Michel Galabru : Qui est son épouse Claude et ses trois enfants bien-aimés ?

Le 4 janvier 2016, quelques jours à peine après le nouvel an, la France a perdu une de ses icônes dans le monde du cinéma. En effet, Michel Galabru, le célèbre adjudant Gerber de la gendarmerie de Saint-Tropez s'est éteint à 93 ans.

L'acteur est décédé durant son sommeil. Son départ a laissé un grand vide dans les cœurs des Français et de sa famille.

Durant son vivant, le grand Michel Galabru a su toucher de nombreuses générations. Un homme sympathique, doté d'un beau sourire aimable. Sa disparition a été certainement un coup dur pour les fans mais surtout pour ses proches.

Michel Galabru a été marié deux fois dans sa vie. Son premier mariage a été avec Anne Jacquot.

De leur union sont nés, Jean et Philippe Galabru. Par la suite, Michel Galabru a épousé Claude Etevenon avec qui il aura Emmanuelle.

Emmanuelle a choisi la même voie que son père en devenant elle aussi actrice. Une voie qu'elle a côtoyée depuis qu'elle était toute jeune.

En 2013, l'actrice a accordé une interview à Ici Paris. Dans son entretien, elle a parlé de la complicité qu'elle avait avec son père.

Elle a également parlé de la première fois où son père l'a félicitée.

"Les premiers compliments sont venus très tard. Il a attendu de me voir dans un rôle dramatique pour me dire, "ça y est, je sais que tu es une vraie comédienne"",

avait-elle déclaré.

Les enfants de ce grand acteur semblent presque tous avoir suivi ses pas. Un des fils de Michel Galabru, Jean, a également touché le monde du cinéma et bien avant sa demi-sœur Emmanuelle.

Malheureusement, sa carrière n'a pas duré très longtemps. Jean s'est plutôt tourné vers le métier de professeur dans l'école de théâtre que son père a fondée.

Philippe Galabru quant à lui n'a pas voulu toucher au monde du cinéma. Il était juste présent sur les plateaux pour épauler son père de temps à autre.

Un des films qui a rendu célèbre Michel Galabru aux yeux du public est sans aucun doute "Le gendarme de Saint-Tropez".

Une tragédie rarement mentionnée que couvrent les deux derniers épisodes.