Des seniors ont investi dans de minuscules maisons mobiles pour ne pas mettre fin à leurs jours dans des EHPAD : ils cuisinent pour des étrangers

Des grand-mères italiennes, ou nonnas, décident d'investir dans de petites habitations mobiles où elles cuisinent des repas copieux et cuisinés maison pour des étrangers afin d'éviter de finir leurs jours dans une maison de retraite.

Nonna Antonia vient d'Ateleta, en Italie, et est arrivée aux États-Unis en 1948. Depuis lors, elle prépare ses rigatonis spéciaux avec des saucisses tous les dimanches. Dans ses temps libres, Antonia aime apprendre à sa petite-fille à tricoter et à fabriquer des boulettes de viande.

Nonna Gina est célèbre pour ses spaghettis aux boulettes de saucisses. Originaire d'une petite ville en dehors de Naples, elle se passionne pour la famille, la gastronomie et les chansons italiennes classiques.

Nonna Lidia est recherchée pour ses lasagnes à la saucisse. Elle a cuisiné avec sa mère très jeune et est arrivée en Amérique en 1952. Elle aime faire les magasins et faire la fête avec sa famille !

Le 8 novembre, la saucisse Nonnas est allée à Chicago. Johnsonville s'est associé à Uber pour permettre à de véritables mamies italiens (dans de petites maisons de grand-mère) de cuisiner pour des familles chanceuses le dimanche des saucisses. | YouTube/officiel Johnsonville

Le 8 novembre, la saucisse Nonnas est allée à Chicago. Johnsonville s'est associé à Uber pour permettre à de véritables mamies italiens (dans de petites maisons de grand-mère) de cuisiner pour des familles chanceuses le dimanche des saucisses. | YouTube/officiel Johnsonville

UNE RETRAITE LOIN DES EHPAD

Ces trois grand-mères italiennes ont opté pour vivre dans des maisons mobiles. Certes, ces dernières ont peut-être perfectionné les plats italiens classiques, mais leur plus grande joie vient de partager leur nourriture, leur chaleur, leur rire avec tout le monde autour d'eux et surtout le fait qu’elles ne finiront pas dans des EHPAD.

Dans notre société, où les seniors ne sont pas toujours permis de jouir d'une retraite paisible et agréable tout en gardant leur grande maison par la situation économique actuelle, ces trois grand-mères italiennes ont su s'inspirer du nouveau mode de vie américain séduisant 30 % des 51-70 ans : les petites maisons mobiles !

Une "Sausage Nonna" présente un repas à 2 jeunes femmes en pleine rue. | YouTube/officiel Johnsonville

Une "Sausage Nonna" présente un repas à 2 jeunes femmes en pleine rue. | YouTube/officiel Johnsonville

Un mode de vie qui certes est plus simple, mais très confortable en dépit de ses aspects extérieurs, et rappelle beaucoup celui des nomades. Pourtant il attire les seniors qui semblent tomber en amour pour ses petites maisons ! L'intérieur de ces minimaisons est tout à fait conçu pour offrir aux seniors des jours heureux loin des établissements pour personnes âgées. Dans ces maisons, les habitants ont également la possibilité d'être rappelés au quotidien de prendre leur médicament.

"SAUSAGE NONNAS"

Et, ces mamas italiennes ont profité de l'abri que leur procurent ces mini habitations pour se faire connaitre. Les nonnas ont reçu en effet une invitation d'Uber, une société de services de transport, qui s'est associée à la célèbre société de saucisses Johnsonville pour un projet intitulé "Sausage Nonnas".

Dans ce projet, les grand-mères italiennes voyagent à bord de leurs petites habitations en faisant ce qui les rend très heureuses : cuisiner des plats sur la route et à les livrer à des clients affamés et reconnaissants de toute la ville de Chicago. Au menu ? Spaghetti aux boulettes de saucisses, rigatoni aux saucisses et lasagne au saucisson.

Une "Sausage Nonna" photographiée dans son tablier devant sa petite maison parlant à un jeune homme. | YouTube/officiel Johnsonville

Une "Sausage Nonna" photographiée dans son tablier devant sa petite maison parlant à un jeune homme. | YouTube/officiel Johnsonville

Chaque "Sausage Nonna" voyage dans sa propre petite maison personnalisée et accueillante. C'est d'ailleurs dans leurs mini maisons qu'elles ont préparé plus de 100 repas pour les habitants de la ville.

Pour recevoir un repas maison des nonnas, les clients devaient demander une livraison via l'application smartphone d'Uber.

UNE SOLUTIONS POUR LES SENIORS EN FRANCE ?

Les petites maisons mobiles semblent présenter une solution pour les seniors a la recherche d’une retraite agréable après une longue vie de travail, et surtout pour les familles françaises affectées par le coût extraordinaire des Ehpad, et qui ont partagé les difficultés qu'elles rencontrent à la fin des mois.

A rappeler que selon les précisions de Thierry Beaudet, président de la Mutualité française (représentante de 450 mutuelles), au Parisien, "41 % des Français en perte d’autonomie sont en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad)". Un pourcentage qu'il juge trop élevé par rapport au reste de l'Europe, 32 % en moyenne et vis-a-vis du Canada, 12 %.