"Johnny Hallyday était souvent alcoolisé du matin au soir" (vidéo)

Auteur de plusieurs livres sur la vie de Johnny Hallyday, Fabien Lecoeuvre est récemment revenu sur les démons du rockeur décédé.

Closer nous parle de Fabien Lecoeuvre, attaché de presse, chroniqueur télé et radio. Invité sur le plateau de Touche pas à mon poste ce mercredi 30 mai, il a parlé d’une comédie musicale (prévue pour 2019) sur la vie de l’idole des jeunes et a confirmé les propos de Pierre Billon où il disait que Johnny n’était pas toujours facile à vivre.

Si Laeticia Hallyday a vécu une longue et formidable histoire d'amour avec le chanteur légendaire, la jeune femme a aussi a connu des moments difficiles auprès de Johnny en essayant de le sauver de ses vieux démons.

Pendant 24 années de leur vie commune, Laeticia a tout fait pour son homme, qu’elle adorait et adore toujours. "Moi, je l’ai vue bien se comporter, se comporter en femme aimante, en merveilleuse infirmière, en merveilleuse maîtresse, en diététicienne, en conscience…" a témoigné Pierre Billon dans le documentaire "Johnny Hallyday, la guerre en héritage", diffusé le 25 mai dernier sur LCI.

Cet ami proche de Johnny a insisté sur la longévité du couple Hallyday, car selon lui, Laeticia aurait eu plus d’une fois l’occasion de le quitter.

 

"C’est énorme 24 ans avec Johnny Hallyday ! 24 ans avec un ange. 24 ans avec le diable. On va dire que, les premières années, Johnny était le diable. Je pense qu’il était ange vraiment sur les dix dernières années. Ça fait 14 piges où tu dois avoir une sérieuse dose d’amour", a-t-il assuré.

Des propos confirmés par Fabien Lecoeuvre qui s’est exprimé quelques jours plus tard dans l'émission Touche pas à mon poste. "Ce n'est pas simple de vivre 23 ans avec une idole", a-t-il admis.

"Que ce soit Sylvie Vartan, Nathalie Baye, Babeth ou toutes les femmes avec lesquelles il a vécu, je pense que l'on peut leur remettre une médaille, continue-t-il. Et aussi Laeticia, parce que vivre 23 ans avec un chanteur, qui je rappelle était souvent alcoolisé du matin au soir... Ce n'est pas une révélation que je fais. Beaucoup de ses petites amies en ont parlé. Ce n'est pas simple. Posez la question aux femmes, ce n'est pas simple." 

"Johnny brûlait la vie par les deux bouts, expliquait François Dimberton, un autre biographe du rockeur, auteur de "Johnny, les années noires", à FranceInfo. Il était très excessif, se bagarrait, buvait des quantités d'alcool."