Jean-Luc Reichmann, animateur phare de l'émission  "Les 12 coups de midi" parle de sa série "Léo Mattei"

Pour la sortie de sa série "Léo Matteï" ce jeudi 28 février, Jean-Luc Reichmann a accepté de donner une interview spéciale. Dans l'interview, l'animateur a répondu à diverses questions sur la série.

La série raconte l'histoire de Léo Matteï, un policier de la brigade des mineurs. Au cours de la série, le policier qui a eu une enfance douloureuse va faire tout son possible pour tendre la main aux mineurs face aux problèmes de la société.

Au cours de l'histoire, le policier va retrouver sa fille qu'il a perdue il a 8 ans et qui s'est faite enfermer durant tout ce temps. Il faudra alors que Léo Matteï s'habitue à vivre avec sa fille tout en travaillant.

Pour la série, l'animateur a trouvé son inspiration dans sa vie familiale, notamment de sa relation avec sa fille ou encore de sa vie étant plus jeune lorsqu'il se faisait harceler.

"J’ai des enfants de 10 à 28 ans ! Les rapports père-fille sont du vécu ! Quand un prof me disait la tache au tableau ! j’étais en perdition totale à 14 ans.",

disait-il.

Il a également souligné de faits réels pour la plupart des scénarios de la série.

L'animateur se sert également de la série pour sensibiliser les jeunes sur certains sujets tels que la drogue ou encore le suicide.

"On en parle dans la série pour faire de la prévention"

Jean-Luc se dit être satisfait s’il pouvait contribuer ne serait-ce qu'un peu dans la vie d'une famille.

Pour trouver des idées dans la série, Jean-Luc et ses collègues lisent des journaux. Pour eux, les faits divers sont une véritable source d'inspiration. Après, ils discutent entre eux pour voir quel cas pourrait avoir un plus impact sur les téléspectateurs. Malgré cela, Jean-Luc essaye toujours de voir le côté positif des choses.

"même si c’est dur, on essaie d’envoyer un message positif. Je préfère être dans la construction que dans la destruction.".

Jean-Luc a aussi partagé que son travail à la télé lui permettait d'aider des gens. À titre d'exemple, il s'est battu dans les années 2000 pour que des émissions soient sous-titrées.

"Je me suis battu pour que toutes les émissions soient sous-titrées pour que ma petite soeur, à la base, comprenne ce qu'il se passe sur le canapé des Z'amours.".

Jean-Luc s'est également battu pour l'intolérance et l'homophobie sur scène. C'est de là que l'animateur avait demandé la réécriture de "Nuit d'Ivresse" pour 2 hommes.

Enfin, l'animateur dans le film plaide pour les handicapés et les personnes du 3e âge.

Jean-Luc Reichmann est certainement l'un des présentateurs préférés des Français. Il est facilement reconnaissable avec sa tache sur son nez, qui apparemment, lui a valu beaucoup de soucis étant plus jeune. Justement, l'animateur a décidé de lever le voile sur son enfance  et sur les intimidations liées à l'angiome sur son nez.