Une explosion dans un collège de Crimée fait au moins 18 morts, l'auteur de l'attaque est connu

Au moins 18 morts et une cinquantaine de blessés ce mercredi 17 octobre à Crimée en Russie. Un «engin explosif non identifié» a explosé dans un collège technique situé à Kertch en fin de matinée.

Ce mercredi 17 octobre, c’est un drame sans précédent qui s’est produit à Kertch en Crimée. Un «engin explosif non identifié» a explosé dans un collège technique de la région en fin de matinée.

AU MOINS 18 MORTS

Selon France info qui nous rapporte les faits, l’explosion s’est produite dans la cantine du collège. Le drame a ainsi causé la mort de 18 personnes et une cinquantaine de blessés.

Franceinfo rapporte également que les victimes ont été évacuées de l’établissement dans des «ambulances de fortune». Faits qui sont confirmés par un témoin de la scène qui porterait un T-shirt couvert de sang.

Les victimes «ont été emmenées dans des transports en commun, dans des bus, en ambulance. Ce sont des enfants et des employés».

Voilà ce qu’aurait rapporté ce témoin à une chaîne de télévision locale.

UN ACTE TERRORISTE?

Toujours selon Franceinfo, les autorités locales ont ouvert une enquête pour «acte terroriste». Vu les circonstances et le nombre de victimes, les autorités russes ont toutes les raisons de croire qu’il s’agit effectivement d’un acte terroriste.

De plus, le suspect présumé de cet attentat se serait «suicidé» dans la bibliothèque après avoir fait exploser la bombe. Le Premier ministre de Crimée confirme toutefois que ce suspect

«est un élève de quatrième année de cet établissement. Le corps a été découvert dans la bibliothèque».

TROIS JOURS DE DEUIL

Face à ce drame, le Premier ministre de Crimée, Sergueï Aksionov, a annoncé trois jours de deuil dans la péninsule. La ministre russe de la Santé, Veronika Skvortsova, doit également se rendre sur place.

UNE ATTAQUE TERRORISTE RÉCENTE A PARIS

Le dimanche 9 septembre dernier, c’est à Paris qu’un incident qui s’apparente à une attaque terroriste s’est produit. Il était environ 22h45 quand un homme «a priori de nationalité afghane» s’est soudainement mis à s’attaquer aux passants.

source: twitter.com

source: twitter.com

Il s’agissait d’une attaque à l'arme blanche, mais qui a quand même fait 7 blessés, dont 4 grièvement. Mais si le profil de l’agresseur et les circonstances de l’attaque portent à croire qu’il s’agirait d’une attaque terroriste, Le Parisien qui a rapporté les faits préfère ne pas se prononcer trop vite.

«Aucun élément ne permet à ce stade de retenir le caractère terroriste de ces agressions»,

peut-on lire sur l’article du magazine relatant cette attaque.

Les postes connexes
International Mar 24, 2019
Mise à jour : Le nombre de morts s'est élevé à 49 et un homme est accusé de meurtre lors d'une attaque terroriste en Nouvelle Zélande
Dec 13, 2018
Fusillade à Strasbourg: On sait ce que le tueur a crié durant son attaque
International Mar 19, 2019
Attaque de mosquées à Christchurch : l'identité de l'agresseur est révélée
Dec 12, 2018
Une fusillade à Strasbourg: Tout sur l'auteur de 29 ans orchestrant une attaque épouvantable