Térébenthine, Loup, Valentine-Pimpernel, Ea : les noms d'enfants de star les plus originaux

Certaines stars n'hésitent pas à donner des prénoms très inhabituels à leurs enfants.

Certains prénoms sont extrêmement difficiles à porter et il est évident que certains enfants se demandent pourquoi leurs parents les ont prénommés ainsi.

On pense en particulier aux enfants de célébrités qui, notamment en Amérique, ont été affublés de noms qu'ils auront parfois du mal à assumer.

Le dernier-né de la famille Kardashian-West a par exemple été baptisé Saint et sa grande soeur avait été prénommée North. Les Kardashian-West ne sont cependant pas les seuls à avoir des idées originales concernant les prénoms.

En effet, les enfants de la famille Jolie-Pitt ont des prénoms pour le moins singuliers. On note ainsi Maddox, Pax, Zahara, Shiloh-Nouvel, Vivienne-Marcheline, Knox-Léon.

Il ne faut pas oublier Summer Rain, la fille de Christina Aguilera, et Blue Ivy, la fille de Beyoncé et Jay-Z.

Demi Moore et Bruce Willis eux aussi ont eu des idées pour le moins inhabituelles pour prénommer leurs filles qui sont ainsi appelées Scout LaRue, Tallulah Belle et Rumer. 

Pour finir chez nos voisins américains, on est obligés de mentionner Marquise, le fils du rappeur 50 cent.

Revenons ensuite dans l'hexagone, notre cher pays dans lequel certaines célébrités elles aussi ont des idées inattendues pour les prénoms de leurs enfants. 

Maud Fontenay par exemple a décidé d'appeler son fils Loup et Florence Foresti a opté pour le prénom Toni pour sa fille. Sophie Davant pour sa part a prénommé sa fille Valentine-Pimprenelle tandis que Cécile Duflot a appelé la sienne Térébenthine !

Des prénoms qui sortent de l'ordinaire et surprennent mais ne manquent pas de charme.

UN COUPLE FORCÉ DE CHANGER LE NOM DE LEUR ENFANT

Parfois cependant, quand le procureur estime que le prénom choisi par ses parents pourrait avoir un impact négatif sur l'avenir de l'enfant, il peut demander à la cour de les forcer à le changer.

Un nouveau-né l Source: Flickr

Un nouveau-né l Source: Flickr

Ce genre de cas est très rare mais il s'est produit au mois de novembre 2017 quand un couple a voulu appeler sa fille Liam. La cour a cependant eu peur que le prénom ne porte à confusion concernant le sexe de l'enfant et leur a demandé de le changer.