Détails horribles d’un accident tragique à Aubervilliers: 17 personnes blesses, 5 enfants dans un état grave

Dimanche soir, un incendie a éclaté sous les combles d'un immeuble situé au 52 rue du Landy, un quartier de la ville de Seine-Saint-Denis. 17 personnes ont été blessées, dont cinq enfants et deux adultes dans un état grave. Le bâtiment n'avait pas l'autorisation d'être habité.

Selon le rapport des pompiers, après l’incendie qui s'est déclaré dimanche en fin d'après-midi à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, il y a sept blessés graves, dont trois enfants en «urgence absolue».

Parmi ces sept blessés figure également une femme sexagénaire particulièrement touchée cause d’une crise cardiaque et dont le pronostic vital est engagé, a pu être réanimée.

Il y a aussi un rapport qui fait état de quinze personnes plus légèrement touchées, dont dix policiers venus sur place pour tenter d'évacuer les habitants.

Selon une source policière, le feu qui s'est déclaré vers 19h sous les combles d'un immeuble de deux étages au 52, rue du Landy a nécessité la mobilisation d'une centaine de soldats du feu. Pour échapper aux flammes et aux fumées les gens qui habitaient l’immeuble sont passés par les fenêtres et certains se sont réfugiés sur le toit.

Quarante camions environs ont aidé les pompiers à maîtriser enfin les flammes vers 19h30 et aux alentours de 21h, le sinistre a été entièrement contrôlé. Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny pour déterminer la cause du sinistre.

Le bail de l'immeuble était illégal

Meriem Derkaoui, la maire d'Aubervilliers, révèle que le bâtiment incendié n'avait pas l'autorisation d'être habité. «Il n'y a à notre connaissance aucune autorisation d'urbanisme d'occupation en tant que logement» de ce petit bâtiment abritant une supérette au rez-de-chaussée et censé servir uniquement comme commerce, a affirmé la maire (PCF) sur BFMTV.

Toutefois, l'AFP avait recu dimanche plusieurs indications qu'une famille résidait à l'étage de ce petit immeuble situé dans le quartier Marcreux, à 400 mètres de la mairie.

Le Plan National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés assure la gérance du secteur où s'est produit l'incendie. Et avec près de 7.5% du parc privé concerné, le département de la Seine-Saint-Denis enregistre le plus d'habitations non sécurisées.

Un enfant à l’origine du drame

Un enfant âgé de 10 ans est le suspect numéro un dans le cas de cet incident. Il aurait été à l’origine du drame en jouant avec un briquet et un torchon dans le bâtiment. Il n’a pas l’âge d’être inculpe de façon pénale mais il est mis à l’écart de la commune.

C’est le second cas d’incendie fatal à Aubervilliers en moins d'un mois. L’antécédent a celui-ci s’était produit le 30 juillet et avait causé la mort d'une mère, de ses trois et neuf personnes avaient été blessées.

Sur Twitter, Gérard Collomb a salué «la mobilisation exemplaire» des pompiers et des policiers et a adressé ses «pensées (...) aux blessés et aux personnes hospitalisées.»

#Aubervilliers : l'incendie est désormais éteint.Je salue la mobilisation exemplaire des @PompiersParis et des policiers qui sont intervenus immédiatement pour mettre en sécurité les habitants.Mes premières pensées vont aux blessés et aux personnes hospitalisées.

— Gérard Collomb (@gerardcollomb) 19 août 2018

Les postes connexes
Feb 06, 2019
Incendie à Paris : 8 morts et 31 blessés - une femme de 41 ans est arrêtée (Vidéo)
Actu France Mar 21, 2019
Var : un incendie géant détruisant complètement un bâtiment de 4 étages en quelques heures, où vivaient 70 personnes
Feb 08, 2019
Toulouse: des photos terrifiantes du feu qui a fait 22 blessés dont 2 en "urgence absolue"
Actu France Mar 31, 2019
Cherbourg : Trois morts, dont deux enfants, retrouvés dans un appartement incendié