9 enfants blessés dans la terrible collision entre un camion et un bus à Reims. Les victimes sous le choc

Une collision violente a eu lieu jeudi à 17h45 à Villers-Agron-Aiguizy sur l’autoroute A4 dans le sens Paris-Reims entre un poids lourd et un bus transportant des enfants.

Hier, aux alentours de 17h 45, un camion qui transportait des céréales est entré en collision avec un bus qui transportait les enfants d'une colonie de vacances sur l'autoroute A4, dans l'Aisne.

Le bus se trouvait à ce moment là sur la bande d'arrêt d'urgence en raison d'un pneu crevé. Le chauffeur routier, qui arrivait derrière, n'a pas vu le véhicule et l'a percuté violemment.

En raison de la violence de l'impact, le camion s'est retrouvé couché sur le côté. Le bus transportait des enfants âgés entre 3 et 13 ans. Tous revenaient d'une sortie à Paris organisée par leur colonie de vacances.

Sur les 45 personnes impliquées dans l'accident, 9 ont été blessées. Deux enfants sont dans un état grave : un petit garçon de 12 ans, et une petite fille de 11 ans, chez qui on déplore des fractures ouvertes aux membres inférieurs. Leurs jours ne sont cependant pas en danger.

Les sept autres blessés, cinq enfants et deux adultes, sont seulement légèrement blessés. La plupart des blessés à déplorer se trouvaient à l'arrière du bus au moment de l'impact.

34 passagers ont été pris en charge par une cellule urgence médico-psychologique à l'hôpital de Reims.  Parmi les familles choquées présentes à l'hôpital, se trouvait la mère de deux enfants impliqués dans l'accident. "Le plus petit ne parle plus depuis hier soir. Je lui ai amené son doudou, mais il ne dit rien. Son visage est éraflé, son oreille est coupée. Le plus grand a eu des débris de verre dans le cou"

Sur place ont été déployées d'importantes équipes de secours, afin de médicaliser les victimes sur place dans un premier temps, selon le communiqué de presse de la préfecture de l'Aisne.

Sont intervenus un hélicoptère du samu, trois véhicules du service mobile d'urgence réanimation (SMUR), 57 pompiers et 25 gendarmes.

Aux alentours de 18h15, le chauffeur du camion a été placé en garde à vue. Il a été établi que son permis était en règle, et qu'il était un routier professionnel.

"Il y a un certain nombre de vérifications à faire pour comprendre ce qui a pu se passer. Le car qui véhiculait les enfants était bien visible sur la bande d’arrêt d’urgence, sur une ligne droite et les conditions climatiques étaient bonnes", a déclaré le parquet.

Le magistrat a tenu à préciser que le routier n'était pas alcoolisé. "Est-ce que le chauffeur était au téléphone ? La garde à vue devrait permettre de le vérifier"

Les postes connexes
Jan 25, 2019
Un bus scolaire a eu un accident de la route avec un camion : sept collégiens blessés
Jan 24, 2019
Un garçon de 11 ans a été percuté par un bus scolaire près de Vereaux (Cher)
Jan 22, 2019
Premiers accidents de neige épaisse: le bus scolaire avec 6 enfants s'est retrouvé dans un fossé à Boeschèpe
Jan 22, 2019
Le danger de routes enneigées : un bus avec 36 enfants d'une école primaire s'est retourné en Ariège