Ce bébé se bat pour sa vie après avoir été sauvagement mordu par le bull terrier de ses parents

Reuben McNulty, âgé de moins d'un mois, est dans un état critique à l'hôpital Addenbrooke de Cambridge, au Royaume-Uni, à la suite de l'attaque d'un Staffordshire Bull Terrier à son domicile le 18 novembre.

Les parents du nouveau-né, Dan McNulty, âgé de 31 ans, et Amy Litchfield, âgée de 28 ans, restent aux côtés de Reuben sans interruption après avoir été libérés sous caution par la police, a rapporté Mirror.

La police du Cambridgeshire a arrêté Dan et Amy sur des soupçons de négligence envers des enfants après que l'attaque eut été signalée aux autorités, mais l'affaire fait actuellement l'objet d'une enquête.

L’incident a eu lieu aux premières heures du dimanche matin dans la maison familiale à Yaxley.

"Le petit ne va pas bien. Même les parents sont en mauvais état. Ils sont en morceaux, ils sont dévastés", a déclaré le grand-père du bébé, Paul Litchfield, à l’extérieur de la résidence.

Paul a également défendu sa fille et son beau-fils contre des personnes qui les ont décrites comme des «parents horribles» et ont qualifié cette affaire de «grand accident de monstre».

    Les propriétaires d'un chien peuvent être condamnés à une longue peine de prison si l'animal blesse ou tue quelqu'un. Pour le moment, les deux chiens restent en garde à vue.

"S'ils étaient des parents horribles, ils ne seraient pas assis avec ce jeune garçon maintenant. Les gens doivent réaliser qu'il y a toujours deux côtés dans l'histoire", a-t-il déclaré.

Alors que Paul a déclaré que les deux Staffordshire Bull Terriers appartenant au couple, Fizz et Dotty, étaient des animaux dociles et n’avaient jamais présenté de comportement dangereux auparavant, certains voisins semblent avoir une opinion différente.

"J'ai déjà vu ces chiens, ils sont vicieux et vont montrer leurs dents à qui que ce soit", a déclaré un voisin anonyme.

En vertu de la loi britannique, un individu peut être condamné à une amende illimitée et / ou être condamné à une peine de prison allant jusqu'à six mois si son chien échappe à tout contrôle et devient un danger pour les autres.

Les propriétaires d'un chien peuvent être condamnés à une longue peine de prison si l'animal blesse ou tue quelqu'un. Pour le moment, les deux chiens restent en garde à vue.

UN CHIEN HEROIQUE

Un pit-bull a échappé à l'euthanasie pour avoir mordu un petit garçon en essayant de lui sauver la vie après que sa mère ait essayé de le noyer. Une pétition a été lancée pour protéger le chien du nom de Buddy, suite à la tragique noyade qui a laissé l'enfant de 9 ans à l'hôpital et a coûté la vie à son frère âgé de 5 ans.

Les deux jeunes garçons ont apparemment été menés au fleuve en bordure de la ville de Moama jeudi après-midi par leur mère et la police raconte qu'elle a tenté de noyer ses deux fils. Elle a depuis été accusée d'homicide et de tentative d'homicide.

L'enfant de 9 ans a réussi à se débattre et à se libérer des griffes de sa mère avant de se précipiter vers la rive mais d'après la police il a été "sauvagement attaqué" par un chien alors qu'il essayait de s'enfuir. Le chien a aussi attaqué la mère pendant qu'elle essayait de noyer son plus jeune enfant d'après un des détectives qui a témoigné durant le procès.

Le chien a été pris en charge par le conseil local suite à un ordre de la police. Mais le maître de Buddy a déclaré qu'il essayait de sauver la vie de l'enfant et non pas de l'attaquer et il pense qu'il devrait être rendu et protégé et non pas puni.

Les postes connexes
People Mar 21, 2019
Ces images montrent comment la mère espagnole qui a tué ses deux bébés a été retrouvée cachée dans une poubelle
People Apr 06, 2019
Un homme de 23 ans ayant prétendu être un enfant disparu après le suicide de sa mère, a menti : il a des antécédents criminels
Dec 27, 2018
Un chien abandonné tente de remonter dans une voiture après avoir été largué sur la route par son propriétaire (Vidéo)
Animaux Apr 25, 2019
Une déchirante vidéo montre un chiot couché qui ne peut pas dormir, après une vie dans une cage surpeuplée