Qui est Radia, victime d'un incendie mortel à Paris ? Sa famille témoigne avec émotion

L'incendie mortel qui a eu lieu à Paris a emmené avec lui, Radia, une jeune femme très prometteuse et exceptionnelle.  

Pendant que certains pleurent leurs biens brûlés dans l'incendie qui a eu lieu dans la nuit du 04 février, dans le XVIe arrondissement, d'autres doivent aller au devant d'une perte encore plus grande. En effet, des personnes ont perdu quelque chose qui n'avait pas de prix.

Les proches de la jeune Radia font partie de ces personnes, et doivent désormais vivre avec.

Radia Benaziez, une jeune architecte talentueuse et débordante de joie de vivre, faisait malheureusement partie des victimes de l'incendie ravageant un immeuble situé dans la rue Erlanger à Paris.

«C’était une femme assez exceptionnelle»

La jeune femme avait fait ses études à l'Ecole Polytechnique d'Architecture et d'Urbanisme en Alger. Par la suite, elle était venue en France après l'obtention de son diplôme en 2002, pour y faire carrière.

Elle était une femme admirée et respectée par ses collègues. Une personne qui selon leurs mots était "inspirante, professionnellement et personnellement."

«Elle était adorable. Sa gentillesse n’avait d’égale que sa beauté»,

témoigne Julie, une de ses anciennes collègues au sein du cabinet Athegram.

UNE FEMME AVEC DES PROJETS

Radia Benaziez s’était spécialisée dans le métier de programmiste, c’est-à-dire dans le conseil du maître d’ouvrage dans la gestion d’un projet. Là où elle passait, la jeune femme laissait une empreinte indélébile d'une personne exceptionnelle.

«C’était une poète. Elle était un peu aérienne, évanescente. Elle était représentative de la femme algérienne moderne. C’est simple : si on devait avoir une Marianne, je voterais pour Radia.»,

encense une de ses connaissances.

"Nous avons eu beaucoup de plaisir à travailler avec elle",

se souvient aussi Lamia, une associée du cabinet de conseil Gestion des lieux où Radia Benaziez avait travaillé de 2010 à 2013.

Radia Benaziez était une femme ambitieuse. En 2015, elle s’était installée à son compte en créant son propre atelier. Elle n'avait encore aucun enfant à sa charge et pouvait pleinement se consacrer à sa carrière.

Malheureusement, la situation a fait qu'elle ne pourra jamais mené jusqu'à la fin ce projet.

Ses proches ne verront plus cette femme passionnée, curieuse, souriante et débordante de joie de vivre.

Ils doivent désormais avoir la force de lui dire adieu.

Cet incendie est assurément une épreuve très difficile à encaisser aussi bien pour les proches des victimes que pour les survivants, traumatisés par la scène ; d'autant plus que d'après les enquêtes menées, cet incendie aurait été causé pour une histoire de vengeance.

Bien qu'il ait survécu au drame, un policier s'en veut terriblement d'avoir été impuissant face à la situation.

Les postes connexes
Feb 05, 2019
Un policier se blâme pour un incendie mortel à Paris : 'Je n'ai pas pu sauver tout le monde'
Feb 05, 2019
Les témoins de l'incendie mortel à Paris prennent la parole : 'J'ai vu des gens qui descendaient par le toit'
Feb 06, 2019
"J’avais une main sur la corde et je tenais mon chat": une survivante de l’incendie de Paris en parle
Feb 08, 2019
Un incendie à Paris : le père, à la recherche de son fils, 26 ans, annonce sa mort avec une émouvante vidéo en hommage