logo
La source:

Gilets jaunes : Voici les blindés de gendarmerie qui seront utilisés contre les manifestants

Iana Legland
07 déc. 2018
15:52
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Ce samedi 8 décembre, en prévision de la manifestation des Gilets jaunes à Paris, les forces de l’ordre pourraient avoir recours aux "véhicules blindés à roues de la gendarmerie".

Annonces

Pour info, les VBRG étaient déjà mobilisés sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, mais jamais dans la capitale.

Fort de leçons tristes des samedis noirs précédents, le gouvernement se prépare en amont pour la nouvelle journée de mobilisation ce samedi 8 décembre dans la capitale et il faut dire qu’il a décidé de prendre des mesures sans précedent.

Annonces

Le recours aux VBRG sera une première en marge du maintien de l'ordre lors d’une opération parisienne.

Annonces

Alors que le 1er décembre dernier, de tels véhicules avaient seulement été prépositionnés dans des casernes de Paris, demain, selon la confirmation du Premier ministre Edouard Philippe, "une douzaine de véhicules blindés" à roues de la gendarmerie seront déployés dans les rues principales de Paris.

Annonces

Pour souligner le fait que le deploiement des VBRG dans Paris est le signe d'une situation d'exception, LCI cite la description détaillée de ces machines qui jusqu’aujourd’hui n’étaient utilisées à de fins de guerre qu’à l'extérieur du territoire français (au Kosovo "en opérations interarmées" et en Côte d’Ivoire "dans les phases d'évacuation de ressortissants") :

Annonces

"Depuis 1975, le VBRG équipe la gendarmerie mobile. Ce véhicule blindé protège des tirs d'armes légères d'infanterie à 100 mètres. Il est spécialement utilisé lors des opérations de rétablissement de l'ordre et peut être également engagé dans des opérations de contre-terrorisme, en opérations extérieures voire en défense opérationnelle du territoire".

Annonces

"Il possède des équipements lui permettant le contre-tir sous tourelle, le tir de grenades lacrymogènes sous tourelle, la diffusion de gaz lacrymogène à partir de l'engin, la projection de lumière face à un adversaire ou en appui d'une unité au contact. Il permet d'emporter un groupe de militaire de la gendarmerie mobile en configuration maintien de l'ordre ou combat." peut-on aussi lire sur le site de la gendarmerie nationale.

"ACTE 4, ON MAINTIENT LE CAP"

Les images de samedi dernier sont encore dans les esprits. Les voitures carbonisées, les barricades et la révolte dans les rues de Paris.

Mais les choses ne semblent pas terminées, puisque la plupart des gens se demandent déjà comment les choses vont tourner ce samedi.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Yannick Alléno perd son fils de 24 ans, Antoine, renversé par un conducteur conduisant une voiture volée : sa famille s'exprime

10 mai 2022

Florent Pagny se montre le crâne rasé dans "The voice" après avoir annoncé son cancer et décrit en détail sa chimiothérapie préjudiciable

10 mai 2022

René Robert décédé "d'indifférence" : ayant perdu connaissance, il est resté allongé dans la rue pendant 9h jusqu'à ce qu'un SDF appelle les secours

02 février 2022

Après avoir été retrouvé presque sans vie par son mari, Dave est sorti du coma avec une amnésie et raconte les dures conséquences de sa chute

21 avril 2022