Daily Mail: une mère a laissé sa fille mourir de faim en disant que c'était le seul moyen de guérir son "cancer"

Une mère russe incroyablement cruelle n'a laissé que la peau sur les os à sa fille de 14 ans.

Daily Mail nous parle de cette femme qui a fait croire à sa fille qu'elle souffrait d'un cancer et du diabète et que le seul moyen de la soigner était de ne pas manger.

Une mère russe est accusée d'avoir tué sa fille qui n'était qu'une adolescente. La petite Viktoria Demiyanova, âgée de 14 ans, pesait moins de 30 kilos quand elle est morte dans sa maison de Krasnokamsk, en Russie.

Le parquet déclare que sa mère, Oksana Demiyanova, âgée de 37 ans, a dit à l'adolescente en parfaite santé qu'elle était extrêmement malade et a refusé de la nourrir. 

Les camarades de classe de Viktoria ont raconté à un journal local qu'ils avaient commencé à remarquer que l'adolescente "avait perdu beaucoup de poids" à la fin de l'année scolaire en Mai.

L'un d'entre eux a dit: "Elle n'avait plus que la peau sur les os. Elle semblait anorexique mais elle n'était pas nourrie à la maison."

Viktoria a dit à ses camarades qu'elle avait un cancer et le diabète - "c'est ce que sa mère lui a fait croire," a dit un ami.

Les détectives insistent sur le fait qu'il n'y ait jamais eu de tel diagnostic effectué par un médecin et qu'à part le fait qu'elle souffrait d'une sévère malnutrition, l'adolescente était en bonne santé.

Anastasia, une amie de Viktoria raconte: "Quand sa mère est venue voir les professeurs avec elle, elle leur a dit que c'était suffisant de manger une à deux fois par semaine".

Anna Vechtomova, la mère d'une autre camarade a déclaré: "Nous savons que Oksana ne la nourrisait qu'une a deux fois par semaine. Elle avait 14 ans et ne pesait que 30 kilos, ce n'était pas normal."

"Viktoria était si faible qu'elle n'arrivait même pas à parler. C'est tout simplement horrible."

Ms Demiyanova a été arrêtée et va être jugée pour son meurtre cruel. Avant d'être arrêtée et accusée, la mère de Viktoria a nié être responsable de la mort de sa fille.

"Tout a commencé il y a deux mois quand une amie lui a dit qu'elle était grosse. Elle l'a très mal pris. J'essayais de la forcer à manger mais elle n'avalait presque rien."

"Nous ne nous sommes pas tournés vers les médecins en espérant que la situation s'améliorerait tout seule avec le temps. Ce qui est écrit sur moi n'est pas vrai. J'aimais ma fille."

Elle n'a cependant pas expliqué pourquoi elle avait dit à Viktoria qu'elle souffrait d'un cancer et du diabète. Les autorités ont rejeté son explication et l'accusent donc désormais de meurtre.

Les postes connexes
Mar 11, 2019
"Ma mère, Bette Davis, est un monstre": la confidence poignante de la fille de la légende
Jan 12, 2019
Le père de quatre enfants se rétablit miraculeusement lorsque ses enfants décident de le retirer du système de survie pour mourir
Apr 06, 2019
Une mère de sept enfants avec un cancer du sein espère compléter une liste de choses à faire déchirante avant de mourir
Jan 16, 2019
Dure sentence pour la mère qui a tué son fils de 8 ans car elle pensait qu'il était gay