Pourquoi y a-t-il de plus en plus d'enfants en France qui naissent sans bras et qu'est-ce que cela signifie? - Explications

Après une nouvelle affaire qui vient de s’ajouter à une liste déjà longue et inexpliquée des bébés nés sans bras, les familles concernées sortent de leur silence pour réclamer de vraies réponses aux autorités.

L’affaire des bébés nés sans bras a été révélée en septembre 2018. Les parents ont alors souhaité avoir davantage d’informations sur le nombre d’enfants concernés par ce handicap, et éventuellement par les facteurs, environnementaux ou non, qui peuvent provoquer ces malformations.

Chaque année en France, plus de 370 enfants naissent avec une malformation d'un ou de plusieurs membres, selon le rapport d’Allo Docteurs.

Compte tenu de ces statistiques sur l'échelle nationale, le nombre de naissances d’enfants malformés autour d’un petit village de l’Ain était devenu inquiétant.

Selon un rapport médical longtemps resté confidentiel, en cinq ans, dans un rayon de 17 kilomètres autour de Druillat (dans l’Ain), pas moins de sept enfants sans avant-bras ou sans main ont été recensés. 

Depuis, le quatrième cas groupe des bébés nés avec cette malformation a récemment marqué l’actualité. Après les affaires locales survenues dans l’Ain (8 enfants handicapés nés entre 2009 et 2014 autour de Druillat), le Morbihan (4 naissances des bébés atteints de malformations entre 2011 et 2013 à Guidel), et en Loire-Atlantique (3 bébés sans bras sont nés entre 2007 et 2008 à Mouzeil), 3 nouveaux cas ont été récemment rapportés dans un rayon de 30 km autour de Vitrolles (Bouches-du-Rhône).

«On se rend compte qu’on est nombreux. On est en contact les uns avec les autres. Espérons que l’enquête aboutira et ne sera pas enterrée» a déclaré la mère d’une fillette née sans main et avant-bras droit dans la dernière zone géographique concernée.

La maman d’un garçon né sans avant-bras gauche dans l’Ain enrage à son tour: «Ça ne peut pas être une coïncidence, je veux savoir pourquoi il y a eu tant de malformations».

S’il est très difficile de déterminer les causes d'une agénésie, les chercheurs americains ont toutefois réussi à identifier, chez des femmes enceintes porteuses de bébés touchés par une agénésie, six facteurs possibles, qui peuvent se cumuler :

1. Une infection virale aiguë comme la rubéole;

2. Une allergie médicamenteuse;

3. La consommation d'alcool;

4. Un diabète de type II;

5. La maladie des brides amniotiques, une pathologie rare;

6. Une anomalie génétique, un facteur toutefois rarissime.

Le 7e facteur : l’impact des perturbateurs endocriniens

Selon une étude de 2013 citée par le JDD «de nombreuses études épidémiologiques suggèrent un lien entre l'exposition prénatale aux pesticides et le développement de l'enfant, à court et moyen terme».

Et d'observer «une augmentation du risque de malformations congénitales chez les enfants des femmes vivant au voisinage d'une zone agricole ou liée aux usages domestiques de pesticides».

Ain: la mère d'un des huit enfants nés sans bras reçoit des lettres de menaces d'agriculteurs

Depuis plusieurs semaines, on entend beaucoup parler des enfants nés sans bras. Dans l'Ain, ce sont 8 enfants nés avec de graves malformations qui ont été signalés.

Pour beaucoup d'entre eux, ces malformations viennent des pesticides utilisés dans les lacs de l'Ain. Et étant donné que les pesticides sont désignés comme coupables, les agriculteurs sont intrinsèquement liés au scandale, et tentent de se défendre.

Les postes connexes
Jan 25, 2019
Une mère explique pourquoi la pollution de Berre est à l'origine de l'handicap de son enfant
Parentalité Apr 09, 2019
Cette mère de deux enfants raconte à quel point elle était dévastée quand le médecin a supposé qu'elle devait mettre fin à la vie de son enfant
Parentalité Mar 19, 2019
Une mère dévastée raconte comment elle a prédit la mort de son petit garçon après qu'il n'ait pas pris son jouet
Actu France Mar 14, 2019
Des statistiques terribles : plus de 550 sans-abri sont morts en France en 2018, y compris des enfants