Les enfants ne disent pas qu’ils sont angoissés, ils disent : "j’ai mal au ventre" - une étude

Les maux d'estomac durant l'enfance peuvent créer des problèmes d'anxiété et de dépression à l'âge adulte.

Les maux d'estomac sont normaux chez les enfants mais une nouvelle étude montre que des douleurs abnominales inexplicables chez un enfant jeune peut avoir de terribles répercussions sur leur vie d'adulte.

Les pédiatres ont réussi à déterminer que 51% des enfants qui ont eu des douleurs abdominales durant leur enfance ont aussi eu des problèmes d'anxiété dans leur vie. 30% avait un diagnostic toujours en cours et sont surveillés.

Une petite fille dans un champ. l Source: Flickr

Une petite fille dans un champ. l Source: Flickr

"Une décennie plus tard, les individus qui ont eu des douleurs à l'estomac continuent d'avoir de gros problèmes d'anxiété, même s'ils n'ont plus de douleurs abdominales," a écrit Lynn Walker, auteure de l'étude.

Pour comparer, seulement 20% des gens qui n'ont pas eu de douleurs abdominales quand ils étaient enfants ont eu un problème d'anxiété durant leur vie.

Une petite fille regardant par la fenêtre d'un air mélancolique. l Source: Flickr

Une petite fille regardant par la fenêtre d'un air mélancolique. l Source: Flickr

Pour les biens de l'étude, les chercheurs ont surveillé 332 enfants qui ont rendu visite à un médecin pour une douleur au ventre inexplicables quand ils étaient âgés de huit à dix-sept ans. Ils ont aussi surveillés 147 enfants des mêmes écoles qui n'ont pas eu de maux d'estomac.

Les chercheurs ont repris contact avec les enfants en question une fois atteint la vingtaine pour savoir s'ils avaient des problèmes d'anxiété ou de dépression.

Une petite fille au regard inquiet. l Source: Flickr

Une petite fille au regard inquiet. l Source: Flickr

En plus des problèmes d'anxiété, les chercheurs ont ausi découvert que 40% des adultes qui ont eu des douleurs abdominales durant leur enfance ont aussi eu une dépression durant leur vie. 

Szigethy a déclaré que le lien entre l'anxiété et la douleur n'est pas difficile à faire, en particulier puisqu'on l'observe si souvent chez le médecin. 

Un petit garçon allongé dans un champ. l Source: Flickr

Un petit garçon allongé dans un champ. l Source: Flickr

Les médecins conseillent donc aux parents de ne pas garder leur enfant à la maison s'il se plaint de douleurs au ventre mais que le médecin ne lui trouve aucune maladie. En effet, cela crée un décalage avec leurs amis et l'école et ne fait qu'augmenter leur stress et leur anxiété.