Emmanuel Macron provoque la controverse avec une phrase insouciante sur la pauvreté

Lors d'un Conseil municipal à Gasny ce mardi dernier, la phrase d'Emmanuel Macron crée une polémique. Les opposants profitent de la situation pour l'interpeller.

Ce mardi 15 janvier dernier, l'Elysée avait annoncé la participation du chef d'Etat au Grand débat national à Bourgtheroulde.

Mais comme le président de la République fait de moins en moins de visite annoncée, avant de se rendre à Bourgtheroulde, il a fait un petit détour en visitant un département voisin.

Les autorités locales de Gasny n'ont été prévenues de l'arrivée de Macron qu'à la dernière minute. Ainsi le chef d'Etat a pu participer au conseil municipal du lieu en mi-journée.

JUGEMENT DE SES DÉTRACTEURS

Lors de ce conseil, la question sur la pauvreté a été évoquée. Et face aux maires de la commune, Macron avait lancé une phrase qui a créé actuellement une controverse.

"Pas dans le face-à-face entre ceux qui profiteraient d’un côté et ceux qui seraient les vaches à lait de l’autre (...) Les gens en situation de difficulté, on va davantage les responsabiliser car il y en a qui font bien et il y en a qui déconnent."

a lancé le président.

Après cette visite à Gasny, la haine des gilets jaunes envers le chef d'Etat va sûrement s'intensifier. Et même les opposants du président En marche ne sont pas passés sous silence face à cette réaction insouciante du président vis-à-vis de la situation difficile des Français.

Chacun d'entre-eux ont annoncé son mépris.

«L’année 2019 débute comme elle s’est achevée. Des débats s’ouvrent mais toujours le même mépris pour les Français !»

exprime la républicaine Valérie Soyer.

«Le président de la République veut éteindre un incendie avec du napalm,. Il y a chaque jour de nouvelles provocations, des phrases qui blessent. On dirait que le président de la République veut rajouter en permanence de l’huile sur le feu.»

critique LR Eric qui juge le fait insupportable.

FOUDROYÉ PAR UNE JOURNALISTE

Encore face à cette polémique, Apolline de Malherbe n'a pas manqué de faire son commentaire sur la polémique de la phrase d'Emmanuel Macron.

Cette éditorialiste politique sur BFMTV avait lancé sa foudre sur le président en disant que celui-ci faisait du kéké.

Les postes connexes
Jan 16, 2019
Emmanuel Macron a été taclé par un journaliste de BFMTV pour avoir trop souvent fait un "petit kéké" (Vidéo)
Feb 06, 2019
Emmanuel Macron est critiqué et traité de 'gamin' par un membre de son camp
Macron Feb 27, 2019
Macron : "Lorsqu'on va le samedi dans des manifestations violentes, on est complice du pire"
Jan 14, 2019
Découvrez le contenu de la lettre d'Emmanuel Macron adressée aux Français