Drame en Seine-Saint-Denis, une fillette décédée, son petit frère gravement blessé

Un drame s'est joué ce vendredi 10 Mai 2019 au soir, à Tremblay-en-France, une fillette de 6 ans est décédée après que son père l'ait percutée involontairement par la voiture et son petit frère âgé de 4 ans est sérieusement blessé. Le drame s'est passé devant leur domicile en Seine-Saint-Denis. 

Cet homme a écrasé ses enfants en faisant marche arrière dans l'allée menant vers le garage de leur domicile selon les premiers éléments de l'enquête révèle le Parisien dans ses colonnes. La piste évoquée sur la possibilité d'une alcoolisation de ce père de famille reste encore à confirmer.

Les secours dépêchés sur les lieux du drame n'ont pas pu réanimer la petite fille. Son petit frère quant à lui, grièvement blessé, a été héliporté à Paris dans l'hôpital Necker. Sous le choc, les parents ont été également hospitalisés.

Au lendemain du drame, les volets de leur maison étaient clos. Tout comme les parents, le voisinage est sous le choc et s'émeut face à une telle injustice.

Une voisine a même confié que c'est injuste et que le père s'en voudra à mort et s'est posée la question, comment se relèvera-t-il après cela ? 

Selon cette voisine très touchée par le drame et qui habite à quelques dizaines de mètres, c'est une famille discrète qui n'a pas vraiment noué de lien particulier avec le voisinage.

Le maire de la ville, François Asensi, s'est rendu au domicile de la famille dans la matinée de ce samedi 11 Mai 2019 mais trouvant porte close a annoncé sa prochaine visite au groupe-scolaire Anatole-France où sont scolarisés les enfants ce lundi matin.

"Quelle injustice ! Le papa va s’en vouloir à vie... Comment se relever après cela"

L'objet de la visite du Maire à l'école des petits est en effet, de soutenir les enseignants mais aussi les élèves. Les mots manquent pour décrire cette tragédie! Toute une famille est dévastée.

Toutefois la décision d'organiser un hommage est à confirmer auprès des enseignants afin de ne pas ajouter de la douleur à la douleur selon-t-il.

Des mesures prises du côté du rectorat, ce samedi 11 Mai pour une "prise en charge" qui sera mise en place lundi matin.

"Des moyens d’écoute et d’accompagnement seront déployés pour ceux qui en auront besoin",

précise une porte-parole des autorités éducatives.

Ce drame nous rappelle ce malheureux incident de l'année dernière où en juin 2018, dans la commune d’Usseau, située dans le Marais poitevin, un bébé d'à peine 13 mois a perdu la vie, écrasé par la voiture de sa mère au domicile familial.

Les postes connexes
Actu France Feb 16, 2019
Un accident en Hautes-Alpes : trois morts et deux blessés graves
Jan 22, 2019
Drame à Nice: un garçon de 5 ans meurt d'un "brusque malaise" dans une classe de maternelle
Actu France Feb 28, 2019
Un horrible accident de voiture à Vergèze : la mort d'un garçon de 7 ans, hospitalisation d'une mère et d'une fillette de 6 ans
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant