Affaire Christian Quesada : le procureur dévoile la scène de son arrestation

Mardi 2 avril, les chroniqueurs de "Touche pas à mon poste" ont eu l'occasion d'interviewer Christophe Rode. Le procureur de la République a expliqué le déroulement de l'arrestation de Christian Quesada, ainsi que sa réaction.

L'affaire Quesada se trouve toujours au centre de toutes les actualités. L'ancien champion emblématique du jeu télévisé "Les 12 coups de midi", présenté sur TF1 par Jean-Luc Reichmann, est au cœur d'une affaire scandaleuse qui ne passerait pas aux oubliettes d'ici peu. La détention provisoire a totalement dépeint l'image du père de deux enfants.

L'investigation concernant la plainte déposée en 2017 dénonçant Quesada a été élucidée depuis déjà quelques mois, mais son arrestation a pris du temps faute de sa présence dans son domicile.

Le lundi 25 mars dernier, les enquêteurs ont enfin pu procéder à son arrestation dans sa résidence dans l'Ain. Il a été mis en examen pour  "détention et diffusion d'images à caractère pédopornographique" et pour "corruption de mineur".

Le mardi 2 avril, l'équipe de "Touche pas à mon poste" était très curieuse de découvrir plus de détails à propos de ce scandale.

Sur le plateau, les chroniqueurs de l'émission présentée par Cyril Hanouna ont eu l'occasion d'interroger le procureur de la République de Bourge-en-Bresse.

La première question posée concernait le déroulement de l'arrestation de Quesada.

"L'interpellation s'est déroulée dans de bonnes conditions, dans la mesure où les enquêteurs savaient qu'ils n'avaient pas affaire à un dangereux criminel",

a répondu le procureur de la République Christophe Rode.

"Ils sont allés tout simplement à son domicile, ils l'ont interpellé, ils l'ont emmené dans les locaux de la gendarmerie et ils lui ont signifié les raisons pour lesquelles il était en garde à vue",

a-t-il ajouté.

Ensuite, une autre chroniqueuse a demandé la réaction du suspect quand les enquêteurs ont débarqué chez lui pour l'emmener au commissariat.

"Ils lui ont notifié les droits qu'il avait, le droit d'être examiné par un médecin, de prévenir quelqu'un de sa famille, d'être assisté par un avocat… L'ensemble des droits qui sont attachés au statut de la garde à vue. Et ensuite, les enquêteurs ont commencé leur interrogatoire",

a expliqué le procureur.

Comme l'a expliqué Christophe Rode, pour Christian Quesada, tout s'était passé dans des bonnes conditions et le suspect n'a pas tardé à reconnaître les faits puisque les preuves ont été trouvées chez lui.

LA RÉACTION DE CYRIL HANOUNA

Plusieurs stars de la télé ont réagi après l'emprisonnement de Christian Quesada. Dès le jeudi 28 mars, l'affaire a été évoquée dans l'émission "Touche pas à mon poste". Choqué, le célèbre présentateur Cyril Hanouna a exprimé sa déception.