Orly: Deux chanteurs célèbres se sont battus au milieu de l'aéroport

Douze personnes ont été placés en garde à vue, y compris les deux artistes qui se sont affrontes avec leurs clans respectifs

Mercredi, vers 15 heures, à l'aéroport d’Orly, Booba et Kaaris ont en tout cas livré un spectacle des plus navrants.

Des dizaines de touristes ont assiste a une bagarre entre les deux artistes et leur clan, soit de 12 à 15 belligérants au total au niveau d’Orly-Ouest, dans le Hall 1, en salle d’embarquement, devant puis dans un magasin duty free.

Les réseaux sociaux ont eu beaucoup de trafiques en raison de la triste vidéo qui a été postée, montrant les deux groupes en train de s'échanger de nombreux coups

Selon Le Parisien, 14 personnes, six du côté de Kaaris et 8 du côté de Booba, ont été placées en garde à vue. La cause: violences volontaires aggravées en réunion et dégradations volontaires aggravées. D’après une source policière affirme que ces gardes à vue devaient être prolongées pour la nuit de mercredi à jeudi.

Violences,degats et du « sang par terre » 

« Pour moi, la bande de Kaaris attendait Booba, affirme-t-il. J’ai vraiment perçu une sorte de guet-apens. Ils l’avaient repéré dans le sas de sécurité avant la salle d’embarquement. D’ailleurs, on se doutait que ça allait chauffer : des clients en parlaient avant que cela ne se produise. » dit Luc* un vendeur dans une boutique tout près de la scène.

« Les proches de Kaaris se sont précipités sur Booba dès qu’ils l’ont vu, et l’ont frappé avant même de dire un mot. Je pense qu’ils étaient sept dans chaque bande à peu près. C’est allé très vite, peut-être en cinq minutes », rajoute le jeune homme.

Le jeune vendeur continue: « Il y avait du sang par terre, relate-t-il. J’ai vu au moins cinq blessés, davantage au sein du clan de Kaaris que celui de Booba, avec les mains ouvertes ou des blessures à la tête. »

Nombreuses sont les vidéos sur les réseaux sociaux ou l'on voit clairement les rayons de la boutique duty free, saccagée. Une plainte est susceptible d'être portée par le responsable du magasin, rapporte l'AFP.

Le Parisien déclare avoir reçu des informations que deux hommes ont victimes de coups de bouteille, l'un d'eux ayant même eu des points de suture. 

Des antécédents à l’origine de ce duel très médiatisé…

Le « Duc » de Boulogne, 41 ans, et celui qui fut un temps son protégé, de trois ans son cadet entretiennent une guerre d’ego depuis des années. Le titre en duo « Kalash » a servi de plateforme pour l’introduction de Kaaris par B2O. Mais depuis 2013, c’est la guerre entre les deux hommes.

Beaucoup d’auditeurs de "Planète Rap" ont interprété le freestyle agressif de Kaaris Lundi soir comme une attaque ayant pour cible Booba.

"T'es numéro un donc je n'ai pas le choix, je vais attendre que le soleil soit assez haut dans le ciel que tous me voient tuer le roi". C’est ainsi que Kaaris a terminé son freestyle. Tous les yeux et oreilles braques sur lui, B2O ne s’est pas fait attendre pour riposter sur Instagram

Il y a un mois, Kaaris aurait insulté Booba via un tweet aussitôt effacé de son fil d'actu. Le rappeur du 93 nie avoir tweeté, il n'utiliserait d'ailleurs pas lui-même son compte à 149K. La forme et la composition du message laissent effectivement croire à un fake malhabile.

Sur Twitter, Booba n'a que 17 abonnements et Kaaris n'en fait plus partie.

Les deux hommes s’invectivent depuis régulièrement sur les réseaux sociaux et en concert. C’est toutefois la première fois qu’ils en viennent aux mains.

Les postes connexes
Jan 25, 2019
Vidéo: Cyril Hanouna essayait de lever le drapeau blanc entre deux rapeurs
Hallyday Feb 12, 2019
Johnny Hallyday: le rappeur Booba s'est de nouveau attaqué au chanteur décédé
Dec 22, 2018
Le moment précieux où une adolescente chante les paroles d'une chanson à son père sourd lors d'un concert de rock
Jan 25, 2019
Orly : des chaussures suspectes pour un défilé de mode ont provoqué la panique et une évacuation massive à l'aéroport