La photo d'un père qui fait ses adieux à sa fille avec un dernier baisé a bouleversé les réseaux sociaux

La photographie de Senad Kardasevic faisant ses adieux à sa fille de 2 ans a eu un énorme impact sur les réseaux sociaux et les Slovènes, qui demandent justice.

Sanda Alibabic, une Slovène, est accusée d'avoir assassiné sa propre fille avec l'aide de son petit ami Mirzan Jakupi.

Selon le Western Journal, ce cas de maltraitance d’enfants a provoqué une grande indignation en Slovénie et en Europe de l’Est.

Alibabic s'était séparée de son mari, Senad, avec qui elle partage sa petite fille nommée Arina, l'année dernière, pour être avec son nouveau petit ami, Jakupi.

Au milieu de la séparation, Alibabic et Jakupi ont emménagé ensemble dans une nouvelle maison, mais peu de temps après, Senad a remarqué des contusions sur sa petite fille.

Bien que tous les enfants souffrent de contusions lors des chutes qu'ils font en jouant, elles semblaient plus sinistres et délibérées, alors ils a informé les services de protection de l'enfance.

Cependant, les autorités n'ont trouvé aucune preuve d'abus physique sur la fille et ont décidé d'abandonner l'affaire.

Mais plus tard, la situation s'est considérablement détériorée. Le père était en route un jour pour rendre visite à Arina quand il a reçu le pire coup de téléphone de sa vie.

Il s'agissait d'un médecin, qui l'a informé qu'Arina se trouvait dans l'unité de soins intensifs de l'hôpital de Jesenice, la ville où l'incident s'est produit.

Source: Youtube/Newsmagazine.com

Source: Youtube/Newsmagazine.com

Comme le rapporte le Daily Mail, la mère de la jeune fille avait appelé une ambulance et avait dit aux ambulanciers que la fillette de deux ans avait frappé un radiateur.

Mais Arina a été gravement blessée, enflée et avec des os cassés, ce qui a éveillé des soupçons parmi le personnel de l'hôpital, qui a rapidement appelé la police.

Les médecins de l'hôpital ont tout fait pour garder Arina en vie, mais elle est malheureusement décédée deux jours plus tard, en compagnie de son père.

L'homme s'assit à côté d'elle et l'embrassa quand l'adorable petite fille a rendu son dernier souffle.Les images du père de la jeune fille, Senad, pleurant à côté de son lit alors qu'elle était enveloppée de bandages et connectée à un respirateur, ont choqué le monde entier.

La photographie déchirante a secoué le pays et sur les réseaux sociaux, les utilisateurs demandent que justice soit faite et que les autorités prennent plus au sérieux les cas de maltraitance.

Pour l'instant, Alibabic et Jakupi ont été arrêtés et sont en détention alors que les autorités continuent à enquêter sur l'affaire. On présume que les deux seront accusés de meurtre dans les prochaines semaines.

L'histoire choquante d'Arina nous rappelle le cas d'une mère qui a laissé sa fille mourir de faim, affirmant que la famine était le seul remède contre son "cancer". Nous vous en parlions plus en détails dans cet article.

Les postes connexes
Histoires virales Feb 22, 2019
"C'est ce que fait l'intimidation" : La photo d'une fille épuisée dans son lit d'hôpital a été partagée 297 000 fois
International Apr 02, 2019
Les parents dévastés exigent des réponses après que leur fille de 10 ans est morte des suites d’un combat de classe
Santé Mar 15, 2019
Un homme au cœur brisé a perdu sa fille quelques mois seulement après que sa femme ait été emportée par le cancer
People Apr 06, 2019
Cette mère a immortalisé deux jeunes fils qui sont morts dans un accident de voiture en nommant des jumelles en leur honneur