L'autre amour de Michel Berger : Rappel des révélations de Beatrice Grimm sur leur relation

Suite à la mort de Michel Berger, Béatrice Grimm a connu des moments très compliqués.

Gala nous parle de l'autre amour de Michel Berger, Béatrice Grimm, qui a vécu une aventure passionnée avec le célèbre chanteur avant son décès en 1992.

Cependant, suite à la mort de l'artiste, elle a rapidement été mise à l'écart.

QUI EST-ELLE ?

Le chanteur Michel Berger est tombé amoureux de Béatrice juste quelques mois précédents sa mort. Béatrice Grimm, celle qui a vécu un amour secret avec le chanteur, est un jeune mannequin originaire d'Allemagne.

Elle est descendante des fameux frères Grimm, auteurs de plusieurs contes féeriques très connus. Cependant, la jeune femme est vouée aux podiums et aux défilés plutôt qu'à la littérature.

Durant les années 80, elle a eu d'innombrables contrats avec les agences allemandes ainsi qu'avec les agences étrangères et les défilés se sont succédé.

Après le métier de mannequinat, Béatrice s'est convertie dans la télévision, elle est devenue présentatrice télé en Allemagne. Les années 90 marqueront un bouleversement dans la vie personnelle de la jeune femme.

LA RELATION DE BÉATRICE ET MICHEL BERGER  

En avril 1991, Béatrice et le chanteur Michel Berger se sont rencontrés durant un dîner. La jeune femme a profité de cette occasion pour faire part au chanteur son envie de se projeter dans la chanson.

Le chanteur a été convaincu par le projet de Béatrice, ils ont alors commencé à travailler ensemble. À cette époque, le chanteur était encore officiellement en couple avec France Gall, mais celui-ci n'a pas résisté au charme de Béatrice. Depuis lors, les deux ont entamé une relation secrète.

La relation entre Michel Berger et France Gall semblait être mal en point. Une situation qui n'était pas perçue par le grand public, pour eux, les deux tourtereaux vivaient toujours un amour fou.

Pour Michel Berger, il n'y avait plus d'espoir ; à un tel point qu'il envisageait même de quitter France Gall pour aller vivre à Los Angeles avec Béatrice.

Malheureusement, le chanteur est mort à l'improviste en 1992, Béatrice, étant encore la maîtresse secrète du chanteur, ne pouvait pas assister à ses obsèques. C'est seulement après une biographie du chanteur en 2012 que celle-ci a été connue.

Cette biographie dévoilant la relation secrète de Michel Berger et Béatrice a été écrit par Yves Bigot en 2012. Dans le livre, intitulé "Quelque chose en nous", consacré à Michel Berger, Yves Bigot explique :

"Elle est alle­mande, top model, présen­ta­trice de talk show, grande avec son mètre 78 et très belle, mannequin à Paris. Il la rencontre dans un dîner"       

MICHEL BERGER, UN ALBUM POUR BÉATRICE

Les femmes qui ont partagé la vie du chanteur étaient très importantes pour lui. De son amourette avec Véronique Sanson à son mariage avec France Gall, le chanteur était enflammé par l'amour.

L'auteur-compositeur et interprète avait l'intention d'écrire des chansons à son amoureuse secrète. Malheureusement, ce projet n'a pas encore vu le jour que celui-ci a été emporté subitement par la mort.

Le chanteur est décédé le 02 août 1992, il n'aura pas le temps de réaliser l'album dédié à Béatrice. Le chanteur aurait tant voulu offrir ce cadeau à Béatrice comme il avait pu le faire à Véronique Sanson en 1972 et à France Gall pendant leurs 20 ans d'amour.  

 MISE À L'ÉCART LORS DES OBSÈQUES DU CHANTEUR

D'après ce qui était dit, il était prêt à tout abandonner pour elle, même si cela voulait dire laisser sa France Gall derrière-lui.

C'est à Montmartre que les funérailles du légendaire artiste ont eu lieu, et alors que l'attention de tous était focalisée sur France Gall, Béatrice pleurait la mort de celui qu'elle aimait tendrement.

Mais elle a dû cacher sa tristesse et faire son deuil dans l'ombre, car elle n'était bienvenue nulle part.

Alain Wodrascka a écrit une biographie intitulée "France Gall - Des amours, des chansons et des larmes," dans laquelle il parle de la compagne de Michel Berger.

Mais il parle surtout d'une femme ayant connus de nombreux succès, des histoires d'amour passionnées mais aussi de grands drames, notamment la mort de sa fille qui souffrait de la mucoviscidose.

Dans son livre, il partage les témoignages de nombreux proches du couple phare des années 80. Par exemple, celui de Bernard Saint-Paul, un producteur de musique.

On peut ainsi lire:

"Dans Paris-Match, j’ai déclaré : la vraie veuve de Michel Berger, ce n’est ni France Gall ni Véronique Sanson, mais Béatrice Grimm. Et c’est vrai que ce n’était pas élégant pour France, mais j’étais à l’étranger et je trouvais que c’était une grande injustice de les voir toutes deux en couverture des magazines.

Et puis, je me suis laissé aller sur ce terrain-là, car j’avais été sensible à l'émotion de cette jeune femme qui, dans sa maison de Los Angeles, m’avait dit : “Bernard, à qui je rends le piano de Michel ? On me refuse partout”. Je ne sais d’ailleurs pas ce qu’elle en a fait…"