Emmanuel Macron est franc avec les enfants au sujet des Gilets jaunes : "Il n'y a aucune cause qui justifie ça"

Depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes, beaucoup d'événements, de manifestations ont donnés au président de la république, Emmanuel Macron, beaucoup de travail. Aujourd'hui, toute la France en parle, des plus âgés aux plus jeunes.

Lors d'un déplacement à Beaupréau-en-Mauges en Maine-et-Loire, Emmanuel Macron a pu rencontrer des collégiens pour des échanges sous forme de questions réponses.

Durant la rencontre avec les enfants, une question est tombée :

"Que pensez-vous des Gilets jaunes ?"

Le président de la République a essayé d'expliquer très clairement aux enfants ce qu'il pensait des Gilets jaunes. Emmanuel Macron a voulu mettre en évidence deux types de "Gilets jaunes".

Tout d'abord, il y a eu, au début les gens qui ont occupé des ronds points pour dire qu'ils avaient des difficultés dans leur vie et qu'il fallait que les choses changent.

Pour ces personnes, le président s'est dit vouloir apporter une réponse car il les comprenait. Il a même expliqué aux jeunes enfants qu'il a déjà essayé d'apporter du changement :

"On a essayé d'apporter de premières réponses au mois de décembre, en faisant des choses pour ce qu'on appelle leur pouvoir d'achat".

Ensuite, le président a parlé de la deuxième catégorie de Gilets jaunes, ce qu'il nomme de casseurs. Pour lui, ces personnes se moquent qu'il y ait du changement ou pas.

Les casseurs ont juste "mis un gilet jaune pour tout casser". Pour Macron, ce sont les Gilets Jaunes qu'il "n'aime pas".

Le président de la République a voulu faire passer un message aux élèves concernant ce genre de comportement.

"...Il n'y a rien qui justifie, dans une république, de tout casser"

Pour finir, le président a demandé que les casses cessent :

"maintenant il faut que ces gens comprennent que leur cause n'en est pas une. Ceux qui font cela, ce sont des gens qui aiment l'émeute, et moi, je ne leur ai aucune, mais aucune sympathie."

Selon toute vraisemblance, pour qu'une société marche, il faut que chacun se respecte. Il n'y a rien qui justifie de casser, d'attaquer les forces de l'ordre, de ne pas être respectueux avec les gens, d'insulter.

"Ça, c'est inacceptable, il n'y a aucun cause qui justifie cela. Et là, il faut être intraitable",

a ajouté le chef de l'Etat sur un ton plus ferme, indiquant que la fin du mouvement le plus vite possible "serait le mieux".

Emmanuel Macron disait qu'il n'aimait pas les Gilets Jaunes qui se servent de la violence.

Depuis le début du mouvement, le président de la République assiste vraiment à des scènes incroyables. Un homme à la grenade a demandé à ce qu’Emmanuel Macron accorde une rencontre avec les Gilets jaunes. 

Les postes connexes
Macron Mar 18, 2019
Emmanuel Macron : Il décide d'écourter son séjour aux Pyrénées suite aux violences des Gilets jaunes
Dec 11, 2018
Opposition et gilets jaunes expriment leur opinion sur le discours d'Emmanuel Macron
Dec 28, 2018
Gilets jaunes: Isabelle Adjani attaque violemment Emmanuel Macron sur sa façon de communiquer
Jan 29, 2019
Macron: il y a eu 11 morts durant les manifestations des Gilets jaunes mais aucune d'entre elles à cause de la police