Des insectes dangereux: 10 piqûres d'insectes communs que tout le monde devrait être capable de reconnaître

L'été est là mais il n'est pas seulement synonyme de températures estivales et de plages de sable fin. Il amène avec lui son cortège d'insectes qui ont la fâcheuse tendance de nous piquer. Découvrez les piqûres d'insectes les plus communes.

D'après les informations rapportées par Newsner, les piqûres d'insectes et les boutons sont très communs durant l'été. Cet article vous permettra d'identifier l'insecte qui vous a piqué et de savoir comment réagir à sa piqûre.

Les Bourdons

Ce n'est jamais un bon moment quand un bourdon décide de planter son dard dans votre peau. Après la piqûre de cet insecte, la zone piquée va très rapidement virer au rouge écarlate et se mettre à enfler. 

Des cloques pourraient apparaître sur votre peau et un bon moyen pour soulager la douleur que vous ressentirez forcément est de rafraichir l'endroit de la piqûre le plus rapidement possible.

Dans certains cas, la piqûre d'un bourdon peut provoquer une réaction allergique qui sera déclenchée par votre système immunitaire. Si jamais vous commencez à avoir des symptômes tels que votre ventre qui commence à s'engourdir, une sensation de froid inexplicable, que vos lèvres commencent à prendre une teinte bleue ou bien que vous avez du mal à respirer, vous devriez demander une assistance médicale dans les plus brefs délais.

Les abeilles

Si jamais vous avez été piqué par une abeille, la peau qui se trouve autour de l'endroit de la piqûre va rapidement devenir rouge et se mettre à enfler. Au bout d'un certain temps, la zone en question pourrait même commencer à vous démanger. Durant les 24 heures qui vont suivre la piqûre, la douleur et le gonflement peuvent augmenter petit à petit et la douleur peut irradier en vague à partir de la zone affectée.

En général, les piqûres d'abeilles ne représentent aucun danger sur le long terme et vous pouvez simplement attendre de ne plus avoir mal tant que vous ne ressentez aucun symptôme plus grave et qu'aucune complication ne fait son apparition.

Cependant, il faut rapidement enlever le dard après que la piqûre se soit produite afin d'éviter que plus de poison ne se répande dans votre corps. Le meilleur moyen de s'en débarasser est d'utiliser un petit objet comme par exemple une pince à épiler.

Les Guêpes

La guêpe est sans doute le plus détesté de tous les insectes qui apparaît particulièrement durant l'été et qui semble prendre un malin plaisir à s'inviter aux repas en plein air.

 La piqûre de cet insecte considéré comme agressif ressemble par certains aspects à celle des autres insectes de la liste. Votre peau virera au rouge autour de l'endroit de la piqûre, elle va se mettre à enfler et vous ressentirez malheureusement une sérieuse douleur et peut-être aussi de sérieuses démangeaisons.

Dans certains cas un peu plus rares, des saignements peuvent même faire leur apparition. Mais contrairement aux abeilles, les guêpes peuvent piquer à plusieurs reprises et elles ne s'en privent en général pas donc il est très important de savoir si vous êtes allergique à leur piqûre afin d'éviter un choc anaphylactique.

Les Moustiques

La plupart des gens ont déjà fait la malheureuse expérience d'être piqué par un moustique. Mais il peut être difficile de comprendre ce qui peut provoquer ces petits boutons qui démangent énormément.

Les piqûres de moustiques ressemblent à de petits points rouges qui enflent au fil des jours pour atteindre à peu près la taille d'une petite baie.

Ce sont les moustiques femelles qui piquent et elles privilégient les endroits où la peau est la plus fine puisqu'il leur est ainsi plus facile d'atteindre les vaisseaux sanguins. Pendant qu'elles se nourrissent, elles sécrètent de la salive dans la plaie ce qui anesthésie la zone de la piqûre afin que vous ne la sentiez pas. Leur salive a aussi un effet anticoagulant qui leur permet de ponctionner autant de sang qu'il leur faut.

