Cet homme nourrit les canards tous les jours, mais le jour où il était en retard, ils n'hésitèrent pas à aller le chercher

Un matin, une douzaine d'oies, de cygnes et de canards ont failli frapper à la porte de leur nourrice après son léger retard.

Cet homme originaire de Cardiff, au Royaume-Uni nourrissait ses petits amis aux plumes depuis des années.

Les canards, les oies, les cygnes et les mouettes qui habitent sur le lac Roath ont beaucoup de chance car Jitesh Parmar s'en occupe et les nourrit quand ils en ont le plus besoin.

On le surnomme «L'homme qui murmure à l'oreille des oiseaux». Le lien qui s'est forgé avec chacun de ces animaux les a même poussés à aller le chercher chez lui, en remontant une rue escarpée en face du lac.

Un jour, Jitesh avait pris plus de temps que d'habitude pour descendre sur les rives du lac, alors ses amis, très affamés, décidèrent de le rejoindre eux-mêmes et frapper à sa porte.

Source : Facebook The Bird Whisperer

Source : Facebook The Bird Whisperer

Cependant, il n'était pas nécessaire qu'ils montent toute la rue, car ils sont tombés nez à nez avec celui qui avait pour l’habitude de les nourrir. L'homme a continué à descendre dans la rue vers le lac, poursuivi par les oiseaux adorables.

Source : Facebook The Bird Whisperer

Source : Facebook The Bird Whisperer

Lorsque le froid arrive à Cardiff, la nourriture se fait rare pour les animaux, ce qui cause la famine ou même la mort.

Jitesh, amoureux des animaux, savait qu’il ne pouvait pas permettre que cela continue, alors chaque année en hiver, à 8 heures du matin, il fait de son mieux pour ne pas laisser les canards, les oies, les cygnes ou les mouettes du lac Roath, avoir faim.

Source : Facebook The Bird Whisperer

Source : Facebook The Bird Whisperer

Le moment a été immortalisé en vidéo, puis partagé sur des réseaux sociaux tels que Facebook et YouTube. Vous pouvez le découvrir ci-dessous:

Cette histoire nous rappelle celle d’une femme qui a sacrifié sa vie privée pour sauver des animaux.

Yolanda Romero consacre sa vie depuis près de 30 ans à des centaines d'animaux qu'elle fréquente dans un refuge de Tula-Hidalgo. Elle ne prend jamais de jours de congé, car elle prend très au sérieux le bien-être de ses chiens.

Ce travail n’a été facile pour elle et même sa santé en a été affectée. Mais le résultat obtenu par son travail est ce qui lui donne la force de continuer et de ne pas penser aux critiques qui veulent brouiller sa noble cause.

Les postes connexes
Animaux Feb 27, 2019
Un cygne a été tué sur le lac d’Annecy : "On ne peut pas laisser passer ça"
Animaux Apr 03, 2019
Tragédie à Erstein : de pauvres cygnes retrouvés morts après avoir été nourris avec du pain
Dec 18, 2018
Un ami de Johnny Hallyday parle du jour où le rockeur s'est réconcilié avec sa mère Huguette
Histoires Mar 18, 2019
Le jour où Sophie Davant était vraiment proche d'être virée de la télévision