Bernard Tapie surpris dans la rue dans une discussion fâcheuse avec un gilet jaune

Bernard Tapie a été filmé dans les rues de Paris alors qu'il était dans un échange où il était très en colère avec un Gilet jaune qui l'a pris à partie et proférait de des accusations lourdes, inattendues et quelque peu ridicules envers lui.

Avec un acte IX prévu ce samedi 12 janvier à Paris, il est clair que la vague que suscite le mouvement des Gilets Jaunes n'est pas prête à se calmer. Huit démonstrations de leur colère depuis novembre dernier, sans oublier les multiples interpellations brutales exécutées par les Gilets Jaunes sur les plateaux de télévision comme en dehors, le mouvement ne fait que prendre en force.

Si récemment, Franck Dubosc avait été confronté à un Gilet jaune dans la rue, il n'est pas le seul à figurer sur les pages de cette statistique. Ce lundi 7 janvier en effet, Jean-Michel Apathie a dû lui aussi faire face à un Gilet jaune alors qu'il se dirigeait vers son véhicule, non loin de son lieu de travail.

"Si vous ne savez pas ce que l’intolérance veut dire, si vous voulez observer une forme de violence inadmissible, regardez cette vidéo qui ne sert pas la cause des Gilets jaunes", a-t-il décrié sur son compte Twitter, ce jeudi 10 janvier, en réponse a l'altercation qu'il a eu avec le "journaliste gilet jaune" qui se surnomme "Isadora Duncan" et qui n'est pas à sa première expérience d'agression comme on peut le constater sur sa page YouTube.

Thomas Sotto, Audrey Crespo-Mara et Franz-Olivier Giesbert, entre autres, ont tous été les victimes de ce détracteur. Sa dernière proie?... Bernard Tapie.

Source : YouTube/Isadora Duncan

Source : YouTube/Isadora Duncan

"On dirait pas que t’es un Gilet jaune tu vois. Parce que j’en connais, et ils sont moins co* que toi."

Bernard tapie en colère contre un Gilet Jaune

La scène est similaire à celle de Jean-Michel Apathie. En effet, Bernard Tapie rejoignait sa voiture quand il a reçu la vilaine surprise d'être pris à partie par le fameux Gilet jaune qui a tenu un discours totalement dépourvu de cohérence, à travers lequel il accusait l’ex-ministre de la Ville d'être quelqu'un qui cherche à s'attirer les faveurs d’Emmanuel Macron. Signalons que Bernard Tapie avait dû tacler Macron pour pouvoir gagner son procès contre le Crédit Lyonnais.

Source : YouTube/Isadora Duncan

Source : YouTube/Isadora Duncan

"Comment peut-on être sûrs que ce n’est pas une manœuvre politicienne de votre part ? Que vous vous soyez mis d’accord avec Macron pour ne pas perdre votre procès par exemple ?", peut-on entendre le protagoniste lancer à Bernard Tapie.

Une situation qui n'a pas trop duré avant de finalement provoquer la colère de l'homme d'affaire de 75 ans qui a pourtant, à plusieurs reprises, a questionné l'homme lui demandant qui il était pour lui parler de cette manière.

Source : YouTube/Isadora Duncan

Source : YouTube/Isadora Duncan

Ayant perdu son calme, Tapie l'a violemment blâmé en disant: "On dirait pas que t’es un Gilet jaune tu vois. Parce que j’en connais, et ils sont moins co* que toi."

De toutes manières, les mordus du mouvement semblent bien partager cet avis de Bernard Tapie, comme le témoignent leurs nombreux commentaires sous la vidéo.

D'ailleurs, un internaute a même dénoncé le concept du prétendu "journaliste gilet jaune" qui, selon lui, serait "bien si le soi-disant journaliste n'était pas un gros co*".

"[...] Au final, il dessert beaucoup plus qu'il ne sert", a-t-il notamment déploré.