La source:

Rayane Bensetti est dévasté par sa perte: l'acteur laisse parler ses émotions

Quentin Autier
13 juin 2018
02:51
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Rayane Bensetti : au plus mal, l’acteur passe un cap très difficile.

Annonces

Voici nous parle Rayane Bensetti qui est en deuil depuis le décès tragique de son père, Bachir. Aujourd'hui, les événements qui l'auraient autrefois empli de joie lui laissent un goût amer dans la bouche.

Rayane Bensetti ont bien du mal à faire le deuil de son père. En février dernier, celui qui était le véritable "pilier" du jeune acteur a été emporté par la maladie de Charcot.

Et malheureusement, Rayane Bensetti ne s'en remet toujours pas. Il trouve du réconfort auprès de ses fans mais aussi en se plongeant totalement dans son travail afin d'essayer d'ignorer la douleur qu'il ressent. 

Cependant, ce mardi, il n'a pas pu faire semblant que tout allait bien et les émotions qu'il tente tant bien que mal de refouler ont refait surface.

Annonces

Au mois d'avril déjà, le grand complice de Denitsa Ikonomova fêtait ses 25 ans. Mais Rayane avait beaucoup du mal à se réjouir de l'événement sans la présence de son père à ses côtés.

Annonces

L'ancienne coqueluche des fans de la série Clem a d'ailleurs révélé dans le 19.45 diffusé sur M6 qu'il s'était fait tatouer la date funeste du 8 février 2018 en hommage à son père Bachir Bensetti.

"Je n’oublierai jamais la date qu’il y a gravé sur mon bras. Le jour de ton départ est un bouleversement et un tournant dans ma vie," avait écrit l'acteur en légende d'une photo du tatouage partagée sur son compte Instagram.

Annonces

Et ce mardi 12 juin n'était pas non plus source de joie pour Rayane car cette journée qui devait être celle de l'anniversaire de son père est devenu un douloureux rappel de son absence. Il a cependant tenu à lui rendre hommage sur les réseaux sociaux.

"Aujourd’hui, c’est ta venue sur cette terre que j’honore. Premier anniversaire sans t’appeler ou te serrer dans mes bras, c’est très dur papa… Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai papounet" a-t-il ainsi écrit.

Annonces