Le plafond s'est effondré directement sur les élèves pendant leurs cours, ce qui les a gravement blessés

Le faux plafond de l’école Nord de Carpentras en Vaucluse s’est effondré ce mardi vers 15 h. 6 enfants ont été blessés selon les informations rapportées par Le Parisien.

Il était environ 15h ce mardi 6 novembre 2018 quand le faux plafond s’est effondré dans la classe de CM2 de l’école Nord de Carpentras en Vaucluse.

Dans la salle se trouvaient 22 élevés ainsi que deux adultes qui sont probablement les instituteurs.

En tous cas, les adultes, eux, se sont sortis indemnes. Certains enfants n’ont malheureusement pas eu cette chance. Au total, 6 élevés ont été blessés sur les 22 présents dans la classe. Ces chiffres nous ont été donnés par Le Parisien.

Le quotidien rassure toutefois qu'il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Le faux plafond était composé de matériaux légers et n’a pas causé de blessures graves. Il n’y a que des blessures légères et des égratignures.

Des ambulances et des infirmiers ont toutefois été dépêchés sur place pour prendre en charge les élevés. Le Parisien rapporte également que le plan «nombreuses victimes» a été déclenché.

Une cellule psychologique a aussi été ouverte pour prendre en charge les enfants qui ont surement dû avoir plus de peur que de mal.

Toujours selon le quotidien, une expertise devrait avoir lieu dans les prochains jours. Le Parisien précise que «les pluies importantes des dernières heures ne seraient pas en cause».

UNE EXPLOSION DANS UN COLLÈGE DE CRIMÉE

Si cet incident dans l’école de primaire de Nord de Carpentras a fait plus de peur que de mal, les élèves d’un collège de Crimée en Russie ont eu moins de chance il n’y a même pas un mois de cela.

Le drame s’est produit le 17 octobre dernier dans un collège technique situé à Kertch à Crimée en Russie. En fin de matinée, un «engin explosif non identifié» a explosé dans l’établissement et a causé de lourds dégâts.

Bilan de cet acte visiblement criminel: au moins 18 morts et une cinquantaine de blessés. Et pourtant, faute de moyen, les évacuations ont dû être faites avec des «ambulances de fortune».

C’est en tout cas comme cela qu’a qualifié Franceinfo les véhicules datant du siècle dernier qui ont évacué les blessés.

Les postes connexes
Actu France Feb 16, 2019
Un accident en Hautes-Alpes : trois morts et deux blessés graves
Dec 20, 2018
"Irrecevable": La police a gravement blessé le visage d'une écolière par un tir de flash-ball à Biarritz
Jan 19, 2019
Un gilet jaune de 47 ans qui était dans le coma pendant une semaine après avoir été gravement blessé s'est réveillé
Actu France Mar 12, 2019
Drame en Essonne : le bus, où se trouvaient 50 élèves, a pris feu sur l'autoroute A6 (vidéo)