Un juge interdit à la famille de faire subir un traitement homéopathique à leur fils de 23 ans plongé dans le coma

Un homme espagnol de 23 ans a été plongé dans le coma suite à un arrêt cardiorespiratoire en cours d'opération de routine. La justice locale interdit à ses proches de faire subir un traitement homéopathique à leur fils.

Selon un article paru dans la presse espagnole El País le 27 décembre dernier, un juge de la capitale espagnole, Madrid, a interdit à la famille du patient de lui donner un traitement homéopathique.

Francisco C.R. a eu des complications au cours d’une intervention chirurgicale de l’appendicite et est devenu insensible, ne laissant aucune autre option à l’équipe médicale que de le plonger dans le coma et de l’envoyer à l’Unité de soins intensifs.

Lorsque le personnel du centre médical Fundación Jiménez Díaz a refusé de  lui administrer des substances homéopathiques, la famille a deposé plainte devant les tribunaux.

Source : Pixabay

Source : Pixabay

Les médecins se sont fermement opposés aux tentatives de la famille de traiter leur membre de famille par eux-mêmes et ont interdit à ses proches l'accès à l'USI. La police nationale a même été appelée sur les lieux pour soutenir la décision du personnel.

Le juge s’est prononcé en faveur de l’hôpital, empêchant ainsi la famille d’utiliser un traitement alternatif pour la maladie très grave de Francisco C.R.

Le juge a estimé que le traitement homéopathique était "non curatif" et qu’il "n’aiderait pas du tout" à améliorer l'état de santé du patient.

À son tour, la famille a également déclaré que l'arrêt cardiorespiratoire était due à la négligence de l'anesthésiste, un fait sur lequel le magistrat n'a pas commenté, laissant la porte ouverte aux membres de la famille pour qu'ils puissent engager les actions judiciaires qu'ils jugent appropriées.

Source : Pixabay

Source : Pixabay

Suite à la décision du juge, la famille dispose de trois jours pour faire appel de cette affaire et, apparemment, elle va tenter de se battre en justice pour faire ce qu’elle pense être le mieux pour Francisco.

La communauté scientifique dans son ensemble a tenté  de prouver à plusieurs reprises que l’homéopathie n’était pas un traitement médical valable, appelant cela de la pseudoscience.

Source : Pixabay

Source : Pixabay

Selon le journal médical Health, le débat sur la légitimité de l'homéopathie est terminé et plusieurs verdicts scientifiques le prouvent.

Cette famille est loin d’être la seule impliquée dans une bataille juridique avec l’établissement médical pour obtenir le droit de décider comment gérer un problème de santé selon ses propres termes, convictions et croyances.

Source : Pixabay

Source : Pixabay

UNE MERE REFUSE LA CHIMIOTHERAPIE POUR SON FILS

Aux Etat-Unis, une mère s’est vu retirer la garde de son enfant suite à son refus de poursuivre le traitement de son fils par chimiothérapie.

Candace Gundersen, la mère de Nicholas 13 ans, a décidé de ne pas poursuivre les séances de chimiothérapie de son fils et a demandé l'avis d'un autre médecin pour un traitement alternatif non toxique pour l'adolescent.

ⓘ Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AMOMAMA.FR sont fournis à titre informatif. Le AMOMAMA.FR ne saurait être tenu responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.

Les postes connexes
Jan 31, 2019
Vincent Lambert, dix ans dans l’impasse: la procédure d’arrêt des soins est validée
Feb 02, 2019
"J'ai tué une personne que je ne connaissais pas": Un hôpital confond un patient dans le coma et le tue par erreur
Jan 14, 2019
Une femme reste dans le coma pendant 8 ans en raison d'une erreur des anesthésiologistes
Dec 13, 2018
Comment les parents ont gagné un procès pour expulser leur fils de 30 ans sans emploi de leur maison