logo
La source:

Une femme musulmane qui s'est vu refuser un emploi pour avoir refusé une poignée de main, intente un procès et obtient une indemnité de 6 000 dollars

Guerry Naissant
16 déc. 2018
21:12
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Une suédoise musulmane a obtenu une indemnisation après la fin de son entretien d'embauche après avoir refusé une poignée de main.

Annonces

Farah Alhajeh, 24 ans, postulait pour un emploi d'interprète lorsqu'elle a refusé de serrer la main d'un intervieweur pour des raisons religieuses.

Au lieu de cela, elle plaça sa main sur son cœur. Certains musulmans évitent les contacts physiques avec des membres du sexe opposé, à l'exception de ceux de leur famille immédiate.

Farah a déclaré à la Cour suédoise que l’intervieweur, qui est un dirigeant de l’entreprise, est devenu rouge et a déclaré: « Ici, tout le monde doit se serrer la main ».

Annonces

Farah déclare aussi qu’elle a été de suite avertie que l’entrevue était déjà terminée dès sa sortie du bureau. « Dès que je suis entrée dans l’ascenseur, j’ai commencé à pleurer. Cela ne m’était jamais arrivé auparavant. Je ne me suis pas sentie bien du tout. C’était affreux. », avoua-t-elle au micro de BBC.

Elle a donc décidé de porter plaintes.

"Je crois en Dieu, ce qui est très rare en Suède (...) et je devrais pouvoir le faire et être accepté tant que je ne fais de mal à personne (...) Dans mon pays ... vous ne pouvez pas traiter les femmes et les hommes différemment. Je respecte cela. C'est pourquoi je n'ai aucun contact physique avec les hommes ni avec les femmes. Je peux vivre selon les règles de ma religion et en même temps suis les règles du pays dans lequel je vis."

Annonces

Décision de la cour

Apres que la compagnie ait affirmé que son personnel était tenu de traiter les hommes et les femmes sur un pied d'égalité et ne pouvait permettre à un membre du personnel de refuser une poignée de main fondée sur le sexe, le tribunal du travail suédois a estimé que la société avait fait preuve de discrimination à son encontre et l'avait condamnée à verser 40 000 couronnes suédoises (4 350 dollars).

Annonces
Annonces

Le bureau suédois des médiateurs chargés des discriminations, qui représentait Mme Alhajeh, âgée de 24 ans, a déclaré que le jugement avait pris en compte "les intérêts de l'employeur, le droit de l'individu à l'intégrité corporelle et l'importance pour l'État de préserver la liberté de religion".

Source : Flickr

Source : Flickr

Annonces

La cour a également désapprouvé l'affirmation de la société selon laquelle l'approche de Mme Alhajeh en matière de salutations poserait un problème pour une communication efficace en tant qu'interprète, bien que les juges fussent divisés sur l'affaire - trois soutenant la demande de Mme Alhajeh et deux votant contre.

Justice pour Alhajeh

Après le jugement, la victime de la discrimination, Mme Alhajeh a déclaré à la BBC qu'elle était convaincue qu'il était important de "ne jamais céder" lorsqu'on était convaincu d'avoir raison, même en tant que membre d'un groupe minoritaire.

Annonces

"Je crois en Dieu, ce qui est très rare en Suède (...) et je devrais pouvoir le faire et être accepté tant que je ne fais de mal à personne (...) Dans mon pays ... vous ne pouvez pas traiter les femmes et les hommes différemment. Je respecte cela. C'est pourquoi je n'ai aucun contact physique avec les hommes ni avec les femmes. Je peux vivre selon les règles de ma religion et en même temps suis les règles du pays dans lequel je vis ", a-t-elle déclaré.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
info

AmoMama.fr ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d’automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d’aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d’éviter que quiconque ne soit blessé. AmoMama.fr s’élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d’abus, d’inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d’abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Articles connexes

Une danseuse de 18 ans prive ses parents de son prix de 3 millions de dollars après qu'ils l'ont incitée à interrompre sa grossesse - Histoire du jour

07 mars 2022

Une femme sans-abri trouve un million de dollars dans une poubelle et le rend à son propriétaire ingrat qui la met à la porte - Histoire du jour

18 mai 2022

Un garçon donne du bouillon chaud à une vendeuse de fleurs âgée et obtient d'elle 350 000 dollars pour le traitement de sa mère - Histoire du jour

15 mai 2022

Une femme n'hérite que de 300 dollars et remarque une modification sur le testament de sa mère quelques mois plus tard : histoire du jour

07 avril 2022