec le syndrome du bébé secoué, selon KTVZ.

D'autres parents ont dit au juge que leurs enfants avaient de la difficulté à dormir après le temps passé avec Neatherlin.

"Elle a administré à plusieurs reprises un agent endormant dans une pièce remplie de nourrissons, de tout-petits et d'enfants et elle est partie dans sa voiture pour satisfaire ses besoins narcissiques", a déclaré l'un des parents.

"Il n'y a pas de place dans notre société pour des monstres comme celui-ci. January n'a aucun respect pour la vie humaine", poursuit le parent. Neatherlin a lu une déclaration devant le tribunal, s'excusant et demandant pardon.

"Tout le monde fait des erreurs, mais tout le monde ne prend pas la responsabilité de ces erreurs", a déclaré Neatherlin, selon la chaîne de télévision.

"Cela dit, j'espère que la cour et les parents acceptent mes excuses. J'ai mal agi, et cela a changé ma vie pour toujours et même mis fin à celle-ci", dit-elle à travers les larmes.

Le mois dernier, Neatherlin a plaidé coupable à 12 chefs de mauvais traitements criminels au premier degré et à un seul chef d'agression au troisième degré.

Les procureurs ont d'abord recommandé une peine de prison de 35 ans pour Neatherlin.

Elle a été condamnée à 31 mois pour chacun des 12 chefs d'accusation qu'elle a plaidé coupable en février, portant sa peine à 21 ans et quatre mois de prison.

La femme a été arrêtée en mars 2017 après que la police eut trouvé sept enfants de moins de cinq ans laissés sans surveillance à son centre de jour illégal, Little Giggles Daycare.

Les autorités ont dit qu'elle avait forcé les enfants à prendre des médicaments pour s'endormir avant de se rendre au salon de bronzage.

Avant d'accepter l'accord de plaidoyer, la femme avait fait face à 122 chefs d'accusation de méfait criminel au premier degré, de mauvais traitements et de mise en danger, a rapporté The Bend Bulletin.

Le tribunal a accusé Neatherlin d'avoir laissé sept enfants âgés de six mois à quatre ans à son domicile à huit reprises entre le 3 mars et le 15 mars 2017 - le jour où elle a été arrêtée.

Les agents ont regardé les parents déposer leurs enfants et ont ensuite vu Neatherlin partir quelques heures plus tard, ont indiqué les autorités.

Craignant pour la sécurité des enfants, les policiers sont entrés dans la maison et ont trouvé les enfants sans surveillance.

Tous les enfants étaient dans une chambre à l'étage et semblaient somnolents, après avoir reçu de la mélatonine - un complément alimentaire qui aide à réguler le sommeil.

L'un des plus jeunes enfants était allongé dans son propre vomi dans un "canapé-jouet" rembourré après être tombé malade, selon les documents du tribunal.

Neatherlin laisserait les enfants qui étaient censés être à sa charge pour aller à Tanning Republic et à High Desert CrossFit pour s'entraîner.

Little Giggles Daycare avait déjà fait l'objet d'une enquête à deux reprises auprès de défenseurs de la protection de l'enfance.

En 2014, on a constaté qu'elle s'occupait de plus d'enfants que ce qui était autorisé sans permis. On lui a dit de s'occouper de trois enfants ou moins.

Elle a fait l'objet d'une enquête pour une allégation similaire en 2015 et les fonctionnaires n'ont trouvé aucune preuve qu'elle s'occupait de plus de trois enfants.

Neatherlin a pris une licence d'exploitation pour Little Giggles en 2010, mais elle a expiré en 2012 et n'a pas été renouvelée.

Elle a déjà été condamnée pour vol d'identité sous les noms de January Livsey et January Brooks. 

Les postes connexes
Dec 13, 2018
Suite à l'attaque de Strasbourg, des personnes confinées dans une salle de sport chantent la Marseillaise (vidéo)
Jan 30, 2019
Rachida Dati donne une réponse forte en direct à la critique de son physique
Dec 19, 2018
"La Miss filmée seins nus en direct dans les coulisses: L'internaute donne un conseil radical "
Actu France Feb 16, 2019
Des nouvelles inquiétantes de Montpellier: une directrice de l'école est soupçonnée de maltraitance sur les enfants