Pauline, heurtée par un conducteur de 92 ans, témoigne avec émotion : "Je suis en vrac"

En octobre dernier, Pauline a été fauchée par un automobiliste de 92 ans. Sa jambe a dû être amputée suite à cet accident. Elle témoigne.

Pauline, cette jeune femme de 28 ans, est hospitalisée depuis plus de trois mois à l'hôpital militaire Percy de Clamart, dans les Hauts de Seine.

Auparavant épanouie et sportive, sa vie a totalement basculé en octobre dernier.

Alors qu'elle était assise sur son scooter devant un fleuriste, un homme de 92 ans l'a fauchée violemment après avoir perdu le contrôle de son véhicule à une intersection.

"La Pauline d’avant, elle est morte, la Pauline d’avant, elle est restée par terre sur ses pavés le 27 octobre 2018. J’étais au sol, les bras en croix. La première chose que j’ai faite, c’était de regarder mes mains parce que je suis pianiste. J’ai touché mon visage, j’étais plein de sang et je sentais qu’on me bloquait pour ne pas voir ce qui se passait en bas",

raconte-t-elle.

Deux autres personnes ont également été touchées par l'accident. L'une des victimes est sortie du coma le mois dernier. Si Pauline est toujours en vie, c'est grâce au casque qu'elle portait à ce moment-là

Le conducteur a fait l'objet d'une enquête. Si les tests de dépistage d'alcool et de drogue sont négatifs, une source a révélé que l'homme âgé était physiquement diminué.

"J’ai donné un gros coup de thorax en avant et là j’ai vu - c’est ce genre de flash qui me hante -  j’ai vu ma jambe séparée mon corps. Elle a été coupée sur le choc. J’ai subi de lourdes interventions chirurgicales, des anesthésies générales, une douzaine au total, j’ai énormément souffert. Et ça, personne ne peut l’imaginer. Le moral, là… je suis dévastée en fait"

Sa vie après l'accident, Pauline a encore beaucoup de mal à la concevoir.

"J’ai des mariages de prévus cet été, des week-ends, je ne peux rien prévoir, je suis en vrac. Je ne sais même pas quand je vais remarcher, si je vais remarcher."

Son père a créé une pétition pour imposer des tests de conduite pour les personnes très âgées. Jusqu'à présent, elle a été signée plus de 85 000 fois.

"Il peut y avoir une loi qui invite les personnes à partir d’un certain âge, à passer tous les 5, 10 ans (ce n’est pas à moi de décider ça) un test d’aptitude, sensoriel pour savoir s’ils sont aptes. Aujourd’hui je suis très très très en colère, je suis là pour que ça change."

Alors que ce genre de tests existe dans d'autres pays, ou même que le permis se voit retiré à partir d'un certain âge, ce n'est pas le cas en France, où on compte sur "la responsabilité des conducteurs et de leur famille" pour savoir quand une personne ne devrait plus prendre le volant.

LE PRINCE PHILIP ÉCHAPPE AUX SANCTIONS APRES AVOIR CAUSÉ UN ACCIDENT DE LA ROUTE

Un cas similaire a également touché une personnalité connue. En effet, il y a quelques semaines, le Prince Philip était au volant de sa voiture quand il en a perdu le contrôle et est violemment entré en collision avec une voiture transportant une mère et son enfant.

Récemment, il a été annoncé que la police Londonienne n'allait pas poursuivre le Prince en justice.

Les postes connexes
Actu France Mar 12, 2019
Un horrible accident de voiture avec 4 victimes : de l'alcool et des drogues ont été trouvés dans le sang du conducteur
Dec 18, 2018
Une femme a kidnappé sa fille il y a 20 ans et révèle maintenant pourquoi et comment elle l'a fait
Santé Mar 25, 2019
Permis de conduire : le député propose une attestation médicale pour les conducteurs âgés de plus de 70 ans
People Mar 12, 2019
Stéphanie de Monaco : comment elle a surmonté les accusations d'avoir assassiné sa mère quand elle avait 17 ans