Une fillette de 5 ans, victime de l'attentat à Christchurch, reçoit la visite du Prince William

Ce mercredi 24 avril dernier, le prince William s'est rendu à l'hôpital d'Auckland en Nouvelle-Zélande pour rendre visite à une fillette de 5 ans. Cette dernière est l'une des victimes de l'attentat de Christchurch.

De passage à Nouvelle-Zélande, le prince William a fait preuve d'humanité en se rendant lui même dans un hôpital pour enfants de Starship, à Auckland plus précisément.

Le duc de Cambridge y a rendu visite pour voir l'une des victimes de l'attentat de Christchurch.

Il s'agit d'une petite fille de 5 ans dénommée Alen Alsat blessée au cours de l'attaque terroriste survenue le 15 mars dernier dans la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, faisant plusieurs blessés avec plus de 49 morts.  

La petite qui rétablisse à l'hôpital de Starship est sortie du coma il y a quelques jours. Le fils aîné du prince Charles a brisé tout ce qui peut être signe de protocol en s'asseyant humblement au chevet de la survivante.

Aux côtés du prince et la petite se trouvait le père du nom de Wasseim.

"Le duc de Cambridge rencontre Alen Alsati, cinq ans, qui se remet à l'hôpital pour enfants Starship à Auckland après avoir été blessé dans l'attaque terroriste des mosquées Christchurch.

Alen s'est réveillée d'un coma plus tôt cette semaine après avoir subi des blessures graves lors de l'attaque." - Kensington Palace | Twitter

Pendant ce moment spécial, le duc étant lui même père de trois enfants a échangé quelques mots avec la douce enfant.

"J'ai une fille, elle s'appelle Charlotte",

a lancé l'époux de Catherine Middleton à la petite fille qui le questionnait.

"Le duc de Cambridge rencontre Alen Alsati, petite fille de 5 ans, qui récupère à l'hôpital pour enfants de Starship, après avoir été blessée à la mosquée de Christchurch dans l'attaque terroriste. Alen est sortie du coma plus tôt dans la semaine, après avoir été blessée grièvement durant l'attentat",

a communiqué Kensington Palace à propos de cette visite.

Le prince William n'a pas manqué de féliciter les équipes de The Christchurch Justice & Emergency Services Precinct, les secours néo-zélandais lors de son passage.

"Vous avez fait un travail incroyable durant cette journée difficile",

lance-t-il en guise de reconnaissance.

"Vous avez fait un travail incroyable par une très mauvaise journée." - Le duc de Cambridge remercie les premiers secouristes de l'attaque terroriste des mosquées au commissariat des services de justice et d'urgence de Christchurch. - Kensington Palace | Twitter

Ce jeudi, toujours en Nouvelle-Zélande, le duc de Cambridge a également rendu hommage aux militaires néo-zélandais et australiens à Auckland, et ce à l'occasion des cérémonies de l'"Anzac Day".

Un moment particulièrement émouvant cette année, six semaines après le carnage commis dans les mosquées de Christchurch.

La Journée de l'Anzac (Anzac Day) est célébrée le 25 avril en Australie et en Nouvelle-Zélande et c'est en effet la principale fête nationale des deux pays.

L'IDENTITÉ DE L'AUTEUR DE L'ATTENTAT

L'identité de l'auteur de l'attaque des mosquées à Christchurch est révélée. Le tireur de Christchurch, est décrit comme un terroriste d'extrême droite.

C'était lors de son passage dans un cimetière militaire à l'est de la France qu'il aurait eu son déclic.

"Le duc de Cambridge rencontre Alen Alsati, cinq ans, et son père Wasseim, qui se rétablissent à l'hôpital Starship Children's Hospital d'Auckland après avoir été blessés dans l'attaque terroriste des mosquées Christchurch." - Kensington Palace | Twitter