Les Tiques

En général, les personnes qui se font piquer par une tique ne savent pas à quel moment l'insecte est entré en contact avec elles. Cependant, si jamais vous avez la malchance de vous faire piquer par une tique, vous devriez voir une tâche rouge là où elle s'était installée. 

La zone devrait faire environs quelques centimètres de diamètre et dans la plupart des cas, vous pourrez aussi observer une petite bosse au centre de l'endroit où la tique se nourrissait.

Les puces

Il est souvent difficile de déterminer seul qu'on a été piqué par une puce. En effet, elles sont souvent confondues avec des réactions allergiques ou bien avec des piqûres de moustique.

Cependant, au contraire des piqûres de moustique, les piqûres de puce démangent beaucoup plus et peuvent même s'avérer être douloureuses dans certains cas. 

Les puces s'attaquent en général aux jambes de leurs victimes durant leur sommeil. Ces insectes peuvent piquer à plusieurs reprises en une seule nuit et il y a donc en général une myriade de petites piqûres espacées d'environ 1 à 2 cm.

Les fourmis

La plupart des fourmis sont totalement innofensives pour les humains. Mais les fourmis rouges sont l'exception qui confirment la règle. Elles se trouvent dans le monde entier et sont très célèbres pour leurs piqûres qui peuvent même laisser des cicatrices dans certains cas!

Le poison de ces fourmis rouges contient des toxines qui peuvent malheureusement provoquer des réactions allergiques et dans les cas les plus extrêmes peuvent même déclencher des chocs anaphylactiques. 

En général cependant, les symptômes ne sont pas impressionnants et ils ressemblent à ceux de la piqûre de moustique. La piqûre d'une fourmi rouge se caractérise par une petit point rose et la peau tout autour deviendra très sensible et vous démangera beaucoup. Au moment de la piqûre, vous pourrez aussi ressentir une certaine douleur.

Les Taons

Si vous avez déjà eu le malheur d'être piqué par un taon, vous savez à quel point cela peut être douloureux et que vous ne voulez en aucun cas que ça se reproduise. 

Dans les cas les plus extrêmes, la piqûre du taon peut provoquer un empoisonnement du sang ou bien une infection.

Bien que cet insecte ressemble à une énorme mouche très large, le taon hématophage est loin d'être aussi innofensif qu'une mouche. Sa piqûre peut s'avérer sérieuse et est très douloureuse. Elle laisse derrière elle une marque et provoque souvent des oedèmes.

Le mieux à faire est de nettoyer la zone de la piqûre à l'eau froide et d'appliquer des glaçons sur l'endroit concerné.

Les poux

Si vous remarquez des petits points rouges qui ressemblent à s'y méprendre à des piqûres de moustiques sur votre cuir chevelu, votre nuque ou bien encore derrière vos oreilles, cela peut être le signe que vous avez des poux. Des démangeaisons insupportables sont une autre indication de la présence de poux. 

Le mieux à faire dans ce genre de cas est passer un peigne à poux dans vos cheveux et de voir ce qui tombe dans votre lavabo. En général, les poux font de un à trois milimètres de long et leurs corps sont translucides.

Les punaises

Personne n'a envie de faire face aux punaises. Les piqûres de punaise ressemblent étrangement à celle des moustiques mais elles suivent en général un tracé en zigzag. 

Les symptômes les plus communs sont des rougeurs, la peau qui enfle, qui devient douloureuse et parfois même l'apparition de pus.

Malheureusement, bien que les symptômes de ces piqûres finissent par disparaître, ce n'est pas le cas des punaises qui sont des indésirables dont il est extrêmement difficile de se débarasser.

En général, il est nécessaire de faire appel à une société d'extermination pour régler définitivement le problème.

Et voilà, la liste s'arrête ici. Grâce à ces informations, vous devriez être en mesure d'éviter les insectes les plus embêtants cet été et le cas échéant, pouvoir réagir de manière appropriée à leur piqûre!

Voulez-vous voir plus de vidéos de vos stars préférées? Abonnez-vous à notre Chaîne Youtube!