Michel Cymes tacle nettement deux figures des "Gilets jaunes" en direct

Michel Cymes et Nicole Ferroni étaient invités de Quotidien ce mardi soir. Durant le programme, le médecin et son acolyte ont subtilement taclé deux figures Gilets jaunes.

Michel Cymes et Nicole Ferroni se retrouveront ce mercredi 20 mars dans l’émission Ça ne sortira pas d’ici diffusée sur France 2. Pour cette occasion, la paire a été reçue par Yann Barthès dans Quotidien, ce mardi 19 mars.

À peine arrivés sur le plateau, Yann Barthès a questionné les complices du talk-show hebdomadaire sur France 2 sur le court-métrage intitulé Diagnostic dans lequel ils avaient tourné ensemble en 2013.

"Imaginez que vous avez un médicament contre la co**erie. Mais vous n’en avez qu’un seul, utilisable qu’une seule fois pour une seule personne. Vous soignez qui ?",

lance le présentateur du show.

Ce à quoi, l'ex enseignante en biologie a répondu avec un brin d'humour qu'elle apporterait ses soins à la personne la plus influente "sur le plus grand nombre de Français", en l'occurrence le chef de l'État français actuel.

UNE PIQUE AUX GILETS JAUNES MAXIME NICOLLE ET ÉRIC DROUET

Quant au médecin le plus connu du PAF, il a subtilement taclé deux figures emblématiques et controversées du mouvement des Gilets jaunes _ Maxime Nicolle et Éric Drouet _ en remettant en question les capacités intellectuelles des deux hommes. 

"Si c’est un comprimé, je le coupe en deux et je le donne à chacun des deux Gilets jaunes que vous avez entendu tout à l’heure",

a-t-il déclaré en faisant évidemment référence aux deux représentants du mouvement évoqués dans l’émission quelques minutes plus tôt.

SCÈNES DE VIOLENCES A PARIS LORS DE L'ACTE XVIII CE WEEKEND

En effet, quelques minutes plus tôt, l'émission revenait sur les réactions de Maxime Nicolle et Éric Drouet après les scènes chaotiques de casses, barricades enflammées, barrières de chantiers de ce week-end sur les Champs-Élysées.

Une remontée en violence qui n'a pas du tout plu au chef de l'exécutif et qui a mis, par conséquent, Christophe Castaner dans une position fragile. Surtout, après ses frasques en boite de nuit une semaine plus tôt.

Ce qui a poussé le ministre de l'intérieur de la France à pointer du doigt les deux leaders des Gilets Jaunes sur le plateau du journal de LCI lundi 18 mars, une vidéo qu'il a également partagée sur son compte twitter. 

Suite aux déclarations du ministre de l'intérieur, Maxime Nicole a fait un post sur Facebook dans lequel il renvoie la balle dans le camp du gouvernement et sa politique. En savoir plus sur ce sujet, cliquez sur ce lien.

Les postes connexes
Gilets jaunes Mar 20, 2019
Christophe Castaner a annoncé la poursuite en justice de deux dirigeants des "gilets jaunes", l'un d'eux a répondu
Macron Mar 20, 2019
Le Parisien : Castaner sait qu'il n'a plus droit à l'erreur, le dernier avertissement de Macron
Gilets jaunes Mar 23, 2019
"Imposteur" : Eric Naulleau tacle Maxime Nicolle, l'un des leaders des Gilets jaunes
Macron Mar 20, 2019
Emmanuel Macron a "haussé le ton" lors d'une réunion de crise au ministère de l'Intérieur