Affaire Daval : "Ce que j'ai dit aux enquêteurs a pu lui faire peur", témoigne le beau-frère d'Alexia

Quinze jours après les accusations portées à son encontre par Jonathann Daval, Grégory Gay et son épouse, Stéphanie Gay, sœur d'Alexia Daval sortent de leur silence. Dans un entretien accordé à BFM TV ils ont tenu a démentir les propos du suspect principal dans le meutre de leur membre de la famille.

Le site de BFM TV a partagé ce matin des extraits de l’interview de la soeur et du beau-frère d’Alexia, qui se retrouvent désormais au cœur de l'enquête judiciaire.

L’actualité de la semaine dernière était marquée par un nouveau rebondissement dans l’affaire du meurtre de la joggeuse de Haute Savoie.

Cinq mois après ses aveux, Jonathan Daval accusé du meurtre de sa femme a changé de version et nie maintenant l’avoir étranglé. En revanche, il a clairement désigné le meurtrier de son épouse en pointant du doigt son beau-frère Grégory Gay, le mari de la sœur d'Alexia Daval.

Cette dernière a tout d’abord fait part de son état d’esprit au moment où ils apprenaient, que Grégory était accusé par Jonathann Daval : "C’est l’ahurissement, c’est la consternation, on n’est pas préparé pour ça. (...) Il y a seulement quelques heures où on commence à réaliser ce qu’il se passe, la portée de ce qu’il a dit."

Grégory Gay prend ensuite la parole au micro de Ruth Elkrief, la journaliste de BFM TV, pour expliquer le sens de leur intervention : "Cette histoire n’aurait jamais dû sortir dans aucun média. Je suis là pour dénoncer ces fuites odieuses. (...), c’est extrêmement grave car c’est de la dénonciation calomnieuse à notre encontre et à moi en particulier parce qu’il m’a quand même donné un sacré rôle dans cette histoire", dit-il. 

L'époux de Stéphanie Gay a aussi fait part de son idée pourquoi Jonathann Daval avait décidé de l’accuser : "(...), depuis que j’ai compris qu’il a pu avoir accès à mes PV d’auditions auprès des enquêteurs, il a donc pu en voir le contenu, moi je sais très bien ce que j’ai dit, peut-être qu’il y a vu quelque chose qui lui a fait peur.", avance-t-il avant de conclure :

"Peut-être que j’étais sur la bonne voie dans mes hypothèses, et c’est pour ça qu’il a voulu me charger."

Stéphanie et Grégory Gay soutiennent également la thèse selon laquelle leur beau-frère a beneficié de l’aide d’un complice, notamment pour mettre le feu au corps d’Alexia.

Les postes connexes
Dec 28, 2018
Affaire sur Daval: Grégory Gay dépose une nouvelle plainte contre Jonathann Daval
Jan 29, 2019
Jonathann Daval: comment il s'est excusé auprès de sa belle-mère après avoir admis le meurtre de sa fille
Actu France Mar 13, 2019
Affaire Daval : Jonathann Daval change à nouveau la version des faits et admet la "violence volontaire"
Feb 06, 2019
Pour la première fois, Jonathann Daval avoue les conditions du meurtre de son épouse Alexia