Le corps d'un enfant et onze enfants maltraités trouvés dans la maison au milieu du désert

Deux hommes de Géorgie sont en détention après que le TCSO a signifié un mandat de perquisition dans une résidence de fortune que l’on décrit le mieux comme un «complexe» à Amalia, au Nouveau-Mexique. Onze enfants âgés de 1 à 15 ans ont également été placés en détention préventive et ont ensuite été confiés au Département de la jeunesse et de la famille des enfants du Nouveau-Mexique pour leur propre santé et sécurité. Trois femmes soupçonnées d'être les mères des enfants ont également été arrêtées alors que les enquêteurs continuent à régler les détails de l'affaire.

Les policiers du comté de Taos, au Nouveau Mexique (Etats-Unis) ont fait une découverte terrible. Les autorités ont retrouvé onze enfants âgés de un à 15 ans dans des conditions de vie et d'hygiène déplorables, sans vêtements, une caravane sans eau ni électricité, dans un camp de fortune installé dans une zone désertique.

Cinq adultes qui vivaient avec eux les avaient entraînés à manier les armes à feu en vue d'éventuelles fusillades dans des écoles. Suite aux recherches pour retrouver Abdul, trois ans, disparu en décembre 2017, les forces policières ont découvert ce camp. Du petit garçon en question on n’a pu retrouver qu’un corps sans vie sur les lieux, après qu'il ait été enlevé par son père, Siraj Wahhaj.

Les autorités du comté de Clayton, ont mené des opérations près de la propriété située dans la zone de recherche principale après plusieurs mois à la recherche de l’enfant. Pendant cette période-là, elles n’ont eu aucun élément les poussant à mener une perquisition dans le camp situé sur la commune d'Amelia.

"Nous avons faim et avons besoin de nourriture et d'eau". Ce message anonyme a toutefois été transmis par les policiers de l'Etat de Géorgie à ceux du comté de Taos, au Nouveau Mexique plus tôt dans le mois d'août.

"Les conditions de vie inhumaines"

Ayant été certaines que cet appel à l'aide provient de quelqu'un à l'intérieur du camp, les autorités locales décident finalement d'aller perquisitionner les lieux, ce jeudi 2 août. Quand  les forces de l’ordre sont arrivées sur place elles ont découvert que les enfants vivent dans "la pauvreté et les conditions de vie les plus tristes".

Un policier a décrit ce camp de fortune comme étant une petite caravane, sans eau, ni électricité dans les médias américains. Les enfants vivant dans des conditions inhumaines ne portaient ni vêtements, ni chaussures, leurs seules protections étaient de vieux bouts de tissus.

"La seule nourriture que nous avons vue était quelques pommes de terre et une boîte de riz dans la remorque sale", a décrit le shérif Hogrefe. Des armes ont également été découvertes.

Cinq adultes étaient présents sur le camp, dont le père de l'enfant recherché, Siraj Wahhaj, arrêté et désormais incarcéré en Géorgie pour "enlèvement d'enfant". Lucas Morten, un autre homme  est chargé pour avoir hébergé un fugitif.

Trois femmes, soupçonnées d'être les mères des onze enfants, ont été arrêtées avant d'être relâchées. Le petit garçon de trois ans porté disparu depuis plus de sept mois n'a pas été retrouvé.

Les postes connexes
Parentalité Mar 15, 2019
Une mère a abandonné 5 enfants dans une maison "remplie d'excréments" pendant qu'elle prenait des selfies à la plage
Parentalité Mar 15, 2019
Malnutrition à Vosges : "L’enfant de 2 ans et demi qui pesait 5 kilos va mieux"
Dec 28, 2018
L'adieu déchirant d'une mère à un bébé de 5 mois victime de violence domestique
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant