logo
La source:

Quel est le meilleur moyen d'aborder le sujet des Gilets jaunes avec vos enfants?

Quentin Autier
06 déc. 2018
17:37
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Le mouvement national qui secoue actuellement la France est incontournable. Que ça soit à la télévision ou autour d'un café, tout le monde en parle.

Annonces

Il y a cependant une partie de la population qui doit avoir du mal à comprendre la situation actuelle, et il s'agit des enfants.

Une psychothérapeute qui s'occupe tout spécialement des familles a accepté de répondre aux questions des journalistes de la section madame du Figaro concernant les possibles répercussions des Gilets jaunes sur les plus jeunes.

Annonces

Elle explique ainsi que les images de violence qui sont diffusées à la télévision et les discours des adultes qui les entourent pourraient faire peur aux enfants et les pousser à associer le désormais célèbre "gilet jaune" à un symbole de conflit et une chose à craindre.

"On a une stigmatisation, du coup, même une personne qui en porte un pour assurer sa sécurité sur le bord d'une route peut devenir suspecte. Les élèves qui en revêtent pour aller à l'école en vélo peuvent ne plus vouloir en porter," déclare Geneviève Djénati.

Annonces

Cependant, le mouvement actuel est causé par une situation très compliquée qui est difficile à expliquer aux enfants, en particulier ceux en bas âge. Geneviève Djénati conseille de simplifier le mouvement le plus possible pour essaye de leur faire comprendre que les gens sont en colère mais qu'ils n'ont pas à avoir peur d'eux. Elle conseille aussi de leur donner des exemples concrets en comparant les manifestations avec des exemples de leur vie.

Annonces

Pour les enfants un peu plus âgés et les adolescents, la psychothérapeute nous dit qu'il est intéressant de "les faire débattre" pour les faire commencer à réfléchir à la vie en communauté et le respect de la loi.

Elle insiste cependant sur le fait que ne pas en parler pourrait avoir de graves conséquences sur les enfants. "Il y aura très certainement des cauchemars et des craintes. La couleur jaune peut même devenir anxiogène, les personnes sur des vélos qui portent un gilet deviendront inquiétantes."

Dans un récent article, nous vous faisions part des concessions que le gouvernement envisage suite à l'ampleur du mouvement des gilets jaunes. N'hésitez pas à en apprendre plus en cliquant ici.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Une veuve âgée se rend dans une autre ville et rencontre des triplés qui ressemblent à son fils décédé : histoire du jour

27 avril 2022

Une mère apprend que le camarade de classe de son fils mange les restes des enfants et décide d'organiser une réunion de parents - Histoire du jour

21 mai 2022

"Les Français ne m'ont pas voulue" : Brigitte Macron veut être efficace pour les gens malgré leur avis

31 janvier 2022

Un adolescent propose son fils nouveau-né à l'adoption. Des années plus tard, il le rencontre par hasard - Histoire du jour

22 février 2022