Qui est Jean-Marc Fournier, l'aumônier qui a sauvé les trésors de la cathédrale en flammes ?

Jean-Marc Fournier, un aumônier, a réagi très rapidement lorsque la cathédrale de Notre-Dame a commencé à être dévorée par les flammes.

C'est à son courage et à sa vivacité d'esprit que l'on doit le sauvetage de quelques uns des nombreux trésors qui étaient entreposés dans ce lieu chargé d'histoire.

Peu de gens auraient eu le courage de suivre les sapeurs-pompiers qui sont entrés dans la cathédrale une fois que le terrible incendie qui l'a ravagée s'était déclaré. Mais Jean-Marc Fournier n'est pas un homme comme les autres.

Cet aumônier n'a pas hésité à prendre des risques afin de sauver certains objets très précieux comme par exemple la Sainte Couronne du Christ qui reposait dans la cathédrale depuis déjà 1804. Il a aussi emporté la tunique de Saint-Louis, un morceau de la croix et un clou ayant servi à crucifier Jésus.

Jean-Marc Fournier est l'aumônier de la Brigade des Sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) et il fait partie de l'ordre du Saint Sépulcre. C'est lui qui a guidé les soldats du feu jusqu'à ces objets sacrés et précieux afin de pouvoir les sauver. 

Mais il ne s'est pas contenté de cela puisqu'une fois les reliques mises en sécurité, il est retourné dans la cathédrale afin de venir en aide aux autres soldats du feu.

C'est en 2004 que cet homme courageux a rejoint le diocèse aux Armées et il a par exemple été déployé en Afghanistan. En 2011, il est devenu l'aumônier de la Brigade des Sapeurs-pompiers de Paris et il était présent lors des attentats du Bataclan, aidant les blessés à être évacués.

UNE DONATION INCROYABLE

L'incendie qui a ravagé la cathédrale de Notre-Dame a déclenché une grande émotion dans le monde entier mais aussi un véritable élan de solidarité.

En effet, tout sera mis en oeuvre pour que ce bâtiment historique retrouve sa gloire d'antan, même si le chantier s'annonce des plus ardus. Des cagnottes en ligne ont été crées afin de payer une partie des travaux qui vont prendre plusieurs dizaines d'années.

Et l'une des plus grosses fortunes française, la famille Pinault, a annoncé qu'elle allait donner plus de 100 millions d'euros afin de faire avancer ce projet.